Affaire Ferrand: de l’argent public a servi à l’installation des Mutuelles de Bretagne dans le bâtiment loué à sa compagne

Le Conseil municipal de Brest et le Conseil général du Finistère ont versé de l’argent public aux Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand a été le directeur général jusqu’à son entrée à l’Assemblée nationale en juin 2012, pour financer – au moins en partie – l’installation des Mutuelles dans les locaux appartenant à la compagne du ministre de la Cohésion des territoires et abritant un centre de soins pour personnes âgées à Brest. Ce sont les informations que BFMTV a tiré de la consultation de documents officiels. Au total, ce sont 55.000 euros de subventions que les Mutuelles de Bretagne ont récoltés pour l’installation et l’équipement des locaux.

La révélation de ces versements constituent un nouveau volet dans l’affaire soulevée autour d’une opération immobilière polémique qui a conduit le parquet de Brest à ouvrir une enquête préliminaire. 

55.000 euros en trois fois

Continuer la lecture de Affaire Ferrand: de l’argent public a servi à l’installation des Mutuelles de Bretagne dans le bâtiment loué à sa compagne

Theresa May tient des propos proches de ceux de Marine Le Pen sur la sécurité, l’UE, le communautarisme, l’expulsion des étrangers

A l’approche des élections législatives anglaises, et alors que le pays est secoué par les attentats, la Première Ministre Theresa May tient des propos très proches de ceux de Marine Le Pen sur l’Union Européenne, la sécurité, le communautarisme et l’expulsion des criminels étrangers.
– FRANCE INFO, 7 juin 2017, 18h48

Voir aussi : Burqa, tribunaux islamiques, et prêches radicaux sont autorisés en Grande-Bretagne

Londres : une infirmière tabassée et poignardée par 3 femmes scandant « Allah vous aura »

Une infirmière travaillant dans une crèche s’est fait tabassée, a eu les côtes cassées et s’est fait lacérer au cutter par trois femmes scandant « Allah vous aura ».

Karrien Stevens, qui dirige la crèche Little Diamonds à Hermon Hill (Londres), a déclaré qu’un membre du personnel a été frappé et coupé avec un «ccouteau Stanley» alors qu’elle allait au travail ce matin.

La victime, nommée Katie, se promenait dans la rue Wanstead, dans le nord-est de Londres, quand elle a été prise à partie et frappéé, selon son patron. Continuer la lecture de Londres : une infirmière tabassée et poignardée par 3 femmes scandant « Allah vous aura »

Farid Ikken, djihadiste et pigiste au journal gauchiste Rue 89

Après l’antisémitisme musulman Mehdi Meklat qui travaillait pour le bondy blog et France Inter, la presse de gauche vous a présenté mardi soir à Notre dame le djihadiste Farid Ikken. N’y aurait-il pas un petit problème de fréquentation chez les gauchiasses en ce moment… Ils n’ont jamais entendu parler de la Taqiya?

Ils lui ont même décerné un prix

Creissan (34) : Séquestré et battu à mort par Djamel et ses complices, « un remake du gang des barbares »

La famille du jeune Sofiane Perrin, battu à mort à coup de batte de base-ball alors qu’il était séquestré en 2016, témoigne pour la première fois.

« Pour moi, ce sont des bourreaux. Je ne veux pas qu’ils sortent. Comment peuvent-ils même demander à ressortir ?” Dans son appartement de Creissan, un petit village proche de Béziers, Laurence Perrin balance entre douleur et colère. Le 30 mars 2016, Sofiane, son fils de 17 ans, était jeté depuis une voiture sur un trottoir de Montpellier, près de la clinique Clémentville. Il n’y avait plus rien à faire pour l’adolescent, battu à mort pendant plusieurs heures à coup de batte de base-ball après avoir été séquestré. (…)

Djamel Fellah, 34 ans, qui a déposé récemment des demandes de remises en liberté, était sorti de prison quelques mois seulement avant cette nuit d’horreur qui a coûté la vie à Sofiane Perrin.

Continuer la lecture de Creissan (34) : Séquestré et battu à mort par Djamel et ses complices, « un remake du gang des barbares »

Quand le directeur de thèse de Farid Ikken dénonçait l’islamophobie, les amalgames et Eric Zemmour

On est en droit de se demander si l’islamiste de Notre Dame n’a pas été radicalisé par ses études de journalisme en France( hi,hi,hi..). Le directeur de sa thèse qui présente depuis hier soir Farid Ikken comme un agneau est à l’image des profs dans les écoles de journalisme de ce pays: un immigrationiste, un multiculturaliste, un « antiraciste »…. un mec de gauche; et il suffit d’aller faire un tour sur son compte twitter pour s’en convaincre.


Bravo à Fdesouche


Farid Ikken est l’étudiant algérien armé d’un couteau qui a agressé un policier sur le parvis de Notre-Dame, il a revendiqué être un « soldat du califat ». (source)

Article d’Arnaud Mercier de 2016:

(…) Ce que la société française ne tolère plus globalement concernant les juifs, les noirs, les femmes ou les homosexuels par exemple, ne saurait être toléré pour les musulmans (même sous prétexte d’attentats dits islamistes). L’idéal d’esprit de débat ne saurait tout justifier. Ce serait à l’honneur du service public de télévision de s’en convaincre.

Et qu’on ne vienne pas nous parler de censure. Voilà des années que Continuer la lecture de Quand le directeur de thèse de Farid Ikken dénonçait l’islamophobie, les amalgames et Eric Zemmour

Bruxelles envisage d’engager des femmes policiers portant le voile pour « davantage de diversité »

La ville de Bruxelles pense sérieusement à engager des femmes policiers portant le voile. Une réflexion dans ce sens vient d’être lancée par les autorités locales.

« On y réfléchit effectivement mais nous attendons les conclusions d’un groupe de travail consacré à ce sujet », a déclaré récemment la porte-parole du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur, du Parti socialiste.

Pour les autorités locales, intégrer plus de femmes d’origine étrangère, dont des femmes voilées, permettrait davantage de diversité au sein de la police. Cet avis est partagé avec le bourgmestre de Vilvorde Hans Bonte, rapporte l’agence Belga.

Cette idée pourrait cependant être mise à mal par une loi votée en 2008 qui interdit le port de signes de convictions politiques ou Continuer la lecture de Bruxelles envisage d’engager des femmes policiers portant le voile pour « davantage de diversité »

Renaud Girard : « L’Occident et la guerre au nom d’Allah »

Déjà en 1996, Samuel Huntington annonçait le «choc des civilisations», un clash opposant la civilisation arabo-musulmane à la civilisation occidentale.

Parce que, chez lui, les guerres de religion se sont arrêtées au XVIIe siècle, c’est-à-dire il y a très longtemps, l’Occident éprouve une grande difficulté à les appréhender. Il y a comme un malaise chez les clercs en Occident à voir, à entendre, à conceptualiser – et donc à bien nommer – ce nouvel ennemi qui vient, de l’intérieur, le frapper mortellement, au cœur de ses capitales. Le phénomène est certes très nouveau dans l’histoire de la polémologie.

Lorsqu’on lisait sur le site de la BBC, dimanche 4 juin 2017, les multiples articles consacrés par ce média de référence à l’attaque terroriste de la veille au soir sur le pont de Londres (7 morts, 50 blessés), il y avait un mot qui n’était jamais écrit: le mot «islam». Pourtant, les attaquants s’étaient jetés, le couteau à la main, sur leurs victimes en leur hurlant «C’est pour Allah!». Continuer la lecture de Renaud Girard : « L’Occident et la guerre au nom d’Allah »

L’agresseur de Notre-Dame de Paris, Farid Ikken, est étudiant en journalisme à Metz

Une vidéo d’allégeance à l’État islamique a été retrouvée au domicile Farid Ikken. En plus de son marteau, il était également armé de deux couteaux au moment de l’attaque.

LCI


Arnaud Mercier, aujourd’hui professeur d’information et de communication à Paris II-Assas, a été le directeur de thèse de Farid Ikken qui a pris pour cible des policiers sur le parvis de Notre-Dame de Paris ce mardi. Les deux hommes se sont connus en 2013 alors qu’Arnaud Mercier enseignait à Metz. Tout au long de leurs rencontres, Arnaud Mercier n’a jamais soupçonné qu’un basculement était possible chez ce thésard.

Meylan (38) : un homme aspergé d’essence puis brûlé alors qu’il était attablé à une terrasse

FAITS DIVERS – Un homme a été aspergé d’essence puis brûlé lundi soir à une terrasse de Meylan. Le suspect, un jeune de 19 ans, a été placé en garde à vue ce mardi matin.

Lundi soir vers 20h45 à Meylan (Isère), un homme attablé en terrasse avec un ami a été victime d’une tentative d’homicide. Selon nos informations, un individu l’a aspergé de carburant avant de l’immoler par le feu à l’aide d’un briquet. L’homme a pris feu et est brûlé au 2e degré aux cuisses, hanches et au torse. Il a été évacué à l’hôpital de La Tronche. L’agresseur a ensuite mis le feu à la voiture de la victime. (…)

LCI

revue de presse et commentaires sur l'actualité