Allemagne : une femme de 79 ans violée par un réfugié érythréen

Une femme âgée de 79 ans, habitant Ibbenbüren, a été violée dimanche matin dans le cimetière de la ville.

Un témoin a entendu des appels à l’aide vers six heures et a appelé la police.

Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont interpellé, selon le communiqué de la police, le suspect. Il s’agit d’un réfugié de 40 ans, originaire d’Érythrée, vivant en Allemagne depuis 2013. […]

Traduction Fdesouche

Die Welt

France: le chômage à la hausse en juin pour le deuxième mois consécutif

En France, les chiffres du chômage pour le mois de juin ont été dévoilés ce mardi 26 juillet. Pour le deuxième mois consécutif, ils sont en hausse de 0,2 %.

Au mois de juin le nombre d’inscrits à Pôle emploi dans la catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité, a augmenté de 0,2 %, soit 5 400 demandeurs d’emploi supplémentaires.

Pôle emploi relativise cette hausse, car dorénavant, l’organisme analyse également les chiffres sur trois mois. Ainsi, la hausse de 0,2 % de juin s’efface pour laisser apparaitre une baisse de 0,2 % des demandeurs d’emploi toujours dans la catégorie A sur les trois derniers mois.

Marion Le Pen annonce qu’elle rejoint la réserve opérationnelle

Ce mardi après-midi, la députée FN du Vaucluse a annoncé qu’elle rejoignait la réserve opérationnelle :

Catholique affirmée, Marion Maréchal-Le Pen a été évidemment touchée par cette attaque. Comme tous les Français. Un proche de Marion Maréchal-Le Pen explique auLab que cette décision de l’élue FN a été prise dans la journée de mardi, peu après l’attentat perpétré contre l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray :

Ça s’est décidé avec l’accumulation des événements ces derniers jours. Il y a un moment où il faut prendre des engagements concrets. Et puis comme ça, elle perpétue une tradition familiale.

Jean-Marie Le Pen, grand-père de Marion Maréchal-Le Pen, a participé aux guerres d’Indochine et d’Algérie. Député, il s’était mis en congé de l’Assemblée nationale en 1956 pour rejoindre son ancienne unité et participer, notamment, à la bataille d’Alger.

La députée frontiste devra donc faire un mois de classes et pourra être mobilisée au moins 10 jours par an. « Mais ça peut être plus », explique-t-on. Ces obligations militaires seront aménagées en fonction de l’agenda politique de Marion Maréchal-Le Pen.

Continuer la lecture de Marion Le Pen annonce qu’elle rejoint la réserve opérationnelle

Val-de-Reuil: il crie « vive Daesh » et agresse deux surveillants

Un détenu du centre de détention du Val-de-Reuil (Eure) a agressé deux surveillants pénitentiaires lundi 25 juillet 2016, en proférant des menaces en lien avec Daesh.

Un détenu de 46 ans a agressé deux surveillants pénitentiaires, lundi 25 juillet 2016, au centre de détention des Vignettes, à Val-de-Reuil (Eure). Les faits ont débuté le matin lorsque l’homme, au moment des soins, aurait menacé l’infirmière en disant : « Vous allez savoir, ce que c’est un islamiste. Je ferai pire que celui qui à commis les attentats à Nice le 14 juillet ».

À 10h45, au moment de la promenade, il aurait crié « vive Daesh », en assénant des coups de poing et de coude à deux surveillants. Ils lui ont ensuite demandé de réintégrer sa cellule. Le détenu a frappé violemment un agent au visage. Bilan : des lunettes cassées, une blessure au nez et au niveau de l’arcade, selon le Syndicat  pénitentiaire des surveillants (SPS).

Continuer la lecture de Val-de-Reuil: il crie « vive Daesh » et agresse deux surveillants

Suède. Fusillade dans un centre commercial de Malmö

Une fusillade est signalée dans un centre commercial à Malmö. La police est sur place. La zone est bouclée, le tireur est en fuite.

Un homme armé a ouvert le feu dans un centre commercial de la ville suédoise de Malmö.

La police a indiqué qu’un homme a été touché. La victime aurait été transférée en ambulance à l’hôpital.

Continuer la lecture de Suède. Fusillade dans un centre commercial de Malmö

Saint-Étienne-du-Rouvray : « Je ne suis pas étonné (…) il m’a dit ‘je vais attaquer une église' », raconte un proche d’un assaillant

Deux proches de l’un des assaillants de l’attaque terroriste du 26 juillet 2016 dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray se sont confiés au micro de RTL. D’après eux, l’homme avait déjà menacé clairement d’attaquer un tel lieu de culte. « Je ne suis pas étonné, il m’en parlait tout le temps… Il parlait de l’Islam… qu’il allait faire des trucs comme ça, commence l’un d’eux. Sur le Coran de La Mecque (sic), il m’a dit : ‘Je vais attaquer une église’. Il m’a dit ça il y a deux mois en sortant de la mosquée. Sur la vie de ma mère, je ne l’ai pas cru ».

Une autre connaissance s’est appesanti sur certains éléments de personnalités de l’assaillant. « C’était un mec du collège Paul Éluard (au sud de Rouen, ndlr), un jeune comme nous… Je ne comprends pas pourquoi il a basculé dans tout ça. (…) Il s’est fait retourner le cerveau et il faut pas le comparer aux autres musulmans, ça n’a rien à voir, clame-t-il. Ce ne sont pas des musulmans qui ont voulu faire ça, c’est lui, de sa propre personne. Il a déconné, c’est tout. C’était un garçon normal, un jeune comme tout le monde. Je ne sais pas ce qu’il lui a pris… Il s’est fait retourner le cerveau. Par qui, quand, où ? Aucune idée ».

Continuer la lecture de Saint-Étienne-du-Rouvray : « Je ne suis pas étonné (…) il m’a dit ‘je vais attaquer une église’ », raconte un proche d’un assaillant

Attentat de Saint-Etienne-de-Rouvray: Quelques tweets d’associations et de représentants de gauche

Il faut apprécier le terme  » lieu de culte » pour éviter de dire église:

eglise cambadelis

Saint-Etienne-du-Rouvray, point d’ancrage d’une filière djihadiste

Fin 2014, une filière djihadiste avait été mise au jour en Seine-Maritime. Plusieurs individus soupçonnés de vouloir rejoindre la Syrie se retrouvaient régulièrement dans une mosquée située à Saint-Etienne-du-Rouvray. A une trentaine de kilomètres de là, se trouve le village de Maxime Hauchard, l’un des bourreaux français de Daech.

Fin novembre 2014, une filière djihadiste avait été mise au jour en Seine-Maritime. Quatre jeunes convertis à l’islam radical, se fréquentaient dans des mosquées d’Elbeuf et de Saint-Etienne-du-Rouvray, commune où s’est déroulée une prise d’otages meurtrière ce mardi.

En novembre, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avait interpellé plusieurs individus soupçonnés de vouloir se rendre en Syrie. Leur point d’ancrage commun était une mosquée de tendance salafiste de Saint-Etienne-du-Rouvray.« Nous sommes face à des jeunes gens d’âge mûr qui se fréquentent par Internet au début. C’est l’occasion pour eux d’entrer en contact, de se rencontrer, de recruter de nouveaux membres et surtout de se repérer les uns les autres», avait déclaré le procureur de Rouen, Jean-François Bohnert.

Parmi eux : Frantz, 23 ans, sa compagne Laëtitia ainsi que sa belle-sœur. Début novembre, ces trois personnes avaient été arrêtées à Saint-Pierre-lès-Elbeuf par les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Un autre jeune Normand, Jordan, 22 ans, originaire de Vernon (Eure), avait semble-t-il déjà rejoint les rangs du groupe Etat islamique. Il fréquentait la même mosquée salafiste de Saint-Etienne-du-Rouvray.

 Maxime Hauchard, le djihadiste de l’Eure

Continuer la lecture de Saint-Etienne-du-Rouvray, point d’ancrage d’une filière djihadiste

La mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray a été construite sur une parcelle offerte pas l’église catholique

Le dignitaire musulman est d’autant plus touché que la mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray a été inaugurée en 2000 sur une parcelle de terrain offerte par la paroisse catholique de la ville.

(…) L’Express

Les églises françaises déjà menacées depuis des mois

Deux attentats ont déjà été déjoués en 2015 contre deux églises de Villejuif et la basilique du Sacré-Cœur, cibles de Sid Ahmed Ghlam.

La menace d’un attentat contre un lieu de culte catholique planait depuis plusieurs mois. L’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, où a eu lieu ce matin une sanglante prise d’otage, n’est pas la première visée en France, alors que les chrétiens sont une cible désignée de l’EI qui évoque dans sa propagande les dirigeants «croisés» occidentaux et «le royaume de la Croix».

En 2015, deux attentats déjoués en France avaient pour cible la basilique du Sacré-Cœur, une des églises les plus célèbres et les plus touristiques de la capitale française, ainsi que deux églises à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

Le 19 avril, Sid Ahmed Ghlam, principal suspect de ces projets et du meurtre d’Aurélie Châtelain, est arrêté. Des liens sont établis entre cet étudiant algérien de 24 ans et Abdelhamid Abaaoud, instigateur présumé des attentats du 13 novembre dernier qui ont fait 130 morts à Paris et à Saint-Denis.

«Essaie de trouver une église avec du monde»

Continuer la lecture de Les églises françaises déjà menacées depuis des mois

Des islamistes se revendiquant de l’Etat Islamique égorge un prêtre dans une église (maj): Un des islamistes fiché S .

SARKOZY, CAZENEUVE, HOLLANDE, VALLS, MÉLENCHON, TAUBIRA… LR, PS, FDG, UDI, EELV… ont fait entrer les éléments du chaos depuis trente ans dans notre pays… aujourd’hui ils jouent aux pompiers pyromanes…. ne vous trompez pas, ILS TOUS COUPABLES!

cazeneuve


Une prise d’otages a eu lieu ce mardi matin dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, au sud de Rouen. Le curé, deux sœurs et des fidèles ont été retenus par deux individus armés, un peu avant 10 heures. Selon des sources concordantes, les deux hommes se seraient revendiqués de l’organisation État islamique (EI) en entrant dans le lieu saint. Selon Paris-Normandie , les hommes ont pénétré par la porte arrière de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray pendant l’office matinal célébré par un prêtre. Étaient alors présents deux religieuses et deux fidèles.

Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement sur place et ont bouclé le quartier. L’assaut a été donné vers 11 heures par la Brigade de recherches et d’intervention (BRI) de Rouen. Selon nos informations, le prêtre, le père Jacques Hamel âgé de 85 ans ordonné prêtre en 1958, ainsi qu’une autre personne ont été égorgés. Un autre fidèle aurait été blessé.

Le frère d’un des terroristes arrêté

(…) Cet adolescent est soupçonné d’avoir des liens avec l’un des tueurs: A.K., 18 ans, connu des services antiterroristes pour des tentatives de départ pour la Syrie et pour sa radicalisation. Comme le terroriste, H.B. vit à Saint-Etienne-du-Rouvray, plus précisément à 200 mètres de l’église visé par le carnage. Aucune information n’a été donnée quant à son possible rôle dans l’affaire. (…)

L’express

Les cathos sont incroyables… quelle bande de tarés!

Revendication de Daesh:

L’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray a été revendiquée par Daesh. L’information, reprise par France Info en France, a été livrée par l’agence Amaq dans un communiqué. C’est cette agence qui livre traditionnellement les messages de l’organisation Etat islamique. Son texte évoque une attaque perpétrée par « deux soldats ».

L’un des terroristes était fiché S, portait un bracelet électronique, condamné en 2015, il était sorti en mars 2016. Son nom: Adel Kermiche

La section anti-terroriste du parquet de Paris aurait fait appel de la libération conditionnelle de l’un des terroristes, selon iTélé. La chaîne d’information avait auparavant indiqué que l’un des deux hommes aurait tenté de rejoindre la Syrie en 2015. Il aurait été condamné en France puis libéré sous bracelet électronique en mars dernier après un an de prison.

Allemagne : selon la police, il y aurait 410 potentiels terroristes parmi les migrants

L’Office fédéral de la police criminelle (BKA) possède des indices concernant 410 cas possibles de terrorisme parmi les réfugiés en Allemagne, selon les informations d’un journal.

Le journal Neue Osnabruecker Zeitung indique que le nombre a augmenté depuis la mi-mai, où l’on recensait 369 cas.

Des enquêtes ont été lancées dans 60 cas, selon le journal. Le BKA ne disposerait pas d’indices concrets concernant un projet d’attentat.

« Compte tenu du flux migratoire continue vers l’Allemagne, nous devons supposer qu’il pourrait y avoir des membres, partisans ou sympathisants, actifs ou non, d’organisations terroristes, ou bien des criminels de guerre islamistes, parmi les réfugiés », déclare un membre de la police fédérale citée par le journal.

Traduction Fdesouche

Reuters

Attentat de Nice: le mail qui contredit les accusations de Sandra Bertin

La tartufferie LR-PS continue. Rappelons que lors des régionales les deux mafias ont fait cause commune contre le FN et Estrosi a gagné la région PACA grâce au retrait  des ses copains du PS.


Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à Sandra Bertin, la policière municipale en charge de la vidéosurveillance à Nice. Dans une interview au JDDpubliée dimanche, la fonctionnaire expliquait avoir reçu des pressions de la part de deux personnes qui se seraient présentées comme envoyées par l’Intérieur. Mais un document indique ce lundi que les deux personnes n’avaient pas de lien avec le ministère.

Le 15 juillet, au lendemain de l’attentat qui a fait 84 morts, deux personnes auraient « harcelé » Sandra Bertin, dont l’une par téléphone, afin de l’influencer dans l’écriture de son rapport, qui compilait la chronologie des événements advenus la veille, à partir des images de vidéosurveillance captées sur la promenade Des Anglais. Face à ces accusations, Bernard Cazeneuve a porté plainte dimanche pour diffamation. Mais la policière a maintenu ses accusations, annonçant qu’elle allait révéler l’identité de la personne qui l’aurait appelée à de très nombreuses reprises ce jour-là.

Le mail ne contient aucune adresse liée à l’Intérieur

Continuer la lecture de Attentat de Nice: le mail qui contredit les accusations de Sandra Bertin

Toulon : mort d’un douanier dans une fusillade

Au terme d’un échange de coups de feu qui s’est produit lundi 25n juillet en fin de matinée dans le quartier toulonnais de Saint-Jean du Var, rue Alfred de Musset, un douanier a trouvé la mort, un autre a été blessé ainsi qu’un policier. La fusillade a éclaté alors que se déroulait une opération de surveillance de trafic d’armes. Comme en novembre dernier, époque à laquelle un douanier avait déjà été tué dans le même type d’intervention, le tireur semblait lourdement armé. Il aurait disposé d’un fusil d’assaut de l’armée américaine (de type M-16). Apparemment inconnu des services des Douanes, celui-ci a été placé en garde-à-vue.

L’État islamique revendique l’attentat d’Ansbach en Allemagne

L’organisation terroriste a revendiqué lundi l’attentat suicide qui a blessé 15 personnes à l’entrée d’un festival de musique à Ansbach (Bavière). Plus tôt, le ministre de l’Intérieur de Bavière avait déjà indiqué que l’homme avait prêté allégeance à l’Etat islamique dans une vidéo retrouvée dans son portable.
L’auteur de l’attentat suicide perpétré dimanche en Allemagne près d’un festival de musique à Ansbach (sud) était un «soldat» de Daech, selon un communiqué publié lundi par l’agence Amaq, un organe de propagande de l’organisation extrémiste. Il «répondait aux appels à prendre pour cible les États de la coalition qui combat l’Etat islamique» en Irak et en Syrie, ajoute le groupe. L’attentat à la bombe a fait 15 blessés, dont trois graves, et tué son auteur.
Le ministre bavarois de l’Intérieur, Joachim Herrmann, avait auparavant annoncé que l’auteur de l’attentat, un Syrien, avait «fait allégeance» à l’EI d’après une vidéo retrouvée sur son téléphone portable.

Source

Pologne : un Irakien arrêté en possession d’explosifs avant l’arrivée du pape

En Pologne, à la veille des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) etaprès la vague d’attentats en France et en Allemagne, les autorités sont sur le qui-vive. Un Irakien a ainsi été interpellé en possession de matériaux explosifs «en très petite quantité», à Lodz, en Pologne, ont annoncé lundi le Parquet national et le Tribunal de Lodz.

L’homme a été placé en détention provisoire pour deux mois. Il accusé de possession d’explosifs, ce qui est qualifié de crime contre la sécurité publique. Selon des médias polonais, des traces d’explosifs ont également été découvert à Cracovie (sud) où cet Irakien de 48 ans avait séjourné récemment et où des centaines de milliers de jeunes catholiques et le pape François doivent participer aux JMJ, encadrées par un très important dispositif de sécurité.

Une enquête a été lancée par le parquet national a affirmé aux journalistes Pawel Urbaniak, porte-parole du tribunal de Lodz qui a ajouté : «C’est un étranger qui disposait d’un titre de voyage rudimentaire. Les questions de son identité, ses origines, son séjour (en Pologne) font l’objet de l’enquête, tout comme les endroits où il s’est rendu et les personnes qu’il a contactées».

Pas suffisamment d’explosif pour une explosion
Continuer la lecture de Pologne : un Irakien arrêté en possession d’explosifs avant l’arrivée du pape