Comment François Hollande est intervenu dans les affaires judiciaires (Rediff)

Première publication: le 26/10/2015

C’est une enquête inédite sur l’affrontement que se livrent François Hollande etNicolas Sarkozy qui sera diffusée ce soir sur Canal+ dans l’émission Spécial Investigation. Une plongée dans les coulisses les moins reluisantes de l’Élysée, devenu le théâtre d’une guerre de l’ombre entre les futurs rivaux de la présidentielle de 2017. « Car depuis 2012, ils n’ont jamais cessé de penser à la revanche », rappelle le documentaire.

Au coeur de ce combat, les affaires judiciaires qui menacent Nicolas Sarkozy. Bien sûr, François Hollande, en campagne, jurait que « nul ne devait intervenir dans les affaires de justice, encore moins au sommet de l’État ». Mais ça, c’était avant que l’affaire Cahuzac n’éclabousse la gauche au pouvoir… L’enquête des deux journalistes montre comment, pris de panique, l’entourage du président a tenté d’allumer un contre-feu en facilitant le travail des juges qui enquêtent sur l’affaire Tapie. Le témoignage du chef de la cybersécurité de l’Élysée, remercié en mai 2013, se révèle accablant pour l’équipe Hollande. Face caméra, Bernard Muenkel raconte comment le colonel Bio-Farina, chargé de la sécurité du Château, lui a demandé de fouiller dans les archives informatiques du cabinet Sarkozy, en toute illégalité. Le militaire veut des informations sur des personnes bien précises. Il lui fournit une liste, sur laquelle les noms de Bernard Tapie, Christine Lagarde, Claude Guéant et une dizaine d’autres sont surlignés… L’informaticien raconte comment, face à son refus, le militaire a lui-même pris – illégalement toujours – l’initiative de fouiller le « fichier des loges », qui recense toutes les entrées et sorties du Château. C’est ainsi que le gendarme a découvert que Bernard Tapie avait rendu visite à Nicolas Sarkozy à 12 reprises. Une information qui a relancé les investigations de la justice, et qui a opportunément « fuité » dans la presse…

L’Élysée, nid d’espions

Continuer la lecture de Comment François Hollande est intervenu dans les affaires judiciaires (Rediff)

Quartiers populaires : Macron propose un dispositif déjà testé et abandonné par Hollande

Macron c’est du Hollande rechauffé. Une vieille soupe sociale libérale qui échoue depuis 30 ans…


Une – et une seule – mesure dans le programme d’Emmanuel Macron, présenté jeudi 2 mars, s’adresse spécifiquement aux quartiers populaires : la création d’emplois francs. Le principe ? Toute entreprise embauchant en CDI un habitant issu de l’un des deux cents quartiers définis comme « prioritaires » par le ministère de la ville bénéficiera d’une prime de 15 000 euros, étalée sur trois ans. La prime s’élève à 5 000 euros sur deux ans pour un contrat à durée déterminée (CDD). Une mesure de « discrimination positive assumée » par l’entourage du candidat. Sauf qu’elle a déjà été expérimentée entre 2013 et 2015 ! Et qu’elle s’est soldée par un échec cuisant. Au point d’avoir été abandonnée un an plus tôt que prévu : fin 2014, seuls 250 jeunes avaient été embauchés en emploi franc alors que le gouvernement en attendait au moins 2 000 la première année.
Source

Un maire LR et conseiller départemental sanctionné pour avoir parrainé le FN. Il recevra Marine Le Pen ce vendredi

Pour avoir apporté son parrainage à Marine Le Pen, le conseiller départemental du canton de Fontainebleau, Pierre Bacqué, a vu sa délégation de président du Sdis 77 lui être retirée par le patron du Département, Jean-Jaques Barbaux.

« Il n’a pas perdu de temps… » C’est quelque peu surpris que Pierre Bacqué, conseiller départemental du canton de Fontainebleau, a accueilli ce jeudi 2 mars après-midi la nouvelle du retrait de sa délégation de président du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de Seine-et-Marne. Celle-ci a été décidée par le président (LR) du Département Jean-Jacques Barbaux, qui s’en est expliqué quelques minutes plus tôt dans un communiqué. Pour le chef du conseil départemental, c’est le parrainage de Pierre Bacqué à la candidate à l’élection présidentielle du Front national, Marine Le Pen, qui est en cause.

Geste contraire aux valeurs

« Je ne peux accepter ni cautionner ce geste contraire aux valeurs que la majorité départementale de la droite et du centre défend jour après jour, annonce le président du Département, que nous avons tenté de joindre sans succès, dans son communiqué. Je ne peux par ailleurs exposer cette grande institution qu’est le Service départemental d’incendie et de secours aux aléas et controverses que ne manquerait pas de générer la position de son actuel président. C’est pourquoi j’ai décidé en responsabilité de retirer, sans délai, à Pierre Bacqué ma délégation le plaçant à la présidence du Sdis de Seine-et-Marne. »

« Ce n’est pas un coup de bâton mais le fruit d’une réflexion personnelle de Jean-Jacques Barbaux, indique-t-on au conseil départemental. Le Sdis 77 est un établissement public complexe que l’on ne peut pas exposer. Pierre Bacqué a franchi le Rubicon : apporter un parrainage est une démarche individuelle mais ici il y a un réel geste politique. »

Une éthique purement démocratique

Continuer la lecture de Un maire LR et conseiller départemental sanctionné pour avoir parrainé le FN. Il recevra Marine Le Pen ce vendredi

Marine Le Pen analyse le programme de Macron

Emmanuel Macron a enfin daigné présenter un programme aux journalistes. Il était temps, à 50 jours du premier tour… Il a donc pris beaucoup de temps pour rédiger cela, avec le renfort nous dit-il de moult experts. Le résultat est pourtant bien décevant et constitue une menace majeure pour l’avenir de la France et des Français. Et même sur certains points, son projet consiste en une négation de la France.

Le premier grand problème est que ce n’est pas le projet d’un candidat à l’élection présidentielle. Il n’y a en effet dans ce catalogue aucune vision de ce que peut et doit devenir la France dans les années qui viennent. Son programme fleure bon le marketing politique mais se résume à une addition de promesses comme on en a déjà fait mille fois aux Français. Comme beaucoup dans la classe politique, M. Macron aime aller dans le sens du vent, mais son projet est vide de sens. M. Macron nous avait déjà dit “qu’il n’y a pas de culture française”, on a la confirmation avec ce programme qu’il ne comprend pas la France du tout.

À sa lecture, on est frappé par la ressemblance avec celui de François Hollande en 2012. Sur presque tous les sujets, son programme cache derrière de jolies formules, comme autant de fleurs envoyées aux Français, la continuation de l’aventure hollandienne, cet enfer que connaissent les Français. M. Hollande aurait d’ailleurs pu le signer s’il avait été candidat. Continuer la lecture de Marine Le Pen analyse le programme de Macron

Un député européen affiche sa solidarité avec Marine Le Pen en publiant des photos de Daech

Le député européen tchèque Petr Mach a publié, sur son mur Facebook, une capture d’écran du compte twitter de Marine Le Pen où elle avait mis des photos de Daesh. Le député européen a souhaité ainsi lui exprimer sa solidarité face à la perte de son immunité parlementaire au Parlement européen. En décembre 2015, la présidente du FN avait en effet diffusé trois photos sur twitter avec le texte « Daech c’est ça! » : un soldat syrien vêtu d’une combinaison orange sous les chenilles d’un char, un pilote jordanien vêtu de la même manière en train de brûler dans une cage et le corps de James Foley décapité avec la tête posée sur le dos. Voici la traduction en français du texte de Petr Mach qui accompagne sa capture d’écran :

« Par solidarité avec Marine Le Pen, je partage ce pour quoi elle risque trois ans de prison. Je sais que nous sommes encore et Continuer la lecture de Un député européen affiche sa solidarité avec Marine Le Pen en publiant des photos de Daech

Robert Hue, l’ancien patron du Parti Communiste, prêt à soutenir Macron

Macron c’est comme les bandes adhésives  anti-mouches qui pendaient dans la maison de  nos grand-parents. Tout les parasites qui virevoltent dans l’air finissent par s’y coller dessus…


S’il ne le soutient pas officiellement, Robert Hue fait un pas franc vers Emmanuel Macron. Sur le site de son mouvement, le Mouvement des progressistes, l’ancien patron du PCF interpelle le candidat à la présidentielle. « Aucun des candidats [de gauche] n’apparaît en mesure d’être présent au 2e tour de l’élection présidentielle pour empêcher le pire. (…) Seul Emmanuel Macron, avec son projet progressiste, pourrait, me semble-t-il, atteindre cet objectif », écrit-il, expliquant qu’il est prêt à « prendre ses responsabilités ».

Si l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2002 ne cache pas Continuer la lecture de Robert Hue, l’ancien patron du Parti Communiste, prêt à soutenir Macron

Sebastien Chenu dénonce le militantisme politique du Syndicat de la Magistrature et de certains juges dont le juge Halphen qui soutient Macron.

Rappel: Avril 2013
MARINE LE PEN DEMANDE LA DISSOLUTION DU SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE

Sebastien Chenu «Vous avez parlé pendant des heures de l’audition du garde du corps de Marine Le Pen mais peu de l’abandon des poursuites.»

Nous rappelons ici qu’une mise en examen ne veut pas dire que la personne poursuivit est coupable. Cette étape de l’enquête judiciaire permet à l' »accusé » de pouvoir se défendre en ayant enfin accès au dossier.

Marine Le Pen: l’UE a décidé la « disparition de l’agriculture française »

Marine Le Pen, candidate Front national à la présidentielle, a affirmé jeudi que l’Union européenne avait « décidé dans ses plans de la disparition de l’agriculture française ».

« L’UE a décidé dans ses plans la disparition de l’agriculture française, et la disparition plus spécifiquement du modèle agricole français fondé sur le modèle des exploitations familiales », a accusé la présidente du FN lors de l’émission Questions de méthode (LCP – France Bleu).

Alors qu’une productrice de lait des Côtes d’Armor a été retrouvée pendue le 24 février dans sa salle de traite, Mme Le Pen a évoqué une « détresse (qui) arrache le ventre à tous les Français. Mille suicides en cinq ans, c’est absolument considérable ».

Face à cela, elle a proposé « trois mesures immédiates ». Continuer la lecture de Marine Le Pen: l’UE a décidé la « disparition de l’agriculture française »

Marine Le Pen: Je dénonce les exactions de Daech et on veut me condamner?!

Comme par hasard la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen intervient 1 mois avant l’élection présidentielle… alors que l’agression verbale de Jean-Jaques Bourdin (Radio Macron Complice) qui avait comparé le FN à Daesh date de plus d’un an….

Lire:

Quand François Hollande brisait l’embargo pour livrer des armes aux islamistes syriens.

SYRIE/MARINE LE PEN: HOLLANDE CHOISIT LES ISLAMISTES.

« LA SYRIE AVAIT LA LISTE DES DJIHADISTES DE FRANCE ET L’A PROPOSÉ AUX FRANÇAIS. MAIS VALLS A REFUSÉ ».

PARIS DEMANDE LA LEVÉE DE L’IMMUNITÉ DE MARINE LE PEN POUR DES PROPOS SUR L’ISLAM (VIDÉO)

revue de presse et commentaires sur l'actualité