La gauche contre le peuple ? Entretien avec le philosophe Jean-Claude Michéa.

A quatre mois de la fin du mandat de François Hollande et à quelques jours du premier débat d’une primaire que le Parti Socialiste organise malgré la certitude d’arriver en ordre dispersé au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, la gauche semble condamnée à un rôle de spectateur d’une campagne présidentielle où l’essentiel semble se jouer entre le centrisme ‘’révolutionnaire’’ d’Emmanuel Macron, le libéralisme conservateur de François Fillon et le populisme nationaliste de Marine le Pen.

Si chacun à leur manière, ces trois candidats en appellent tous directement au peuple, la gauche de gouvernement parait quant à elle désormais incapable d’articuler une offre politique susceptible de susciter son adhésion au terme d’un quinquennat qui n’a provoqué que son rejet. Comment la gauche s’est-elle ainsi coupée du peuple ?

Italie : base arrière du jihadisme en Europe

C’est en Italie, dans la banlieue nord de Milan, qu’Anis Amri, l’auteur de l’attentat de Berlin, a été abattu le 23 décembre 2016. Depuis, l’Italie est pointée du doigt pour son rôle dans la circulation des jihadistes en Europe. Car Anis Amri n’est pas le seul à avoir transité par la péninsule: Salah Abdeslam, Mohamed Lahouaiej Bouhlel ou encore Khalid El Bakraoui sont tous passés par là avant de participer à des attentats ailleurs en Europe.

Immigration : Naturalisations et titres de séjour délivrés en hause en France en 2016

La France a délivré 227 500 titres de séjour l’an dernier, en hausse de 4,6 %. Un volume « assez modeste » et dans la lignée des années précédentes, fait-on valoir au ministère de l’Intérieur, en soulignant l’impact des réfugiés sur le bilan 2016 : les titres « humanitaires » ont en effet augmenté de 41 % à 33 000 environ.

immigration-les-titres-de-sejours-delivres-en-hausse-en-france-en-2016

 

 

 

 

 

 

Quelque 70 300 titres « étudiants » ont été délivrés, un chiffre quasi stable qui place la France au troisième rang des destinations universitaires dans le monde et « au premier rang hors pays anglophones ».Dans le sillage de la « circulaire Valls » de novembre 2012, l’« admission exceptionnelle au séjour » s’est stabilisée l’an dernier, à 29 000 titres (-0,9 %).

Après la résorption du « stock » en 2013 et 2014, les régularisations se font pour des motifs économiques (6 000 titres) mais surtout familiaux (23 000).

Le sujet est sensible, à l’approche de la présidentielle : la droite et l’extrême droite accusent le gouvernement de laxisme sur les reconduites à la frontière. Le ministère de l’Intérieur met en avant l’indicateur jugé « le plus représentatif » : les retours forcés, hors Union européenne, qui s’élevaient l’an dernier à 6 200 personnes (-2,3 %) — vers l’Albanie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie principalement.

Plus largement, le total des éloignements d’étrangers en situation irrégulière a reculé de 16,3 %, à 13 000 environ.« Cela ne traduit pas un relâchement, mais s’inscrit dans un contexte de rétablissement des contrôles aux frontières », qui s’est traduit par « 45 000 non-admissions de plus », fait-on valoir à l’Intérieur.

« Des éloignements, y compris difficiles, vers le Soudan ou l’Irak, ont eu lieu » (après vérification que la personne ne risquait pas de persécutions), a-t-on indiqué.

Naturalisations en hausse de 2,5 %

Continuer la lecture de Immigration : Naturalisations et titres de séjour délivrés en hause en France en 2016

Propos de Trump: une déclaration de guerre à l’Europe pour Valls

Interrogé sur BFMTV, Manuel Valls a qualifié les propos de Donald Trump sur la politique migratoire allemande de « déclaration de guerre à l’Europe« .

« Beaucoup pensaient que Donald Trump après son élection allait se calmer, on oublie qu’un populiste peut vouloir mettre en oeuvre son programme, c’est une provocation, c’est une déclaration de guerre à l’Europe« , a assuré Manuel Valls.

« Le président des Etats-Unis propose tout simplement la dislocation de l’Europe« , a poursuivi le candidat pour qui « le destin de la France est lié à celui de l’Europe« .

bfmtv

Pont-Sainte-Maxence : chargés par un véhicule, les gendarmes font feu

Une enquête pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte, ce lundi, par le parquet de Senlis. Dans la nuit, à 1 h 30, une voiture a foncé sur des gendarmes à Pont-Sainte-Maxence, qui ont dû faire usage de leurs armes.

L’affaire débute quelques minutes plus tôt. Quatre hommes cagoulés sont repérés dans une voiture, signalée à la gendarmerie. Les militaires tentent de la contrôler dans le bassin creillois, mais le véhicule prend la fuite. Une course-poursuite débute. Arrivée à Pont-Sainte-Maxence, carrefour Jeannin, la voiture prise en chasse fait un tête-à-queue. Les malfaiteurs foncent alors en direction des gendarmes. Ces derniers tentent de stopper la voiture en utilisant à plusieurs reprises leurs armes. Le véhicule est atteint par au moins un impact au niveau des roues. Aucun des occupants n’aurait été touché par les tirs. Les gendarmes sont indemnes.

Continuer la lecture de Pont-Sainte-Maxence : chargés par un véhicule, les gendarmes font feu

Juvisy : «La violence en bandes devrait être au cœur de la campagne présidentielle»

Samedi soir, des jeunes ont semé la terreur dans un quartier calme de Juvisy. Pour Thibault de Montbrial, ces bandes mues par une haine de notre pays atteignent un degré de violence paroxysmique.


FIGAROVOX. – Une bande venue d’Athis-Mons a semé la terreur samedi soir dans un quartier calme de Juvisy. Ce type de violence semble s’installer dans le pays. Est-ce le cas?

Thibault de MONTBRIAL. – Les violences commises en bande se multiplient sur le territoire national.

Ces phénomènes sont le plus souvent observés dans les transports. Certains TER de la région PACA en sont ainsi régulièrement la cible, comme d’autres en Rhône-Alpes et en région parisienne.

Mais les forces de l’ordre sont les premières victimes de ces violences de groupe.

Tout le monde conserve à l’esprit la dramatique attaque de deux équipages de police survenue à Grigny le 8 octobre 2016, au cours de laquelle deux policiers avaient été grièvement brûlés.

Depuis le début 2017 et pour ne s’en tenir qu’aux seuls événements dont j’ai pu avoir connaissance, des policiers ont été victimes de violences graves et ont dû battre en retraite avec des blessés lors du tournage d’un clip de rap à Mantes-la-Jolie, après un contrôle à Bobigny, ou encore dans une banlieue de Nancy.

La tendance est donc nettement à l’accentuation de ce phénomène de «bandes». Leur violence toujours plus désinhibée n’est guère freinée par des moyens policiers très vite submergés par le nombre. Quant au système judiciaire, il est dépassé, d’une part du fait de la difficulté de rassembler les preuves contre les participants à ces razzias, et d’autre part, en raison de l’entrave que constitue l’ordonnance de 1945 applicable aux nombreux participants mineurs: lorsque ceux-ci sont arrêtés, leur remise en liberté assortie d’une lointaine convocation chez le juge des enfants n’a en effet pas grand-chose de dissuasif.

Certains des casseurs seraient rentrés dans un appartement privé pour le saccager. N’y a-t-il pas un risque d’un basculement collectif dans l’autodéfense?

Continuer la lecture de Juvisy : «La violence en bandes devrait être au cœur de la campagne présidentielle»

Immigration : les réfugiés « Merkel » arrivent à Paris

Chaque jour, entre 50 et 100 migrants déboutés du droit d’asile en Allemagne entreraient en France. À Paris, les centres d’accueil sont saturés.

Des migrants arrivent quotidiennement en provenance d’Allemagne. (Christophe Ena/AP/SIPA)

C’est le nouveau casse-tête du gouvernement. Combien de migrants, déboutés en 2016 de leur demande d’asile en Allemagne vont tenter leur chance en France? Selon nos informations, depuis le début de l’année, la préfecture de police estimerait qu’ils sont entre 50 et 100 à arriver chaque jour dans la capitale, leurs conditions de séjour outre-Rhin étant de plus en plus difficiles.

Thomas de Maizière, le ministre allemand de l’Intérieur, a décidé de renvoyer à Athènes les migrants entrés dans l’espace Schengen par la Grèce. Cette procédure avait été suspendue en 2011. Mais depuis le 19 décembre et l’attentat de Berlin, la police fédérale a intensifié les expulsions de sans-papiers, déboutés du droit d’asile compris…

En 2016, Berlin a enregistré quelque 280.000 nouvelles demandes d’asile sur un total de 745.545 en cours de traitement, parmi lesquelles 162.510 ont été déposées par des Syriens et 127.892 par des Afghans… Or si les premiers obtiennent un titre de protection dans près de 100% des cas – lorsqu’ils réussissent à prouver leur identité –, ce n’est pas le cas des seconds. L’Allemagne refuse une demande afghane sur deux. Et la plupart de ces derniers atterrissent donc à Paris.

Le centre de la porte de la Chapelle déjà saturé

Le FMI parie sur une croissance américaine plus forte sous Trump

Il faut se souvenir de la campagne d’intimidation que le FMI a organisé contre Trump pour se rendre compte que toute cette racaille est néfaste.

Le FMI a adressé lundi un message d’encouragement à la future administration Trump en faisant le pari que son plan de relance budgétaire allait doper l’économie américaine, tout en mettant en garde contre toute tentation « protectionniste ».
A cinq jours de l’entrée en fonctions de Donald Trump, la première économie mondiale voit ainsi ses prévisions de croissance relevées de 0,1 point cette année (+2,3%) et, surtout, de 0,4 point en 2018 (+2,5%) par rapport aux projections publiées il y a trois mois, selon un rapport du Fonds monétaire international sur la conjoncture mondiale.
Ce regain d’optimisme tient principalement à « la relance budgétaire » annoncée par le président élu Donald Trump qui s’est engagé à investir massivement dans les infrastructures, note l’institution, tout en soulignant l' »incertitude » entourant encore son programme économique. Continuer la lecture de Le FMI parie sur une croissance américaine plus forte sous Trump

Soupçons de détournement de fonds publics : perquisitions chez Alain Bauer et Augustin de Romanet

La mafia des franc-maçons


Ces perquisitions d’inscrivent dans le cadre d’une enquête sur des contrats passés entre la société de Bauer et la Caisse des dépôts et consignations.

Des perquisitions ont été menées chez le criminologue Alain Bauer et l’ancien président de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) Augustin de Romanet, dans le cadre d’une enquête sur des contrats passés entre la société de l’expert et la CDC, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Le domicile d’Alain Bauer, celui d’Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations de 2007 à 2012 et actuel président d’Aéroports de Paris (ADP) ainsi que les locaux du groupe ADP ont été perquisitionnés le 10 janvier, a précisé l’une des sources.

Ces investigations ont eu lieu dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier (PNF) en décembre 2014, notamment pour « abus de biens sociaux » et « détournement de fonds publics ».

Des contrats étonnants

Continuer la lecture de Soupçons de détournement de fonds publics : perquisitions chez Alain Bauer et Augustin de Romanet

Essonne : un quartier de Juvisy-sur-Orge saccagé par une bande armée

Dans la nuit de samedi à dimanche, une bande armée a saccagé un quartier de Juvisy-sur-Orge, en Essonne. Le maire de la ville parle d’une « scène de véritable guérilla urbaine ».

C’est un déchaînement de violences qui s’est déroulé dans un quartier de Juvisy-sur-Orge dans l’Essonne, dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 janvier. Une bande armée a saccagé des véhicules, des portes de halls d’immeubles et un appartement. Robin Reda, le maire Les Républicains de Juvisy-sur-Orge, a parlé lundi sur franceinfo d’une « scène de véritable guérilla urbaine » et des « habitants traumatisés ».

Robin Reda raconte que « sur les coups de 20 heures, une bande d’une vingtaine d’individus est descendue du bus à proximité de la résidence du Petit Merlet. Ils ont pris pour cible cette résidence dans une scène de véritable guérilla urbaine ». « Une vingtaine de véhicules » ont été « fracassés à coup de barres de fer et à coup de sabres« , a détaillé le maire de Juvisy-sur-Orge. Des portes de hall d’immeubles ont été défoncées, un appartement a été saccagé sous les yeux d’un père de famille et de son bébé, qui« manifestement n’avait rien à faire dans cette histoire de règlement de comptes ».

Un règlement de compte

Continuer la lecture de Essonne : un quartier de Juvisy-sur-Orge saccagé par une bande armée

Italie : pour l’archevêque Carlo Liberati « Dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité »

Hebergeur d'image

« Donner l’aumône aux migrants qui végètent devant les magasins de nos villes est une erreur, c’est anti-éducatif et favorise la paresse, ils ont déjà à manger. Dans dix ans nous deviendrons musulmans à cause de notre stupidité » a déclaré  Monseigneur Carlo Liberati, archevêque émérite de Pompéi. (…)

Êtes-vous préoccupé par les récents actes de terrorisme?

Continuer la lecture de Italie : pour l’archevêque Carlo Liberati « Dans 10 ans, nous serons tous musulmans à cause de notre stupidité »

Protectionnisme : une donnée essentielle de l’économie de demain ?

Gabriel Robin (FN) pour Boulevard Voltaire

Comme l’expliquait l’économiste Frédéric Bastiat, en économie, « il y a ce qu’on voit, et ce qu’on ne voit pas ». Si la mondialisation des échanges est un phénomène naturel, rendu inévitable par les progrès techniques (transports et communications, notamment), elle ne saurait être totalement incontrôlable. Utilisons une image toute simple : les bateaux sont libres de parcourir les mers mais ils sont soumis à des contrôles quand ils s’aventurent hors des eaux de leurs territoires. L’évidence même. Pourquoi faudrait-il, alors, défendre un système de libre-échange total qui ne serait, en outre, appliqué qu’aux populations vivant dans l’Union européenne ?

Nations phares de la pensée libérale, les États-Unis et le Royaume-Uni ont toujours eu le souci de la protection de leurs industries stratégiques, plus encore aujourd’hui avec l’élection de Donald Trump et le triomphe du Brexit qui a porté Theresa May au 10 Downing Street. Privilégiant l’économie dite de la connaissance, les Continuer la lecture de Protectionnisme : une donnée essentielle de l’économie de demain ?

revue de presse et commentaires sur l'actualité