Bruno Gollnisch au parlement européen : Pourquoi nous a-t-on caché que la Ghouta était aux mains de groupes radicaux tenant les civils en otages?

Mariani sur la Syrie : les fameuses “preuves” d’attaque chimique à Douma : c’est l’analyse par les services secrets des vidéos des réseaux sociaux! C’est une farce.

Thierry Mariani qualifie de «dévastateur» l’amendement au projet de loi Asile Immigration qui prévoit le regroupement familial pour les “mineurs”

À Albi, la buraliste refuse de délivrer un colis à une femme voilée : la cliente porte plainte

Une plainte a été déposée contre une buraliste albigeoise par une cliente pour discrimination liée à la religion. Vendredi, la gérante du point presse du rond-point de Gesse a refusé de délivrer un colis à Anaïs R., une femme musulmane qui porte un voile non-intégral.

La cliente aurait proposé de retirer son voile dans un coin du magasin à l’abri des regards, ce que la buraliste aurait refusé. La commerçante aurait finalement remis le colis à une tierce personne qui l’a remis à la cliente voilée.

Trois autres plaintes

Joint cet après-midi par la Dépêche du Midi, le procureur de la République Alain Berthomieu confirme qu’une plainte a bien été déposée. Le motif: discrimination en raison de la religion, refus d’un bien ou d’un service dans un lieu accueillant du public ou pour en interdire l’accès. La police doit entendre M.P., la gérante du magasin.

Le procureur indique que « trois autres plaintes pour le même motif ont déjà été déposées contre cette buraliste, en 2015, 2016 et fin 2017 ».

Ces trois affaires doivent être jugées par le tribunal correctionnel d’Albi le 24 mai prochain. La gérante a pris pour avocat Me Simon Cohen.

Pour la commerçante, « une question de sécurité »

Continuer la lecture de À Albi, la buraliste refuse de délivrer un colis à une femme voilée : la cliente porte plainte

Frédérique Pons:«Il y a aujourd’hui autour de Trump les mêmes faucons, les mêmes hommes, que du temps de Bush qui avait mis à feu et à sang le Moyen Orient.

L’expulsion d’un imam salafiste de Marseille suspendue par la CEDH

Ce qui signifie que nous ne sommes plus maître chez nous… et ça n’a pas l’air d’effrayer grand monde!


Un influent imam salafiste marseillais s’est vu notifier mardi matin l’arrêté d’expulsion pris à son encontre par le ministère de l’Intérieur, pour ses prêches radicaux, mais son application a été aussitôt suspendue par la CEDH, a-t-on appris de sources concordantes.

Le ministère de l’Intérieur a précisé à l’AFP que l’imam El Hadi Doudi se trouvait mardi en centre de rétention administratif, le temps que la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) statue sur le fond du dossier, «dans quelques jours».

Me Nabil Boudi, avocat de l’imam, a affirmé à l’AFP que la CEDH avait suspendu l’arrêté d’expulsion sur la base de l’article 39 de son règlement, prévoyant la possibilité de prendre des mesures Continuer la lecture de L’expulsion d’un imam salafiste de Marseille suspendue par la CEDH

Le Kosovo dans le point de mire d’Erdogan

Lorsqu’il est question du Kosovo, on pense immédiatement aux années 1990, lorsque l’Europe et les États-Unis abritaient des centaines de milliers d’Albanais qui résistaient au régime tyrannique de Slobodan Milosevic. Quelques années plus tard, en 1999, les États-Unis et les pays de l’UE lançaient des raids aériens de l’OTAN contre les postes d’artillerie serbes pour mettre un terme à leurs atrocités.[…]

Le Kosovo est réputé pour être un pays profondément pro-américain, où les boulevards portent le nom du président Bill Clinton, une statue de ce dernier, haute de trois mètres, se dressant à l’entrée de la capitale, Pristina. [..]Le Kosovo est, selon sa constitution, un État séculier ; le voile islamique et les enseignements religieux sont bannis des écoles primaires et secondaires.

Le Kosovo est actuellement la cible du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui s’obstine à vouloir diffuser son programme islamique dans les Balkans.

Erdogan se sert du docile président kosovar Hashim Thaçi pour accomplir ses quatre volontés. Des millions d’euros circulent depuis la Turquie vers le Kosovo par des voies illégalesEn 2015, le quotidien albanais Zëri à Pristina révélait qu’Erdogan était en train d’accroître son influence grâce à la construction d’établissements religieux, dont plusieurs dizaines de nouvelles mosquées, et à la restauration des mosquées érigées sous l’Empire ottoman.[…] Des biens majeurs du Kosovo – l’aéroport et les réseaux électriques – ont été vendus à des sociétés dirigées par le beau-fils d’Erdogan, lorsque l’actuel président kosovar était premier ministre.[…] Continuer la lecture de Le Kosovo dans le point de mire d’Erdogan

Une statue de nu d’un héros grec antique couverte pour un congrès musulman : polémique en Italie

Lors d’un congrès musulman d’une petite ville de Ligurie, l’un des responsables décide de couvrir la nudité d’une statue d’un voile. L’affaire a pris depuis une ampleur nationale et indigne la droite italienne.

Samedi, dans le théâtre communal de la ville de Savona, en Ligurie, la communauté musulmane était réunie pour un congrès. Au centre de la salle se dresse une statue de 1880 : elle représente un homme nu, le héros antique grec Epaminondas. L’un des participants décide alors de couvrir d’un voile la partie basse du corps de la sculpture, pour, affirme-t-il à l’un des responsables du théâtre, « symboliser les dunes du désert ». Celui-ci prend une photo de l’oeuvre masquée.

La polémique est lancée, et l’affaire de la statue censurée de Savona prend bientôt une ampleur nationale. La droite italienne s’indigne devant la photo, et l’histoire fait parler d’elle dans les journaux. Continuer la lecture de Une statue de nu d’un héros grec antique couverte pour un congrès musulman : polémique en Italie

Loi asile et immigration : LR et FN se lâchent

Ils vont s’en donner à cœur joie. Alors que le projet de loi sur l’asile et l’immigration est discuté en séance toute la semaine, la droite a déjà sorti le canon contre «la naïveté désarmante» et «les pudeurs de violette», dixit Eric Ciotti, d’un gouvernement que la droite juge petit bras en matière d’éloignements et de lutte contre l’immigration irrégulière. Pas question pour l’extrême droite de se laisser distancer dans la course au «plus dur que moi tu meurs» : malgré l’absence des élus de son camp lors du débat en commission, début avril, Marine Le Pen y va de son couplet sur «la submersion territoriale» et «la maison France ouverte à tous les vents».

A la tribune lundi soir, Guillaume Larrivé (LR) a pourtant tenté de distinguer les positions de la droite et du FN, assurant que «la fermeture totale des frontières et l’immigration zéro n’étaient pas la position portée par LR». Mais il a surtout longuement Continuer la lecture de Loi asile et immigration : LR et FN se lâchent

Revue de presse et commentaires sur l'actualité