Drépanocytose: Les projections de FDesouche confirment le Grand Remplacement.

Pour voir l’article et les projections en questions:

Drépanocytose : la carte du grand remplacement mise à jour et projection sur 35 ans

Démolition d’églises en France : une « grave déperdition de sens pour le village français »

Pour l’historien Philippe Boutry, la vague de démolition d’églises en France entraîne une « grave déperdition de sens pour le village français ».

Philippe Boutry, président de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, est l’auteur du texte « Le clocher » dans Les lieux de mémoire. Il estime que la vague de démolition d’églises en France s’explique par un « désengagement spirituel » et est le symptôme d’une mutation profonde, qui met à mal le tissu social.

« On assiste à ce qu’une sociologue française des religions, Danièle Hervieu-Léger, a proposé d’appeler l’exculturation du catholicisme français. » (…)

Dès lors, la présence même de l’église au coeur du village devient problématique ; les édifices, désertés par les fidèles, sont le plus souvent Lire la suite

La dette de la France crève officiellement le plafond des 2000 milliards d’euros

L’Insee annonce ce matin que l’endettement de la France a atteint 95,1% du PIB à la fin du 2ème trimestre.

Cette fois, ça y est. La dette française a officiellement dépassé le seuil des 2.000 milliards d’euros. A la fin du 2ème trimestre 2014, elle atteignait 2023,7 milliards exactement, selon les données publiées ce mardi matin par l’Insee. Ce qui équivaut à un endettement de 95,1% du PIB.

Le chiffre sera dans toutes les têtes, alors que le gouvernement doit présenter mercredi le projet de loi de Finances pour 2015. Bercy devrait d’ailleurs annoncer à cette occasion que la dette du pays va se rapprocher dangereusement des 100% du PIB l’an prochain. De fait, tant que le déficit public ne s’améliore pas nettement (il faudrait qu’il repasse au moins sous la barre des 3% du PIB), aucune amélioration n’est envisageable.

Cela fait de nombreux mois -voire de nombreuses années- que la situation de notre endettement inquiète. A titre de comparaison, il était de 12% en 1974, 20% en 1981, 50% en 1994 et 60% en 2002.

La Cour des comptes, rapport après rapport, tire la sonnette d’alarme sur le sujet. Son Lire la suite

Roubaix : l’église Saint-Michel fermée définitivement

Roubaix c’est ça maintenant:

fin-ramadamn-roubaix———–

Réunis hier à la salle paroissiale, les habitués de l’église Saint-Michel à Roubaix (Nord)ont pu entendre leur curé confirmer, hier, que la décision de fermer l’édifice au culte était irrévocable. À partir de janvier, aucune célébration religieuse ne pourra plus avoir lieu dans l’édifice.

Le président de l’association lui-même, Pierre-Henri Malbrel, parle d’un « sentiment d’abandon» et regrette la perte de ce clocher qui est «le repère de la présence de Dieu dans un quartier difficile».

«On ne dépensera plus un centime pour cette église. Il faut être réaliste, nous n’avons plus les moyens de payer les frais de fonctionnement et d’entretien», a martelé le père Michel Clincke, curé de la paroisse de la Trinité à laquelle le clocher est rattaché.

Les paroissiens de Saint-Michel sont amers. «On est sacrifié parce qu’on est l’église la plus vieillissante et la plus pauvre de la paroisse, on se sent un peu mal-aimé », estime une dame. […] Les « Amis », qui refusent que l’église soit à terme désacralisée, lancent l’idée d’accueillir une communauté religieuse. « Et pourquoi pas des chrétiens d’Irak avec leur prêtre ?», suggère Pierre-Henri Malbrel. […]

Hier après-midi, un baptême était célébré dans l’église. Faute de pratiquants, l’image risque bientôt de n’être plus qu’un lointain souvenir…

Nord Eclair

Des « mini Etats islamiques » en France (Vidéo)

Reportage de la Radio Télévision Suisse.

Vous avez des territoires en France comme à Roubaix, comme les quartiers nord de Marseille où la police de met plus les pieds, l’autorité de l’Etat est complètement absente, et donc on a des mini Etats islamiques qui se sont constitués. (Fabrice Balanche, université de Lyon 2).

France : les faux résistants à l’Etat islamique

Lu sur le blog de Ivan Rioffoul

Une constatation : nombreux sont ceux qui, cet été en France, sont descendus dans les rues pour montrer leur solidarité avec le Hamas et son idéologie islamiste, en guerre contre Israël et les juifs. Or ceux-là jugent inutile de montrer leur distance avec l’Etat islamique, qui a égorgé Hervé Gourdel au nom d’Allah. En 2012, seule une centaine de Français musulmans avait répondu à l’appel de l’imam Chalghoumi, pour dénoncer les tueries de Mohamed Merah (mon blog, ici). Vendredi, cinq cents personnes se sont retrouvées devant la Mosquée de Paris pour dire « Non au terrorisme ». Mais le recteur Boubakeur lui-même a refusé de parler « d’islam ou d’islamisme », pour désigner la décapitation commise en Algérie. « Les musulmans sont éloignés de tous les extrémismes, de tous les radicalismes », a-t-il déclaré. Une position reprise par Valérie Pécresse (UMP) : « Non, l’islam n’a rien à voir ». « Redressez la tête ! Soyez fiers de ce que vous êtes », a dit Mgr Michel Dubost. Abderrahamane Dahmane, du parti des démocrates musulmans de France, a même lancé : « Le djihad c’est la volonté d’être un musulman de paix ».

BydohrOCcAEuQJb-1Dimanche, place de la République, ce dernier a organisé un maigre contre-rassemblement, avec drapeaux algériens, pour se dissocier du meeting organisé à cinquante mètres par SOS-Racisme, la Licra, le Mrap, Le PCF, etc, qui a regroupé un millier de personnes. Mais là encore, les discours ont justifié le refus de se désolidariser des djihadistes. Dominique Sopo (SOS Racisme ) : « Pour se désolidariser , encore faudrait-il avoir été solidaires ». La novlangue et le sophisme sont sortis grands vainqueurs de ces mobilisations.

Les fanatiques du califat peuvent se féliciter du fiasco des dénonciations. La déstabilisation des démocraties ouvertes, recherchée par l’Etat islamique, consiste à séparer de plus en plus les musulmans d’Europe des sociétés déjà méfiantes à Lire la suite

Pierre Péan et Vanessa Ratignier: « le Qatar fait de notre pays son terrain de jeu »

Le face à face a opposé Pierre Péan et Vanessa Ratignier, auteurs du livre « Une France sous influence. Quand le Qatar fait de notre pays son terrain de jeu », aux éditions Fayard, qui sont revenus sur la présence du Qatar dans tous les secteurs d’influence en France. Selon Pierre Péan, c’est comme une évidence, le Qatar est comme un miroir des élites françaises. Vanessa Ratignier déclare quant à elle que la France en arrive à fermer les yeux sur les pratiques du Qatar à l’intérieur de son pays, car il a plusieurs fois joué le rôle de médiateur dans plusieurs conflits régionaux.

Via ISlamisation.Fr

Mantes-la-Ville : après avoir bloqué le projet de mosquée, le maire FN va demander l’expulsion des musulmans de leur unique salle de prière

Mantes-la-Ville : après avoir bloqué le projet de mosquée, le maire FN va demander l’expulsion des musulmans de leur unique salle de prière

Après avoir bloqué le projet d’aménagement d’une mosquée, le maire FN de Mantes-la-Ville s’apprête à demander l’expulsion des musulmans de l’actuelle salle de prière, l’unique lieu de culte pour les milliers de musulmans de la ville. Au lendemain de son élection, ses services avaient placardé un avis de démolition sur les murs d’un pavillon utilisé comme salle de prière situé boulevard Salengro

Cyril Nauth va expulser les musulmans de Mantes-la-Ville de leur salle de prièreIl y a quelques semaines, le maire a envoyé un courrier de mise en demeure au président de l’Association des Musulmans de Mantes-sud, Aziz El-Jaouhari, pour lui demander de quitter les lieux. «Il est temps de réagir, confie Cyril Nauth. Je vais engager une procédure de demande d’expulsion dans les prochains jours.», a-t-il dit dans les colonnes du Parisien.

L’association réplique en lançant des travaux d’extension de la salle de prière.

source