Calais : plusieurs dizaines de plaintes après des dégradations de véhicules par des migrants

Calais : plusieurs dizaines de plaintes après des dégradations de véhicules par des migrants

Plusieurs dizaines de plaintes – plus d’une vingtaine selon la police, une cinquantaine selon la maire de Calais – ont été déposées après des dégradations de véhicules intervenues vendredi. Plus de deux mille migrants avaient traversé la ville pour rejoindre l’autoroute et tenter de s’introduire sur le site du Tunnel. Parmi eux, une minorité a abîmé des rétroviseurs et des pare-brises.

Rétroviseurs défoncés, pare-brises explosés, essuis-glaces arrachés… Plusieurs dizaines de plaintes – plus d’une vingtaine selon la police, une cinquantaine selon la maire de Calais – ont été déposées depuis vendredi par des riverains dont les véhicules ont été dégradés par des migrants. Le jour de Noël, dans l’après-midi, plus de 2 000 personnes ont quitté le camp de la zone des Dunes pour tenter, en passant par le centre-ville, d’atteindre le site d’Eurotunnel (notre édition d’hier). Refoulés par les forces de l’ordre, ils ont pris le chemin inverse, parfois escortés par des CRS. Sur le retour, certains ont exprimé colère et frustration en s’en prenant à des voitures.
Continuer la lecture de Calais : plusieurs dizaines de plaintes après des dégradations de véhicules par des migrants

Ceuta : des centaines de clandestins prennent d’assaut la clôture frontalière

Le 25 décembre à l’aube, plus de 300 clandestins ont pris d’assaut la clôture surmontée de barbelés près de Benzu, dans le nord du territoire marocain, à la frontière avec l’enclave espagnole de Ceuta, a indiqué la représentation locale du gouvernement espagnol dans un communiqué. 185 ont passé la frontière, selon les autorités marocaines.

Dans le même temps, quelque 200 autres ont tenté de gagner le territoire espagnol à la nage depuis les côtes marocaines, a annoncé l’agence officielle marocaine MAP. Au moins deux d’entre eux se sont noyés, ont affirmé les autorités marocaines, qui ont indiqué avoir intercepté 120 migrants, tandis que 182 autres ont pu gagner l’enclave européenne. « Trois d’entre eux ont dû être réanimés par des officiers de la police espagnole qui les ont récupérés en mer« , selon la même source. […]

Source

Gênes (Italie) : Deux carabiniers attaqués par 40 migrants

Moments de grande tension hier à Gênes, où deux policiers ont essayé d’arrêter un sénégalais pour trafic de drogue.

Quand le migrant a vu la police, il a réagi à coups de pied et de poing.

Puis, le sénégalais a appelé une quarantaine de ses compatriotes qui ont entouré les carabiniers.

En quelques minutes, sont arrivés en renfort d’autres patrouilles de police et les agents de police qui ont réussi à mater la rébellion et à arrêter les Sénégalais .

[…]

Source

Daniel Cohn-Bendit : « Accueillir 150.000 réfugiés en France serait un geste fort »

L’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit (EELV) appelle la France à augmenter son quota de réfugiés.

L’Union européenne a failli exploser plusieurs fois cette année notamment sur la crise grecque…

L’Europe va mal ! L’idée d’une vision commune, d’un dépassement des États-­nations ne fonctionne pas. […]

La crise des réfugiés l’a aussi mise à l’épreuve…

La démonstration de la faiblesse de l’Europe par les réfugiés est accablante. L’Allemagne défend une position humanitaire tout à fait juste, mais elle est isolée, comme l’Autriche et la Suède. Les égoïsmes nationaux ont été renforcés, notamment en Europe de l’Est. La situation ne peut se débloquer car le couple franco-allemand ne fonctionne pas. LLa France est paralysée par le FN, elle accepte les réfugiés verbalement, mais il n’y en a pratiquement pas sur son territoire !LAccueillir 150.000 réfugiés – on ne parle même pas d’un million, comme l’Allemagne – serait un geste fort. La France doit prendre sa part.

Source

Joyeux Noël: augmentation de salaire pour les eurocrates

Joyeux Noël les eurocrates! Bonus de fin d’année et augmentation de salaire pour tous!

Les 55.000 eurocrates vont passer un bon Noël: ils vont en effet empocher une prime pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros, assortie d’une augmentation de salaire de 2,4% applicable dès le premier janvier de l’année prochaine, qui coûtera près de 100 millions aux contribuables européens, rapporte The Times. (…)

La revalorisation de salaire portera la rémunération annuelle de Jean-Claude Juncker, le président de la Commission Européenne, à 314.000 euros. A celle-ci s’ajoute une indemnité de résidence de l’ordre (qui vise à compenser le fait qu’il doive résider à Bruxelles) de 48.000 euros. (…)

Source

Béziers: Plainte de SOS Racisme après la sortie de Ménard sur la «garde musulmane»

Les média et la police politique du PS font encore un procès à Ménard. Ils seraient plus crédibles s’ils étaient capables (comme nous l’avons fait) de dévoiler et de dénoncer l’idéologie que cachent ces « aimables » musulmans.

Notons que quand ce sont les identitaires ou Robert Ménard qui proposent d’organiser des équipes citoyennes de protection et de surveillance, tout ce petit monde crie au fascisme.

Nos média et la gauche préfèrent donc confier notre sécurité à des musulmans alors que nous devons faire à un risque d’attentats terroristes perpétrés par des…. musulmans.
Encore une belle preuve de dhimmitude


 

Nouvelle sortie de route. Robert Ménard (apparenté FN), maire de Béziers, s’est fendu d’un billet sur la page Facebook de sa ville pour dénoncer ce qu’il appelle la « garde musulmane ». Le Parisien souligne pourtant que l’initiative, qui s’était aussi déroulée à Lens, dans le Pas-de-Calais, avait été très appréciée par les prêtres et les fidèles. L’association SOS Racisme a décidé de porter plainte suite à « ces mots outrageants ».

Protection rapprochée

Sans mot d’ordre particulier, des fidèles musulmans du Pas-de-Calais et de l’Hérault ont pris sur eux d’aller apporter leur protection à leurs homologues catholiques pour qu’ils puissent écouter la messe de Noël d’une oreille apaisée. A Lens et à Béziers, les offices célébrant la naissance de Jésus se sont donc déroulés pendant que, dehors, des musulmans veillaient au grain.

Si cette initiative avait été saluée, notamment par la communauté catholique de Lens, le maire de Béziers, lui, y voyait offense. « Depuis quand les pyromanes protègent des incendies ? », s’est emporté Robert Ménard sur la page Facebook de la municipalité. De là à dire que l’élu fait l’amalgame entre musulmans et terroristes, il n’y a qu’un pas. D’ailleurs, une autre phrase du maire, pleine d’allusions, lève le doute s’il en subsistait un : « Une garde musulmane  »protégeant » une église catholique. Contre qui ? Des hordes de moines bouddhistes ? Des chamans sibériens ? ».

Sur Twitter, le maire de Béziers, proche du Front national, n’a pas hésité à en remettre une couche, allant même jusqu’à évoquer « des milices » musulmanes. Pour finir, l’élu a assuré qu’il allait « saisir la préfecture au sujet de ces patrouilles musulmanes », furieux que l’Etat s’oppose à sa « garde Biterroise », même s’il est le seul à faire le rapprochement.

SOS Racisme porte plainte

Continuer la lecture de Béziers: Plainte de SOS Racisme après la sortie de Ménard sur la «garde musulmane»

Attentats de Paris: l’école d’un des suspects avait signalé sa radicalisation, en vain

Le personnel d’une école bruxelloise qu’a fréquentée un des auteurs des attentats du 13 novembre en France avait relevé des signes inquiétants de radicalisation du jeune homme, mais ce signalement n’est pas parvenu à la police, selon la presse belge samedi.Selon des rapports obtenus par les quotidiens flamands De Morgen et Het Laaste Nieuws, Bilal Hadfi, qui s’est fait exploser aux abords du Stade de France à Saint-Denis, près de Paris, avait été scolarisé à l’école Annessens-Funck avant de gagner la Syrie en février.

Selon l’agence Belga, ces documents montrent que les enseignants d’Hadfi étaient préoccupés par les vues de plus en plus radicales de leur élève, en particulier par ses commentaires après les attentat qui ont fait 17 morts en janvier à Paris, visant notamment le magazine satirique Charlie Hebdo.

L’élève avait été convoqué pour un entretien avec le directeur, et un dossier avait été constitué sur lui.

Selon ces rapports, la direction de l’école avait prévenu les autorités scolaires le 27 avril de son voyage en Syrie, mais l’information n’a pas été transmise à la police.
Continuer la lecture de Attentats de Paris: l’école d’un des suspects avait signalé sa radicalisation, en vain

Ajaccio : La salle de prière attaquée est-elle déclarée ?

Officiellement , il semblerait que la « salle de prière » soit le siège d’une association culturelle et sportive.

Parution au journal Officiel:

sourcemosquée

CXKxAnaWcAA87A1

CXK7WN9WkAEr_S-

En savoir plus chez nos camarades de Fdesouche

Pompiers agressés : « Ils ont essayé de monter dans le camion, je tenais la porte »

Les deux jeunes sapeurs pompiers blessés, principalement aux yeux, se sont rendus au commissariat d’Ajaccio hier matin pour déposer plainte. Ils venaient de passer la nuit à l’hôpital de la Miséricorde.

« Maintenant ils doivent nous montrer des planches photos pour voir si nous reconnaissons des gens », explique l’un d’eux. Il confesse d’autre part, avec regret, qu’au regard de la situation et l’intervention, ils n’ont « pas vu grand-chose ».

« Il faisait sombre. Nous sommes restés dans le camion et notre principale préoccupation était que personne ne puisse monter dedans. D’autant qu’il y avait une femme avec nous sur l’intervention. Je l’ai poussée derrière et j’ai fermement tenu la porte. C’est à ce moment-là que j’ai été blessé », relate Nicolas qui a eu la cornée de l’oeil gauche rayée.

Tiffany, présente lors du rassemblement, en tenue, fait face. « On a tous eu peur. On savait que s’ils pénétraient dans le camion, ce n’était plus la même histoire. Il fallait rapidement sortir du quartier ».

Source