Marine Le Pen à l’assemblée nationale: Il y a des villes entières gouvernées par des fondamentalistes islamistes

J’en ai marre de l’expression « fondamentaliste islamiste ». C’est tout aussi grave s’il s’agit de musulmans modérés…

Intervention de Marine Le Pen à ‘assemblée sur le projet de loi sur le terrorisme

Tribune de Niclos Bays (Valeurs Actuelles): Alstom-Siemens : le partenariat franco-allemand ne doit pas provoquer l’effacement industriel de la France !

Nicolas Bay, le secrétaire général du Front national et co-président du groupe “Europe des Nations et des Libertés” au Parlement européen revient sur le probable partenariat entre les entreprises française Alstom et allemande Siemens.

La presse économique s’était faite l’écho la semaine passée d’un éventuel rapprochement entre Alstom et Siemens, sous l’impulsion du gouvernement français et avec l’accord tacite du gouvernement allemand. Cette idée fait d’ailleurs tristement sourire quand on sait comment elle a été brutalement écartée en 2014-2015, par Patrice Kron, alors PDG d’Alstom et Emmanuel Macron, alors secrétaire général de l’Élysée. Tout indique que l’accord entre les deux géants devrait être entériné ce mardi.

Si l’idée de construire un champion franco-allemand du ferroviaire face au géant chinois CRRC, qui pèse désormais 30 milliards de chiffre d’affaires, est bien-sûr une perspective intéressante, elle ne doit pas se faire au détriment des intérêts français. En ce sens, l’idée de la création d’une co-entreprise franco-allemande qui, certes, conforterait Alstom dans son rôle de chef de file de la construction Continuer la lecture de Tribune de Niclos Bays (Valeurs Actuelles): Alstom-Siemens : le partenariat franco-allemand ne doit pas provoquer l’effacement industriel de la France !

Aulnay-sous-Bois: 2 écoles et 6 voitures brûlées

Mais dans quel pays peut on voir une école et une bibliothèque brulées sans qu’aucune personne politique et qu’aucun média ne réagissent…. effrayant!.


À partir de 22 heures, « une vingtaine d’individus ont incendié des véhicules, jeté des bouteilles enflammées sur une école primaire et tenté en vain de s’attaquer à un commerce pour l’incendier », a dit une source policière. Les forces de l’ordre intervenues ont essuyé des jets de projectiles. Six véhicules ont été incendiés, selon les pompiers.

Au sein de la maternelle du groupe scolaire « Savigny 1 » (359 élèves au total), une salle de bibliothèque a « complètement brûlé », a précisé la mairie d’Aulnay-sous-Bois. A l’école primaire, une fenêtre de salle de classe a été brisée pour permettre aux incendiaires de propager, en vain, du liquide inflammable. Continuer la lecture de Aulnay-sous-Bois: 2 écoles et 6 voitures brûlées

Londres : Sophie Lionnet était traitée comme une esclave par le couple franco-algérien suspecté de l’avoir tuée

Quelques jours après l’arrestation d’un couple suspecté d’avoir tué Sophie Lionnet, Française qu’il employait à Londres, des amis de la jeune femme dénoncent l’exploitation dont elle était victime.

Quatre jours après l’inculpation pour meurtre du couple chez qui elle travaillait, les proches de Sophie commencent à réaliser l’ampleur du calvaire vécu par la jeune Française de 21 ans, loin de l’image idéalisée que celle-ci cherchait à tout prix à projeter de son expérience à Londres – son «rêve», nous confie une amie.

Ses bourreaux présumés, Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Continuer la lecture de Londres : Sophie Lionnet était traitée comme une esclave par le couple franco-algérien suspecté de l’avoir tuée

« J’ai Bastille » : il y avait environ 57.000 personnes à la manifestation de Mélenchon

Alors, 30.000 manifestants selon la police, ou 150.000 selon les organisateurs ? La polémique ridicule était attendue, sur les chiffres de participation à la manifestation de la France insoumise organisée par Jean-Luc Mélenchon ce samedi 23 septembre à Paris. Marianne a donc décidé de procéder à sa propre évaluation, qui s’établit entre 49.000 et 65.000 participants.

Explications du décompte
lire la suite

Sénatoriales : le FN ne parvient pas à décrocher de nouveau siège. Mais en forte progression.

Ils nourrissaient des objectifs modestes, bien conscients que le mode de scrutin, basé sur le vote des grands électeurs, ne les avantageait pas: les responsables frontistes misaient un ou deux sénateurs en plus, en renfort de David Rachline et Stéphane Ravier, élus en 2014… Peine perdue, le FN ne parvient pas ce dimanche soir à décrocher de nouveau siège à la haute assemblée.

Le FN échoue notamment dans le Nord (4,45%) et le Pas-de-Calais (6,73%), deux de ses départements de prédilection. Mais Marine Le Pen, contactée par l’AFP, se réjouit d’«une vraie progression en voix dans de nombreux départements» par rapport à 2011, lors du renouvellement des circonscriptions concernées ce dimanche. «Nous avons progressé grâce à nos bons scores aux différents scrutins. Tout ceci me renforce dans l’idée que l’implantation locale est une absolue priorité». Elle est en effet la clé pour être présent au Sénat: sans élus locaux (les sénateurs sont élus à 96% par des conseillers municipaux), pas de grands électeurs et donc pas d’élu…

Source

Législatives en Allemagne: l’AFD fait 13,5% et entre en force au parlement.

Coup de tonnerre Outre-Rhin, en 4ans l’AFD est passé de 4% à 13,5%, et devient le troisième parti d’Allemagne (il fait 22% dans l’ancienne Allemagne de l’est). L’AFD se situe à 6% des sociaux-démocrates du SPD et ce sont 80 députés qui vont faire leur entrée au bundestag. L’alliance CDU-CSU reste en tête mais elle est fortement affaiblie.

Les bureaux de vote ont fermé à 18h en Allemagne pour les élections législatives et les premières estimations sont connues : les conservateurs d’Angela Merkel obtiennent de 32,5 à 33,5% des voix. La chancelière se dirige vers un 4e mandat consécutif.

Les sociaux-démocrates ont indiqué refuser de continuer à gouverner avec Merkel.

Les nationalistes de l’AfD réalisent un score historique avec plus de 13% des voix et obtiennent ainsi leurs premiers députés. Ils ont promis de « changer le pays » dès ces estimations connues. « Nous allons faire la chasse à Madame Merkel. Nous allons récupérer notre pays », a lancé Alexander Gauland, co-tête de liste de l’AfD.

Source

Revue de presse et commentaires sur l'actualité