Attentat de Nice : Nadia, Daniel et Ludovic ont protégé les morts des pilleurs de cadavres

(…)

Daniel est un ancien para. Nadia, veuve d’un ancien para. Bérets rouges, corps et âme. « On n’a pas réfléchi, on est allés voir si on pouvait aider », dit simplement Nadia. Elle a les mains qui tremblent. Les yeux qui brillent un peu trop. Il lui prend la main. Et son regard se noie.
(…)

« On a donné une couverture à un petit gosse blessé. Il était vivant. Dans les bras de son père », se souvient Nadia. « De temps en temps, je venais et je lui caressais le dos. Il était froid. Son père s’est couché contre lui pour le réchauffer. Il est resté contre son fils bien longtemps après que le petit était mort… » Daniel ajoute: « C’était un de ces silences… Un silence de mort… »

Mais, le pire, lâche Daniel. « C’était pas ça. Toute cette mort, toute cette douleur. C’était les charognards. Des gens tournaient autour des cadavres. Ils soulevaient les corps avec les pieds… Ils sont venus comme des mouches… » 

Ça l’a brisé, il peine à trouver les mots pour « cette petite fille qui était morte. Il ne lui restait que sa poupée. Une poupée rose à côté d’elle.

Un gars est arrivé et a pris la poupée, je me suis battu pour la reprendre ». Il pleure.

Alors, continue Nadia, « j‘ai pris la petite poupée et je l’ai glissé sous la couverture de survie, tout contre elle, pour qu’elle reste avec elle ».

Daniel s’est « battu plusieurs fois: un type a pris un portable à côté d’un corps. Je lui ai dit: ‘Lâche ça’. Ils sont arrivés à cinq. Ils ont fait tomber mon béret et ils ont pris le portable. Je n’avais pas peur, j’étais dans une colère…»

Nadia a aussi essayé de les arrêter.

« Des fois ils étaient trois ou quatre… Je leur disais: ‘J’ai été porte-drapeau, si tu me frappes, tu frappes la France’… » Et, puis, il y avait « les gens qui venaient voir. Parfois avec leurs enfants ». (…)

Source via Fdesouche

Un site internet pour trouver des emplois aux migrants

migrants

Paris Vox – Un site pour l’emploi exclusivement réservés aux migrants demandeurs du droit d’asile vient d’être mis en place par l’association « Action emploi réfugiés », en partenariat notamment avec l’agence d’intérim « Adecco ».


Ce site a pour vocation de mettre en relation les migrants et des employeurs désireux de s’adresser prioritairement à eux, de leur « donner une chance ».
Selon, Diane Binder, la présidente de l’association : « Les réfugiés peuvent beaucoup apporter à nos entreprises. Ils viennent avec leur parcours, leur expérience, et surtout une volonté extraordinaire de s’intégrer. » Continuer la lecture de Un site internet pour trouver des emplois aux migrants

L’Islam en France, c’est 1000 mosquées de plus en 12 ans !

Dans les années 80, il n’y avait même pas 100 mosquées en France. Aujourd’hui nous allons atteindre les 3 000. (1700 en 2004, 2700 en 2016)
Mais rassurez-vous… il n’y a pas d’islamisation de la France.

Rappel des propos d’Azouz Bégag, ministre de Chirac, sur le nombre de musulmans en France

Vandoeuvre (54) : égorgée par son mari devant leur fils de 2 ans

Douleur infinie et stupeur totale. Rima Ferrag est encore en état de choc. Cette habitante du bâtiment n°1 de l’allée d’Haarlem à Vandœuvre a beau passer et repasser dans sa tête le film de la nuit de samedi à dimanche, elle ne comprend pas comment cela a pu se terminer dans le sang et les larmes.

Elle devait héberger pour la nuit sa sœur, Ismhane B., 39 ans, et ses trois enfants, âgés de 2 à 14 ans, qui habitent dans l’immeuble voisin. Afin de préparer un voyage en famille en Algérie, leur pays d’origine, dans une dizaine de jours. La soirée s’est déroulée normalement. Jusqu’aux environs d’une heure du matin.

Aissa B., son beau-frère, le mari d’Ismhane, s’est présenté à la porte du logement. « Il avait l’air un peu triste. Ma sœur lui a demandé ce qui se passait et il a répondu qu’il ne se sentait pas très bien. Elle lui a proposé de rentrer avec lui dans leur appartement mais il n’a pas voulu. Il a dit bonne nuit et il est parti », raconte Rima Ferrag. Continuer la lecture de Vandoeuvre (54) : égorgée par son mari devant leur fils de 2 ans

Nadine Morano : «Je ne veux pas que la France devienne musulmane»

Nadine Morano ne veut « pas que la France devienne musulmane », a-t-elle déclaré sur RMC aujourd’hui. « Il y a une invasion massive arabo-musulmane », estime la député européenne, candidate à la primaire de la droite.

« Si on veut maintenir notre cohésion et notre équilibre culturel, il faut rééquilibrer notre immigration », a-t-elle ajouté. L’ex-secrétaire d’Etat s’est également exprimée à propos de l’islam radical: « Je veux qu’on ferme et démolisse les mosquées salafistes ! », affirmant qu’il y a « un gros problème avec l’organisation de l’islam en France.

Pour Le Figaro mercredi dernier, Nadine Morano pestait une nouvelle fois contre le port du voile intégral, «publicité ambulante pour l’islam radical». Nadine Morano veut que ces femmes soient condamnées et privées de leurs droits civiques et sociaux. «Des gens ne veulent plus aller faire leurs courses dans les supermarchés à Tomblaine, à Champigneulles (des communes proches de Nancy). L’élue qui avait été au cœur d’une polémique après ses propos sur la France, «pays de race blanche».

Le Figaro

King Arthur. L’acteur noir Djimon Hounsou incarnera un chevalier de la table ronde


Warning: parse_url(http://Cinéma (Breizh-info.com) – King Arthur : legend of the sword est un film américain réalisé par Guy Ritchie (Snatch, Sherlock Holmes), qui sortira en 2017. Parmi les acteurs sélectionnés par Hollywood, Charlie Hunnam (Arthur), Jude Law (Vortigern), Astrid Bergès (Guenièvre), mais aussi …Djimon Hounsou … qui incarnera le chevalier Bédivère. Un acteur noir pour incarner un chevalier de la table ronde, il fallait oser ! Mais Hollywood n’est plus à un détail près. Ainsi, nous avions déjà relaté le rôle de PetitJean attribué à l’acteur noir américain Jamie Fox pour le prochain Robin des Bois. Ou encore Sir Lancelot incarné là encore par un acteur africain, pour le compte d’une série télévisée . L’histoire s’inspire des légendes arthuriennes, tout en s’éloignant toutefois largement d’elles , comme semble le montrer le scénario, ainsi que la bande-annonce : Le jeune Arthur vit dans les faubourgs de Londinium avec sa bande. Il ignore l’immense destin in /home/prechipr/www/wp-content/plugins/simple-lightbox/controller.php on line 561

On touche le fond… un noir chevalier de la table ronde… et pourquoi pas un inuit mousquetaire du roi ?!


Cinéma (Breizh-info.com) – King Arthur : legend of the sword est un film américain réalisé par Guy Ritchie (Snatch, Sherlock Holmes), qui sortira en 2017. Parmi les acteurs sélectionnés par Hollywood, Charlie Hunnam (Arthur), Jude Law (Vortigern), Astrid Bergès (Guenièvre), mais aussi …Djimon Hounsou … qui incarnera le chevalier Bédivère. Un acteur noir pour incarner un chevalier de la table ronde, il fallait oser !djimon_hounsou_king_arthur

Mais Hollywood n’est plus à un détail près. Ainsi, nous avions déjà relaté le rôle de PetitJean attribué à l’acteur noir américain Jamie Fox pour le prochain Robin des Bois. Ou encore Sir Lancelot incarné là encore par un acteur africain, pour le compte d’une série télévisée

 

(…) Le révisionnisme historique que fait Hollywood en faisant incarner des personnages historiques ou mythologiques blancs par des acteurs noirs ne provoque pas les mêmes levées de boucliers que lorsqu’il s’agit de cas inverses ou des blancs jouent des rôles de noirs : ainsi, Le Monde s’interrogeait sur le « racisme » du théâtre français en 2015 par rapport au rôle d’Othello joué par un blanc. Les Inrocks eux évoquaient une polémique suite à la sortie du film de Ridley Scoot, Gods of Egypt, où le réalisateur avait sélectionné des acteurs blancs pour jouer le rôle… d’Egyptiens.

Peu de chance que la présence d’un acteur noir au sein des chevaliers de la table ronde fasse couler autant d’encre …

Source

Pape François: «Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique»

Cela se confirme, ce pape est un crétin qui dit out et n’importe quoi. Son relativisme est délirant, et son niveau d’argumentaire comparable à celui d’un gamin de 10 ans.

Les cathos devraient changer de pape et prendre le Dalaï Lama à la place.


Au retour des JMJ de Pologne, questionné dans l’avion par les journalistes, le pape François a expliqué sa vision des attentats perpétrés au nom de l’islam. Voici le texte intégral de sa réponse.

«Je n’aime pas parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux je vois tous les jours que des violences, même en Italie: celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés, hein! Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique. Non, les musulmans ne sont pas tous violents, les catholiques ne sont pas tous violents. C’est comme dans la macédoine, il y a de tout… Il y a des violents de cette religion… Une chose est vraie: je crois qu’il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons.
Quand le fondamentalisme arrive à tuer… mais on peut tuer avec la langue comme le dit l’apôtre Jacques, ce n’est pas moi qui le dit. On peut aussi tuer avec le couteau, non? Continuer la lecture de Pape François: «Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique»

Palavas : elle donne des coups de couteau et crie « Allah Akbar »

Une commerçante de Palavas-les-Flots qui tient boutique sur une avenue de la rive droite a été légèrement blessée à l’arme blanche samedi vers 21h30 par une de ses voisines, après une violente altercation.

(…) L’agresseuse était armée d’un couteau de cuisine en céramique quand les agents de la police municipale de Palavas-les-Flots très rapidement sur les lieux ont procédé à son interpellation. Alors qu’elle était menottée par les policiers et conduite jusqu’à la voiture de patrouille, l’agresseuse a hurlé « Allah Akbar » et a répété qu’elle reviendrait mettre une bombe dans la boutique de la victime.

Elle a été placée en garde à vue.

Source

Marseille : « Les trafiquants sont dans le hall d’entrée avec des kalachs »

Malgré les interventions, les trafiquants semblent régner en maître

Faits divers - Justice - Marseille : Les trafiquants sont dans le hall d'entrée avec des kalachs

 
Ce n’est peut-être pas la pire cité de Marseille. Mais c’est certainement celle où se dresse l’immeuble le plus effrayant.
Au parc Corot (13e), le bâtiment A, 96 appartements, n’en finit plus de tourmenter les habitants.
« Ils sont nombreux à vouloir partir, assure un propriétaire. Il y a même des habitants historiques, qui sont là depuis 25 ans, et qui n’en peuvent plus.« 
D’après un syndic, qui travaille dans cette cité de Saint-Just (380 logements au total), il y aurait près de 50 % d’appartements vacants dans le bâtiment A. « Et, sur le marché, un T3 ne se vend même pas 5 000 euros. Avec ce bâtiment, on a vraiment touché le fond à Marseille. »

Mais qu’est ce qui effraie la population ? La délinquance évidemment qui, selon des habitants mais de source policière aussi, atteint des sommets. Au départ, les dealers « plantaient » tout près de là, dans le bâtiment C où, il y a à peine six mois, ils s’installaient tôt chaque matin pour ouvrir leur « boutique » de cannabis.

Continuer la lecture de Marseille : « Les trafiquants sont dans le hall d’entrée avec des kalachs »

Paris: Six ados armés dépouillent une mère et son fils

Une bande de six mineurs a agressé une mère de 43 ans et son fils de 14 ans, dimanche après-midi rue de Courcelles (XVIIe). Sous la menace d’un couteau, ils ont contraint les victimes à donner leurs téléphones, leurs deux vélos et un portefeuille où se trouvait 30 €, rapporte Le Parisien.

Trois ados arrêtés

Pour s’enfuir en appelant un Uber, les adolescents ont frappé le garçon avec une chaîne pour inciter la mère à dévoiler le code de déverrouillage de son iPhone 6.  Seuls cinq ados ont pu monter dans le véhicule, le chauffeur refusant de prendre six passagers.

Sous la menace d'un couteau, une bande de six ados a dépouillé une mère et son fils de leurs vélos, téléphones et de 30 euros, dimanche, dans le XVIIe arrondissement de Paris. (Illustration)

 

La police a retrouvé la trace des jeunes braqueurs boulevard Pereire (XVIIe) grâce au système de géolocalisation du smartphone. Deux ont été rapidement arrêtés et placés en garde à vue. Un troisième, frère d’un des deux premiers interpellés, a tenté de se cacher sous une voiture en stationnement.

Les deux frères étaient inscrits au fichier des personnes recherchées, poursuit Le Parisien. Le plus jeune âgé de 14 ans est soupçonné d’un vol de sac à main à l’arraché, vendredi, à deux pas de la porte d’Asnières, où il vit. L’enquête a été confiée au commissariat du XVIIe arrondissement.

«Le seul dénominateur commun aux terroristes, c’est l’Islam» selon Zineb

Zineb El Rhazoui est connue pour ne pas être mesurée en parlant de religion. Les nombreux gardes du corps qui l’accompagnent à chacun de ses déplacements est une preuve du climat d’hostilité qui l’entoure alors que les menaces de mort se répètent. Au micro de RTL ce lundi 1er août, elle s’est de nouveau montrée très incisive concernant l’Islam et les terroristes.

Pour la journaliste, l’Islam «n’est pas une religion de paix et d’amour» mais «un ensemble de textes archaïques».

«Le texte en soi ne l’est pas, c’est se mentir de dire que c’est un texte de paix et d’amour,lance-t-elle. Il suffit de se pencher sur l’exemple que la vie de Mahomet, les guerres qu’il menées et on voit bien que l’on est loin de la paix et de l’amour. Au même titre que de nombreuses autres religions. C’est la pratique qui change».[…]

L’article complet sur rtl.fr

Majid Oukacha: Le vivre ensemble n’existe pas avec des musulmans majoritaires en un territoire donné

Majid Oukacha, Malika sorel, Boualem Sansal sont plus patriotes que Robert Dupont qui vote Mélenchon, Hollande ou Sarkozy.
Ils ont plus de courage et disent plus de vérités que les journalistes ou autres fausses grandes gueules que les média vous imposent.

L’ISLAM DE FRANCE : UNE FAUSSE BONNE IDÉE ?

Belgique: Un prêtre bléssé au couteau par un clandestin (Maj)

Le 1 Aout 2016

Le 31 JUILLET 2016

Le prêtre a été poignardé par un demandeur d’asile qui lui avait réclamé de l’argent. Ses jours ne sont pas en danger.

Un prêtre de Lanaken (Limbourg) de 65 ans, Jos Vanderlee, a été blessé au couteau par un homme se présentant comme un demandeur d’asile ce dimanche après-midi, selon les informations de VTM. Jos Vanderlee a été conduit à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger.

Le suspect s’est présenté au domicile du pasteur vers 14 heures en demandant de l’argent et à prendre une douche. Peu après, l’agresseur a demandé plus d’argent, mais face au refus du prêtre, il l’a attaqué avec un couteau, le blessant aux mains. L’homme est en fuite. Jos Vanderlee, lui, a été conduit à l’hôpital. Continuer la lecture de Belgique: Un prêtre bléssé au couteau par un clandestin (Maj)