Olivier Delamarche : « Abe est en train d’euthanasier l’économie japonaise »

Olivier Delamarche, du groupe Platinium Gestion, le 11 juin 2013 sur BFM Radio, met les points sur les i, dans l’émission “Intégrale Placements“, face à Cédric Decoeur et Guillaume Sommerer.

« Cela fait des dizaines d’années que le Japon dépense exactement le double de ce qu’il gagne et compense à l’aide d’émissions d’obligations. Avec presque 250% de dette par rapport au PIB, vous pouvez imprimer autant de billets que vous voulez, vous allez droit dans le mur. La soi-disant reprise aux États-Unis s’est faite sans création d’emploi. Près de 50 millions d’Américains sont à la soupe populaire. »

Délinquance: depuis un an, une inexorable progression.

Manul gaz, l’apprenti sarkozyste, est en progression. Comme son maître, il parle, il mouline des bras, fronce les sourcils devant la manif pour tous, vitupère contre l’extrême drouaattte, disculpe l’extrême gauche de toute forme de violence… et ses résultats sont minables. Tout pareil que Sarko !

manuel-valls-enerve

Le Figaro a décortiqué les chiffres que le ministère de l’Intérieur ne publie plus pour en laisser la primeur à l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Et force est de constater qu’après douze mois d’activité le premier flic de France affiche un bilan des plus mitigés.

La délinquance de masse n’en finit pas de grimper, les cambriolages augmentent de 5 % à près de 14 %, selon les zones, les vols avec violence de 3 à 5 %, les vols à la tire de 13 % à 35 %! […]

Le Figaro

Marine Le Pen pointe les groupes d’extrême gauche et demande leur dissolution. (vidéo)

La gauche n’a pas hésité à montrer sa proximité avec l’extrême gauche qui pourtant en appelle à la violence contre l’état de droit, considère la république comme bourgeoise et illégitime, envisage la révolution, prône la dictature du prolétariat, manifeste avec des antisémites pro-palestiniens, voue un culte à Staline, Che Guevara, Mao ou Pol Pot. Valls, Weber, Mélenchon, Bartolone et tout ces résidus de socialistes vermoulus considèrent que l’extrême gauche n’est pas violente et qu’elle défend des causes justes. Ils font mine d’oublier les assassinats politiques d’Action Directe, ceux de la Fraction Armée Rouge en Allemagne ou les meurtres des Brigades rouges en Italie. Il est vrai que c’est cette gauche qui, en 2004, a couvert, protégé, peut-être même caché, Cesaré Battisti, ancien membre des Prolétaires armés pour le communisme (PAC), que la justice italienne voulait juger pour les crimes qu’elle le suspecte d’avoir commis.
pRj6H
Refuser de dissoudre les mouvements antifa est une preuve d’antirépublicanisme. La gauche démontre une nouvelle fois son sectarisme, son manichéisme et son hémiplégie.
Nos vulgaires charognards semblent vouloir cacher la haine et la folie idéologique qui guident les militants d’extrême gauche. Le jeune Méric était un Skin. Et se présentait lui même comme tel. Un Skin de gauche (un redskins) vaut-il mieux qu’un skin de droite ?. Pour le PC, les verts, le parti de gauche et le PS, oui ….. ça vous donne une idée de la folie de ceux qui nous dirigent…

Les chiffres compilés des rapports 2008-2010 d’Europol recensant les actes de terrorisme dans l’UE. Si l’on en extrait uniquement ceux classés extrême-gauche (EXG) et extrême-droite (EXD), cela donne le tableau ci-dessous (qui n’inclut pas les actes de mouvements séparatistes, très largement majoritaires en nombre – et qui sont souvent eux-mêmes proches de l’EXG).

europolstat

Charlie Hebdo demande la dissolution du Front national.

À la fin de la seconde guerre mondiale Churchill déclarait : « Les fascistes de demain se diront anti-fascistes ». Nous y sommes. Charlie Hebdo, qui est à l’humour ce que Franck Ribéry est à la littérature, vient de démontrer la justesse de la prophétie de Churchill.
Charlie-Hebdo-Mohamed-MerahAujourd’hui, les dons de l’État et de Bernard Henri Levy ne suffisent plus à engraisser l’incompétent Oncle Bernard et le minuscule Charb. En lançant une pétition pour la dissolution du FN, Charlie Hebdo ne cherche pas seulement à l’ impliquer dans le meurtre d’un inconscient gauchiste, mais espère faire le Buzz pour relancer les ventes d’un journal à l’agonie.
Ce n’est pas la première fois que Charlie Hebdo tente de rendre responsable le FN d’un crime politique.
Au lendemain de l’assassinat des enfants juifs de Toulouse, sans rien savoir du tueur, le journal satirique préféré de la gauche divine n’avait pas hésité à mettre en cause le Front National. Une stratégie déjà éprouvée au moment de Carpentras. La manipulation aurait là encore pu fonctionner si à la veille de la publication du journal, l’identité du tueur n’avait pas été révélée. Les attentats avaient été commis par Mohammed Merah, un jeune islamiste issus des cités toulousaines, la thèse donc de l’extrême droite s’effondrait laissant l’ensemble de la presse dépitée. Charlie Hebdo avait menti. Ses membres avaient usé de leur hégémonie pseudo-satirique pour propager de fausses nouvelles. Encore une fois, les anti-fascistes s’étaient comportés comme des fascistes.

Quelques mois plus tard, l’hebdo pas drôle de la gauche qui se croit rebelle, publiait le dessin qui suit à la UNE…. les familles des enfants juifs tués par Merah ont beaucoup apprécié l’impertinence de ces « subversifs » de pacotille.

charlieCharlie Hebdo a toujours lutté contre le FN. En 1996, quatre ans après la refondation du journal, le journal lance une pétition pour interdire le parti d’extrême droite, alors présidé par Jean-Marie Le Pen. Quelques années avant internet, l’hebdomadaire satirique recueille 173.000 signatures. Fêtant les dix ans d’existence du journal en 2002 lors d’une soirée anniversaire à Paris, Philippe Val, alors rédacteur en chef, espérait encore réussir cette opération: « On va faire quelque chose. »

Charlie Hebdo était immigrationiste, multiculturaliste, et fut pendant de longues années aveugles face aux conséquences de leur idéologie post-moderniste; celle qui aura permis l’islamisation d’un grand nombre de territoire en France et dont ils sont malheureusement aujourd’hui les victimes.

 

 

Nicolas Doze : Le FMI avoue s’être trompé sur la Grèce, c’est la faillite des élites (vidéo)

Les grands savants du FMI se rendent compte au bout de 5 ans qu’ils se sont trompés sur la Grèce. Ils Lagarde-FMIdemandent pardon. Mais on se fout de leur pardon, on veut juste qu’ils dégagent. Nous n’avons pas eu besoin de 5 ans pour comprendre que les décisions prises envers la Grèce étaient de la folie pure. Le premier plan du FMI a été concocté par DSK, alors président de l’institution internationale. À l’époque, les socialistes vantaient son immense savoir. L’ensemble des observateurs prétendaient que les solutions du socialiste étaient les seules envisageables. Auréolé de son statut de président du FMI et de son immense savoir en matière économique, DSK était considéré par le PS comme le sauveur. Tous souhaitaient son retour en France. Jusqu’à ce que  l’image du grand économiste fabriquée par nos média complices se ternisse un brin. Le monde entier découvrit alors que DSK n’était rien d’autre qu’un vulgaire queutard, compagnon de route du proxénétisme international, et petit prof sans envergure.  La tromperie montée par la gauche et les média complices aura duré 20 ans.

Nous savons aujourd’hui que la Grèce va faire défaut. On ne reverra jamais l’argent que nous avons versé dans ce tonneau des danaïdes. Seuls Marine Le Pen, Dupont-Aignan et Mélenchon ont dit la vérité aux Français. Pendant ce temps, au Japon, François Hollande prétend que l’euro est sorti de la crise et vante les mérites de la politique économique du Nationaliste Shinzō Abe. Des solutions qui sont à l’opposées de ce que la France et l’Europe mettent en œuvre… Amis de l’UMPS vous avez voté pour des buses !!!!!!!

LE FMI revient dans le camps d’Olivier Delamarche, la Grèce ne remboursera pas et fera défaut

Rennes : Un jeune homme décède après avoir reçu un coup au visage (vidéo)

Avez-vous entendu Mélenchon et ses disciples appelaient à manifester pour rendre hommage à ce jeune homme ? Mais où est donc passé Manuel Gaz ?. Est-il encore en train de philosopher sur la méchante violence de droite et la gentille et salutaire violence de gauche ? Et Jean Philippe Désir (alias Harlem) il est trop occupé à finir le manuel du petit anti-fasciste illustré ?

Décidément les victimes n’ont pas la même importance dans ce pays… et les vautours sélectionnent leur cadavres.

  Un Rennais de 25 ans est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’hôpital Pontchaillou, à Rennes. L’homme était dans le coma depuis plusieurs jours, après avoir reçu un coup au visage, rue Saint-Michel, dans la nuit de vendredi à samedi dernier. L’auteur a peut-être employé un coup-de-poing américain. La police a lancé un appel à témoin pour retrouver l’auteur du coup.

Medecins : le grand remplacement c’est maintenant.

Il est parfois nécessaire de relier des informations les unes aux autres pour comprendre les phénomènes en cours dans la société. Dans la même semaine le Figaro nous apprenait que les médecins français étaient de plus en plus nombreux à partir de France. Et le Monde soulignait, chiffres à l’appui, que de plus en plus de médecins étrangers s’installaient en France. Un parallèle qui se passe évidement de commentaire.

Info du Figaro

Émigration en vogue chez les médecins français

Attirés par de plus hauts revenus, des milliers de généralistes et spécialistes ont choisi de travailler hors de France.

 

«Nous faisons partie des 1 % à 2 % de personnes les mieux payées du pays», souligne Hervé. Décidés à renforcer les échanges, le Québec et Paris ont signé il y a trois ans un accord pour normaliser les programmes de formation des médecins entre la province canadienne et la France. Plusieurs milliers de médecins et infirmiers français sont accueillis dans d’autres pays, sans convention spécifique.

Info du Monde

Médecins étrangers : 43% d’augmentation en 5 ans Continuer la lecture de Medecins : le grand remplacement c’est maintenant.

Libération : entre malhonnêteté intellectuelle et propagande

Si vous voulez avoir une idée précise de la malhonnêteté, du terrorisme intellectuel et de la force manipulatrice de la gauche en France, il faut lire Libé.

Petite comparaison :

Le 27 mars 2002, Richard Durn fait irruption au conseil municipal de Nanterre. Il tue huit élus et en blesse dix-neuf autres (dont quatorze grièvement). Richard Durn n’est pas un inconnu. Il est trésorier de la ligue des droits de l’Homme,  a été  membre du PS avant de devenir un militant actif des verts. Quelques jours précédents la date de ses meurtres, il avait confié à une amie vouloir se payer la petite élite locale. Il jugeait en effet qu’elle n’ avait pas été assez reconnaissante des efforts qu’il avait fait pour elle. Il décide de faire un ball-trap le soir du conseil municipal.

À l’époque Libé somme la classe politique de ne pas faire de récupération politique.

libé nanterreLe 05 juin 2013 le fascisme a disparu depuis plus de 60 ans. Les groupes d’extrême Continuer la lecture de Libération : entre malhonnêteté intellectuelle et propagande

Ces faits divers pour lesquels la gauche et ses média complices ne manifesterons jamais.

Les faits de la liste qui suit se sont tous déroulés durant la semaine où l’extrémiste de gauche, clément Méric, est mort. Aucun de ces faits divers n’a eu l’honneur de la presse nationale. Pas un homme politique n’a eu un mot pour l’une de ces victimes. Quand on compare ce silence, aux bavardages sur la mort tragique de clément Méric, on mesure l’importance de la manipulation à laquelle ils ont tenté de nous soumettre. Ces évènements dramatiques révèlent pourtant une situation bien plus préoccupante qu’une bagarre meurtrière entre des crétins d’extrême gauche et des abrutis d’extrême droite.

fds

Rennes : Un jeune homme décède après avoir reçu un coup au visage

Un Rennais de 25 ans est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’hôpital Pontchaillou, à Rennes. L’homme était dans le coma depuis plusieurs jours, après avoir reçu un coup au visage, rue Saint-Michel, dans la nuit de vendredi à samedi dernier.

François, élève ingénieur, meurt après une bagarre tué pour une histoire de cigarette ?

Un coup si dur porté à la mâchoire que le jeune homme de 22 ans en est tombé de tout son long… L’auteur, de type nord-africain, a quant à lui pris la fuite après les faits, tandis que les amis de la victime s’affairaient autour d’elle.

Champagnole (39). Un mort au cours d’une rixe entre plusieurs personnes

Mercredi, vers 23 heures, un homme d’une quarantaine d’années est mort au cours d’une rixe entre plusieurs personnes.L’altercation s’est produite dans le quartier des Pléiades à Champagnole. Deux hommes ont été placés en garde à vue.

Villeneuve-Saint-Georges (94). 14 Tchétchènes interpellés après une rixe

Une rixe a éclaté, jeudi, peu après 17 heures, dans le quartier des Graviers à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Commencée dans la rue, où les protagonistes étaient aperçus, bâtons en main, la bagarre s’est poursuivie jusque dans la cour de l’école élémentaire Saint-Exupéry où un jeune homme de 28 ans, originaire de Villeneuve, avait trouvé refuge.

Châtillon-Saint-Jean (26) : Un octogénaire molesté et blessé à son domicile

Trois individus ont pénétré par effraction au domicile de cet octogénaire résidant à Châtillon-Saint-Jean. Une fois dans l’habitation, les cambrioleurs s’en sont tout de suite pris au pauvre homme, âgé de 82 ans, le molestant violemment. […] Leur forfait commis, les trois agresseurs ont pris la fuite à bord de la voiture de la victime, en l’occurrence une Renault Mégane.

Nancy et Aurélie, poignardées par leur voisin Aziz : « Il a voulu nous tuer » Continuer la lecture de Ces faits divers pour lesquels la gauche et ses média complices ne manifesterons jamais.

Ça se dispute : Zemmour vs Domenach (i-TELE – 8 juin 2013)

Le grand guignol continue. Et nous nous en félicitons. Car à travers le traitement médiatique et politique de cette histoire, la gauche montre sa vrai nature. Manipulatrice, menteuse, sans scrupule, révisionniste, hémiplégique, profondément totalitaire, elle s’affiche comme ayant un véritable pouvoir de division dans le pays. Elle démontre également qu’elle est prête à tous les amalgames alors qu’elle crie à la stigmatisation honteuse quand une pépite de l’immigration est impliquée dans une affaire.
Comme le dit Zemmour : cette histoire est une rixe entre des crétins d’extrême gauche et des crétins d’extrême droite. Aveuglé par le sentiment d’incarné le bien ( la gauche a fait tant de mal au nom du bien…), le jeune Clément Méric a pris le risque d’attiser le feu de plus fort et plus déterminé que lui. Dans ce genre de situation le verdict est sans appel : qui s’y frotte s’y pique. Il s’y ai frotté, il s’y est piqué.

Je suis sidéré par la désinhibition devant la récupération et la manipulation.(…)

C’est une bagarre entre militants qui a mal tourné. (…) Clément Méric a perdu (…) Ce n’est pas eux qui sont violents c’est la réalité.(…) Il y a une tentative d’une certaine gauche totalitaire de changer l’homme, de changer de peuple, de changer de civilisation, tout ça c’est violent…

– Eric Zemmour

 

Clément Méric ? Je vois pas en quoi il serait d’extrême gauche (…) c’est TA lecture – Domenach

Patrick Buisson : Vers un populisme chrétien.

Patrick Buisson fut l’artisan de la droitisation de l’UMP et du virage identitaire de Sarkozy 1963279_cbef1bf2-8a69-11e1-9742-00151780182clors des campagnes présidentielles de 2007 et de 2012. Il est l’instigateur du grand mensonge. Dans une interview au journal Le Monde il affirme que Sarkozy s’imposera comme l’unique recours face à l’échec de la « gauche ». Buisson persiste dans l’esbroufe. Jamais il ne semble vouloir remettre en causes les résultats désastreux de la politique menée par Sarkozy. Il refuse toute forme de bilan. Jamais il ne veut avouer qu’il y a et qu’il y aura toujours un fausset immense entre les paroles des membres de l’UMP et leurs actes politiques. Si les observations que porte Buisson sur la société  sont souvent très justes, elles ne nous servents qu’à comprende et devancer les futurs mensonges du prochain candidat de l’UMP à la présidentielle. Sarkozy comme Fillon comme Copé c’est l’assurance de retrouver à la tête de l’état le mensonge, le bling bling et les magouilles. La France a besoin de renouveau, de clarté, et de courage. Et aucun membre de l’UMP ne possède ces avantages.

En revanche on partage avec Buisson l’idée  selon laquelle nous assistons à l’émergence d’un populisme chrétien. Nous ajouterons même que ce populisme chrétien sera portée par la jeune génération. Confrontée à la montée des revendications ethnico-religieuses, la jeune génération devra, pour avoir encore une chance de se faire entendre dans le jeu politique de son pays, se définir comme des français de souche, héritiers d’une civilisation puisant ses racines dans l’histoire chrétienne. Ce n’est pas forcément une très bonne nouvelle, et cela nous promet de vives tensions sociales et politiques.

– – – – – – – –

La mort de Clément Méric est-elle le symptôme du basculement dans la violence d’une partie de l’extrême droite ?

Patrick Buisson C’est un acte abominable, mais heureusement isolé, qu’on ne peut pas rattacher à un contexte de violence globale. Pour le reste, le climat de tension que la gauche dénonçait sous Sarkozy n’a pas disparu, c’est le moins qu’on puisse dire, avec l’élection de François Hollande.

Comment interprétez-vous la mobilisation massive de La Manif pour tous ?

La France des invisibles est devenue visible. A travers La Manif pour tous, cette France a accédé à une conscience civique et politique. Nul ne peut mesurer l’impact qu’aura cette révolution culturelle. Nous sommes dans cette phase que décrivait Lénine de politisation de catégories jusque-là réfractaires ou indifférentes à l’égard de la chose publique.

SOURCE : Le Monde

 

Selon un témoin, « les skinheads ne cherchaient pas la bagarre »

– Esteban et sa compagne, militants de la cause animale, étaient « ciblés » depuis six mois par les Vegan Antifa de Clément Méric.

– Manif en hommage à Clément également à Toulouse… Huff. Post

-

Addendum :

Esteban M., principal suspect dans l’enquête sur la mort de Clément Méric, a été mis en examen ce soir pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.

Le juge d’instruction n’a pas retenu l’homicide volontaire, qualification choisie par le parquet dans l’ouverture de l’information judiciaire, et donc estimé, au vu des premiers éléments de l’enquête, que le suspect n’a pas eu l’intention de tuer le jeune militant d’extrême gauche.

Le Figaro

Addendum :


Clément Méric: un témoin décrit le début de l… par BFMTV

Dans cette vidéo vous apprécierez le pacifisme de cette extrême gauche si sympathique aux yeux de Valls et de la gauche affabulatrice.

« Un flic, une balle, justice sociale ! » Continuer la lecture de Selon un témoin, « les skinheads ne cherchaient pas la bagarre »

Mort d’un militant d’extrême gauche : Florian Philippot répond à J.J.Bourdin (RMC) ( + Itélé)

Addendum :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Je pense à Jean-Luc Mélenchon, à Harlem Désir, à Kosciusko-Morizet, qui ont surfé dés la première seconde où on a appris ce drame.(…) Monsieur Mélenchon dés la première seconde quel était son objectif ? et bien de faire son beurre électoral. C’était récupérer un évènement qui n’avait rien à voir avec lui parce que ce jeune homme n’était pas au parti de gauche, on sait par des amis à lui qu’il détestait le parti de gauche, d’ailleurs ils ont été très mal reçus, aussi bien Mélenchon, que ses lieutenants Corbière que d’ailleurs madame Hidalgo ou NKM…

Et au-delà de ça, ça pose un problème majeur maintenant. Il va falloir qu’on le pose et qu’on le traite définitivement, c’est la question de l’étiquette extrême droite. Vous savez que nous la combattons, nous n’avons rien à voir avec l’extrême droite.(…) Nous sommes un parti populaire, un parti patriote (…) aujourd’hui les commentateurs qui continueront à dire pour le Front National « extrême droite », ceux là seront donc désormais dans une démarche militante assumée…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Récupération de la mort d’un gamin de 19 ans : la bête immonde, c’est Pierre Bergé

A Pierre Bergé

Vous l’avez enfin votre prétexte pour appeler à la dissolution des groupes extrémistes. Vous servir de la mort (intolérable et, pour le coup, immonde) de ce pauvre gamin exécuté par des salauds néonazis, c’est abject. Certes, de votre part, je n’en attendais pas moins. Tout vous est bon pour abreuver les consciences de votre propagande héliocentrique, étant entendu que vous êtes le « soleil » ! Votre impudeur vient encore de prendre du galon : fêtez ça avec votre abondance de fric entre gens bien-nés et surtout pas avec nous, les populistes !

Le seul être immonde que je vois, c’est vous : pas Frigide Barjot (à propos de laquelle j’émettrais certes des réserves mais pas de cette bassesse). En hétérophobe convaincu et fanatique, toutes les femmes sont, à vos yeux, juste bonnes à être engrossées pour fournir un bataillon d’enfants à vos amis homosexuels, je me trompe ? Une femme, après tout, ça se loue : regardez les putes ! Comme je les plains les homosexuels d’être défendus par des types tels que vous, qui font plus pour l’homophobie que n’importe quel abruti fasciste.

Vous n’êtes qu’un manipulateur sans limite et dangereux, et dans votre tête malsaine, Continuer la lecture de Récupération de la mort d’un gamin de 19 ans : la bête immonde, c’est Pierre Bergé

De quoi la référence au populisme est-elle le nom ?

Par Christophe Guilluy

Se poser la question du « populisme », obsédante aujourd’hui dans le débat public, c’est déjà tomber dans le piège de la mise à distance des classes populaires. Cet a priori récurrent permet de délégitimer leur discours.

deschienspetite

En effet, l’approche de la crise par le « populisme » vise à décrédibiliser les réactions des classes populaires et, in fine, à occulter les causes du rejet des classes dirigeantes. Cette rhétorique vise à écarter la responsabilité des partis de droite et de gauche depuis une trentaine d’années. Il s’agit, en fait, de rendre illégitime la contestation des choix économiques et sociétaux effectués par les organisations ayant exercé le pouvoir, quelles que soient leurs étiquettes.

Si la mise en avant du « populisme » s’est généralisée parmi les élites, c’est parce qu’elle permet d’imposer un diagnostic « par le haut », en décrédibilisant le diagnostic « par le bas », celui des classes populaires.

Or, contrairement à ce que l’on croit, le diagnostic rationnel, objectif, est celui des classes Continuer la lecture de De quoi la référence au populisme est-elle le nom ?

Fillon : trop d’immigrés en France

Ah,ah,aha….Fillon vient de lancer sa campagne pour la présidentielle. Il commence a dragué les électeurs du FN avant de se déclarer candidat….  Hier encore, François Fillon, à la tête d’un gouvernement qui aura battu tous les records en matière d’immigration, désignait comme fasciste ceux qui prétendaient qu’il y avait trop d’immigrés dans ce pays.

L’UMPS n’ a vraiment plus aucune décence…

– – – – – – – – –

François Fillon (UMP) a estimé ce soir qu’il y avait trop d’immigrés en France, pays qui ne peut accueillir « dans des conditions décentes » tous ceux qui veulent venir y vivre.

588751447

Y-a-il trop d’immigrés en France, a demandé France 2 à l’ancien Premier ministre auquel était consacrée l’émission « Des paroles et des actes ». « Oui », a-t-il répondu. « la France est aujourd’hui dans l’incapacité d’accueillir dans des conditions décentes tous les gens qui veulent venir y vivre ». « Donc il faut réduire la politique d’immigration », a dit le député de Paris. « J’avais proposé que, comme au Canada, on ait chaque année un vote du parlement sur le nombre d’immigrés, qu’on peut accueillir, les métiers qu’on veut privilégier, les régions du monde pour lesquelles on veut fixer des quotas ».

200.000 entrées par an, « c’est trop dans un pays de situation de chômage, de crise économique, qui doit réduire sa dépense publique et qui a des problèmes de cohésion nationale », selon Fillon.

Le Figaro

Revue de presse et commentaires sur l'actualité