Des enfants de CM1 punis : leurs parents auraient refusé qu’ils apprennent une sourate du coran.

A l’école primaire privée Notre-Dame de St Mihiel dans la Meuse, on exige des élèves de CM1 qu’ils apprennent par cœur un verset du coran dans le cadre d’un cours sur l’islam.

Outrées et inquiètes, deux mamans se sont alarmées de ce que leurs enfants d’une même classe devaient apprendre les rudiments d’une idéologie totalitaire qui se rend de plus en plus imposante, de plus en plus visible et de plus en plus dangereuse dans le monde entier.

L’une des deux mamans a fait part à l’équipe enseignante de sa désapprobation. Lors du cours suivant, les élèves ont été soumis à un contrôle sur les éléments constituant une mosquée. La seconde mère d’élève a à son tour protesté sur les cours donnés et mis un mot dans le carnet de correspondance dont l’usage est précisément réservé à cet effet.

On se serait alors attendu à un échange civilisé de petits mots, comme le veut l’usage, entre un parent et l’enseignant de son enfant, que chacun expose ses arguments et son point de vue en adultes responsables, organise un rendez-vous pour dialoguer et résoudre le problème. Mais la maîtresse ne l’a semble-t-il pas entendu de cette oreille et, en guise de vengeance, de rétorsion pour l’exemple Continuer la lecture de Des enfants de CM1 punis : leurs parents auraient refusé qu’ils apprennent une sourate du coran.

France en «faillite»: cinq indicateurs qui inquiètent

Le Figaro

La France n’est techniquement pas «en faillite», mais certains indicateurs économiques sont alarmants.

• Dette

La courbe de l’endettement de la France fait partie de celles qui inquiètent, et reflètent la dégradation de la situation du pays sur le front des finances publiques: entre 1974 et aujourd’hui, la dette est passée de 21,2% à 89,9% du PIB (plus de 1800 milliards d’euros), aggravée notamment par la récession de 2008-2009. Selon les prévisions du gouvernement, elle doit continuer à augmenter cette année jusqu’à 91,3%, avant d’entamer une décrue en 2014.

Aujourd’hui, les intérêts de la dette sont la première dépense de l’État, devant le budget de l’Éducation nationale (hors pensions): en 2012, ils se sont élevés à plus de 46 milliards d’euros. Les deux tiers de la dette négociable de l’État sont détenus par des non-résidents.

Deux agences de notation, Moody’s et Standard & Poor’s, ont privé la dette France de son AAA – la meilleure note possible, celle qui permet de se refinancer au mieux sur les marchés -, sans que cela ait eu, jusqu’à présent, d’effet.

• Retraites Continuer la lecture de France en «faillite»: cinq indicateurs qui inquiètent

Mots Croisés : L’Europe Stop ou encore ? (vidéo)

Vous allez découvrir dans ce débat la complicité idéologique qui existe entre E.Todd et Marine Le Pen. Une complicité que l’intellectuel a du mal à assumer. (nous reviendrons dans les prochains jours sur la passe d’arme entre Todd et Marine Le Pen, car elle dit beaucoup de chose sur le manque de courage de Todd et la limite de son engagement intellectuel.)

Vous remarquerez aussi que monsieur Todd qui fut un ardent défenseur du protectionnisme européen n’y croit plus, et qu’il s’est rallié à ceux qui disaient depuis le début que seul un protectionnisme aux frontières de la France est envisageable… encore un point de gagné.

Débat dans son intégralité avec Emmanuel Todd (anthropologue), Marine Le Pen (FN), Bruno Le Maire (UMP), Stéphane Le Foll (PS) Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt‎.

Compilation des interventions de Marine Le Pen (FN)

Explosion des agressions de médecins à Marseille (vidéo)

L’Observatoire pour la sécurité des médecins demande des mesures d’urgence car l’enjeu est aussi majeur pour les habitants. De plus en plus de praticiens quittent les quartiers sensibles de Marseille, justement par peur des agressions.

De plus en plus de médecin quittent les quartiers sensibles par peur des agressions.

Un phénomène qui dure depuis des années :

Un médecin jette l’éponge

Mariage Homosexuel : Sylviane Agacinski considère que parents et géniteurs ne sont pas interchangeables (Vidéo)

Sylviane Agacinski est une femme de gauche et épouse de Lionel Jospin. Mais c’est en philosophe qu’elle invite ses amis de gôche à lire ce que disait l’Anthropologue et ethnologue Lévi Strauss sur le modèle biologique de la procréation. Malheureusement les adeptes de la théorie du genre se foutent de l’anthropologie; alors j’ai bien peur que les paroles de cette intellectuelle lucide ( et oui il en reste à gauche) ne soient jamais entendues par la confrérie Taubira, Valaut-Belkacem & Cie

ça me parait procéder d’une manière de céder trop facilement à des pressions militantes…on défend des intérêts catégoriels


Sylviane Agacinski : « Parents et géniteurs ne… par rtl-fr

Voir aussi :
Sylviane Agacinski/Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » (vidéo)

Quand la gauche promettait qu’après le Pacs, il n’ y aurait pas de mariage homosexuel. (vidéo)

Olivier Delamarche : « Au Japon, la résultante sera un effondrement. » (BFM Business)

Journaliste : Inflation ou déflation , qu’est ce qui vaut mieux?

Olivier Delamarche : Ni l’un ni l’autre. Faut savoir ce qu’on entend par inflation. De l’inflation il y en a. Sur certains actifs mais il y en a . Il y a l’inflation officielle, et puis la vrai inflation celle que vous constatez tous dans les supermarchés. Et celle-là est loin d’être à 2%, elle est très au-dessus. Puis vous avez l’inflation des actifs comme l’immobilier, comme la bulle qu’il y a sur les obligations, comme la bulle sur les actions.. etc…

Le truc c’est de savoir ce que seront les conséquences de ce qu’ont fait les banques centrales ces derniers temps… c’est à dire les émissions débridées, infinies, illimitées et compagnie… là la question peut se poser. Est-ce-qu’on sort avec un haircut global et une récession comme on en a jamais vu de mémoire d’humain ? Soit, autre solution,  on sort par un effondrement total des monnaies qui ne valent plus rien parce qu’on en imprime à tour de bras, et à ce moment là c’est de l’Hyperinflation… c’est à dire que vous sortez en brouette pour aller chercher votre café.

Citation : Jean-Michel Ribes, Hitler et le mariage.

Jean-Michel Ribes est un comédien raté, reconverti dans la mise en scène pour bobo-gaucho. C’est un poseur, un donneur de leçon, un salonard de la gauche culturelle. Il est l’heureux propriétaire du théâtre du Rond Point. Un établissent privé financé par des fonds publics. Chiffre d’affaire net en 2011 : 5 205 000 € (Production vendue) Subventions : 4 021 000 €. La fréquentation de ce théâtre privé ne se fait donc presque (à près de 80 %) que par des subventions publiques et de quelques mécènes qui peuvent être aussi des établissements publics !

Et oui, c’est ça la gauche morale, elle finance ses petits caprices avec l’argent du contribuable en crachant sur le pouvoir parce que ça fait plus rebelle. Mais ce n’est pas tout, le théâtre du soixante-huitard attardé bénéficie d’une forte publicité sur les ondes de la très gauchisante radio du service public France inter.

En effet, l’émission 3D animée par le fonctionnaire gauchiste stéphane Paoli est régulièrement enregistrée dans les locaux du théâtre; une visibilité médiatique financée par la redevance dont sont exclus les autres salles privés.

Copinage, manigance et terrorisme intellectuel sont les trois mamelles de la gauche culturelle. Après avoir traité Hortefeux d’Homophobe, Jean-Michel Ribes vient de déclarer :


On n’est pas uniquement le fils de son père et de sa mère.

Le papa et la maman ça a quand même donné aussi Hitler.

Il faut quand même le rappeler.

Zemmour Vs Laurent Obertone : La France Orange Mécanique (vidéo)

Zemmour VS Naulleau interviewent Laurent Obertone, auteur de « la France Orange mécanique ». Chaque jour en France 13 000 vols, 2000 agressions, 200 viol chaque jour en France.

Zemmour – Il y a une page qu’il faudrait encadrer c’est quand vous comparez les chiffres de 1900, les chiffres de 1950 et les chiffres d’aujourd’hui, parce que là on ne rigole plus. On nous a baratiné depuis 40 ans avec « mais c’était la même au temps des apaches, ça c’était en 1900, et c’était la même chose au temps des blousons noirs dans les années 50… mon oeil ! On a 100 000 agressions en 1900 on en a 4 millions aujourd’hui. Deuxièmement vous expliquez très bien que les société multiculturalistes sont plus violentes que les autres….
Laurent Obertone – Oui c’est 11 meurtres par an au Japon.

Nota Bene : Le Japon est très strict en matière d’immigration. Et il est très difficile pour un étranger d’acquérir la nationalité japonaise.

Jean-Claude Gréau : la Grande Récession.

Hugues Sérapion recevait sur radio Courtoisie Jean-Luc Gréau, économiste, écrivain, pour une émission consacrée à la question : après la récession, allons-nous vers la dépression économique ?
Une émission très intéressante dans laquelle on relève le caractère paradoxale de la situation économique actuelle : Des États de plus en plus dépensiers et interventionnistes dans une économie que l’on dénonce un peu trop facilement comme libérale. Or cette situation est en partie due à un principe mortifère qui consiste à socialiser les pertes et privatiser les profits.
On y dévoile aussi la déflation salariale qui se cache sous l’accord signé entre la patronat et la CFDT. Un accord dont se sont félicités les socialistes…. quand on vous dit que les socialistes feront ce que l’UMP n’a pas osé faire ….

L’accord entériné entre le patronat et la CFDT organise la déflation salariale dans l’économie Française. On va réduire les salaires dans les entreprises…mais cette solution va ajouter à la dépression de la demande qui est à l’œuvre au sein du système européen.

Journaliste : Il est quand même assez remarquable que dans la presse on parle de la faute originelle ou pas du libéralisme (pourquoi pas) dans des économies dans lesquelles le poids du secteur public n’a aucun équivalent historique dans un pays qui ne soit pas marxiste.
J.L.Gréau : OUI, pour prendre des exemples; au début des années 70 les dépenses publiques françaises c’est 10% de la production.
Journaliste : 57% aujourd’hui
J.L.Gréau : 56, 57% aujourd’hui et après la guerre on était à 25%. Lorsque Valéry Giscard d’Estaing s’est installé au pouvoir on était à 33%.

Journaliste : Quand vous dites en début d’émission que ce que nous vivons n’a pas de précédent ça non plus ça n’a pas de précédent. Donc cette socialisation de l’économie d’un côté et de l’autre côté cette sorte de déréglementation effrénée, on est dans une sorte d’oxymore économique

Nous ajoutons que le taux de prélèvements obligatoires était de 30% du produit intérieur brut (PIB) dans les années 60, de 42,5% en 2010 et de 45% en 2012.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Entretien avec Olivier Delamarche : Vers la faillite des Etats!!! (vidéo)

La crise financière a été transférée aux États. Les banques ont gagné, c’est nous qui avons perdu. Nous sommes aujourd’hui confrontés à une crise de la dette des États et une crise monétaire. Cette guerre des change qui entraine une guerre monétaire renforce l’or ( même si aujourd’hui il a tendance à se tasser) et l’argent ( la valeur de l’argent commence à grimper). Tout le monde a compris que nous avons des billets de Monopoly dans les poches, c’est ce qui explique que les états veulent récupérer leur OR comme on l’a vu dernièrement avec l’Allemagne et la Suisse. Certaines mauvaises langues vont jusqu’à prétendre que la France est intervenue au Mali (riche en OR) parce que les USA ne peuvent pas rendre l’or à l’Allemagne. L’Avenir nous le dira.
Olivier Delamarche propose son analyse et ses prévisions. Rien ne nous dit qu’il a raison. Mais nous partageons son constat : l’avenir va être difficile pour les peuples. Et nous devons cette situation à nos hommes politiques, qui, pour les uns sont enfermés dans leurs délires Keynesiano-fédéraliste, et pour les autres dans des dogmes liberéralo-mondialistes.
Nous ne sommes pas face à une crise, nous sommes face à une mutation. Et face à cette mutation nous devons inventer d’autres solutions que les vieilles recettes libérales et/ou keynésiennes.

Les gouvernements ont organisé cette fuite en avant, et bien la facture risque d’être de plus en plus lourde à payer.

Il ne faut pas croire qu’on peut impunément fabriquer à tour de bras des billets. Il n’y a pas besoin d’être économiste pour se rendre compte que plus vous produisez de billets moins ils ont de valeurs.

Félicitation à l’équipe du site Avant Garde Economique pour leur excellente série d’entretiens.

Muray ou la passion du réel

Essai. Depuis sa disparition prématurée, l’écrivain n’a jamais été autant lu et célébré, même par ceux qu’il tournait en ridicule. Un ouvrage collectif le restitue dans sa véritable dimension.

« L’un des symptômes les plus déconcertants de cette époque est la promiscuité dans l’admiration », écrivait Huysmans. Comment mieux traduire le sentiment que ne peut manquer d’inspirer l’engouement dont, par le truchement de Fabrice Luchini, fait aujourd’hui l’objet Philippe Muray ? Les êtres les plus réfractaires à l’esprit du temps, souvent lecteurs de la première heure, y coudoient l’Homo festivus en personne, lequel découvre pour la première fois l’acide corrosif du rire de l’auteur des Exorcismes spirituels. On ne saurait déplorer ce passage de l’ombre à la lumière, de la confidentialité à la gloire posthume que connaît Muray depuis que la lecture de son oeuvre est venue prendre place dans l’agenda “surbooké” de manifestations culturelles de l’abonné de Télérama ou du Nouvel Observateur, de l’auditeur de France Inter ou de France Culture ou encore du téléspectateur d’Arte : la diffusion d’une pensée si précieuse pour l’intelligence de notre présent est une bonne nouvelle. Mais encore faut-il qu’elle soit entendue. Muray ne faisait pas oeuvre de divertissement. Il ne s’agissait pas pour lui de verser l’oubli et la distraction dans les âmes, de nous détourner de la réalité du monde mais au contraire de nous la révéler. « Lorsque j’arrive à faire rire, je sais que j’ai touché à une vérité concrète. »

Toucher à une vérité concrète, dire ce qui est, tel qu’il est : telle était la fin poursuivie par Muray. Fin limier d’une mutation anthropologique qu’il tenait pour irréversible, il fut assurément un des penseurs les plus sagaces, les plus pénétrants, les plus avertis de la fin du XXe siècle et du début du XXIe. Il nous a été une école de perception : il nous a appris à voir ce que nul n’avait vu avant lui. « Il faut toujours dire ce que l’on voit : surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l’on voit », disait Péguy. Muray eut ce génie et ce courage. Il convient donc, parallèlement à cette promotion théâtrale, de se pencher sur le penseur qu’il fut, de mettre au jour et de prendre la mesure des catégories que, dans l’arsenal du rire, il a forgées.

C’est ce à quoi s’emploie aujourd’hui, dans le sillage du travail pionnier en ce domaine de Maxence Caron et de Jacques de Guillebon (éditions du Cerf ), Alain Cresciucci, qui fait paraître Lire Philippe Muray, un ouvrage collectif réunissant pour l’essentiel des universitaires.

La pensée de Philippe Muray ne se livre pas aisément. N’ayant fait oeuvre ni de philosophe ni de sociologue, Muray ne nous Continuer la lecture de Muray ou la passion du réel

France : « l’Etat est totalement en faillite » (M. Sapin)

Mimolette déclarait dernièrement que nous étions sortis de la crise. Comment comprendre alors que son sinistre du travail affirme aujourd’hui que l’Etat est en faillite. Ne seraient-ils pas en train de nous préparer à une politique d’austérité digne de celle que subissent les espagnols, les grecs ou les portugais ? Pariions que dans quelques jours on vous annoncera qu’il faut moins de service public, moins de salaire, encore moins de retraites. Que pour sauver la France il faut la désendetter ( en oubliant de vous dire que c’est leur politique de kleptomane qui nous a endetté) et qu’il va falloir faire des sacrifices…. mais le résultat sera encore plus de chômage, encore plus d’Europe dictatoriale, et encore moins de croissance….

Ami de Gauche; en votant pour Hollande et ses amis écolo-Bobo, vous avez réélus Sarkozy et sa bande….. Bravo !


– – – – – – – – – – – – – – – –

Va-t-on vers un rééchelonnement de la dette française ? A en croire certains responsables, la situation financière de l’hexagone ne laisserait pas le choix… Dans une interview accordée au « JDD », l’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard livre ainsi une analyse sans concession de la situation économique et financière :

« la France est dans une situation terrifiante » … « la récession va s’aggraver », « le chômage va augmenter ». L’ancien chef du gouvernement tire donc la sonnette d’alarme : « Il y a le feu ! ». La consommation française est « en panne à cause du chômage », les perspectives d’investissement se sont taries, et « les exportations sont en berne car l’Europe est en récession ».

Dans ce contexte, « le gouvernement est acculé, il n’a pas le choix » et devra se restructurer… Alors que la réforme des retraites de Nicolas Sarkozy a reporté l’âge de départ à 62 ans, Michel Rocard estime « vivement souhaitable » de repousser ce cap à 65 ans. « Travailler plus longtemps résoudrait le sous-emploi des seniors. Ce serait un apport considérable » soutient M. Rocard qui réclame au passage moins d’austérité : « Il faut expliquer aux marchés financiers qu’en poussant à la récession, ils risquent de ne pas récupérer l’argent qu’ils nous prêtent. ».

Le ministre du Travail, Michel Sapin, interrogé sur Radio J, a répondu aux sirènes du relâchement de la rigueur par une affirmation sans détour :

« l’Etat est totalement en faillite » … « c’est la raison pour laquelle il a fallu mettre en place des programmes de réduction des déficits et aucune sirène ne doit nous détourner de cet objectif ! »

source

La manif pro-mariage fait un bide, le skippeur François Gabart attire la foule.

Ce dimanche 27 janvier, ils étaient 40 000 a s’être déplacés aux Sables d’Olonne pour accueillir le skipper François Gabart vainqueur du Vendée Globe.

En revanche les partisans du Mariage Homosexuel n’ont réussit qu’a mobiliser à peine 100 000 personnes selon les chiffres bidonnés de la police aux ordres du gouvernement.
Vous constaterez que les militants du post-modernisme ne pratiquent pas la même poésie que nos amis de Vendée pour déclarer leur amour à françois….

Écologie : L’Hydrolien, une alternative écolo au nucléaire ?

C’est plus discret que les éoliennes des écolos bobos, et c’est plus performant; il s’agit de l’énergie hydrolienne. Concrètement c’est une turbine sous-marine qui utilise l’énergie cinétique des courants marins ou de cours d’eau, comme une éolienne utilise l’énergie cinétique de l’air. La turbine de l’hydrolienne permet la transformation de l’énergie hydraulique en énergie mécanique, qui est alors transformée en énergie électrique par un alternateur. Selon ses plus fervents partisans les performances de cette énergie rivalisent avec l’énergie dégagée par plusieurs centrales nucléaire. http://nucleaire-nonmerci.net/hydroliennes-et-force-des-courants-et-marees.html » target= »_blank »>source
Quoi qu’il en soit, la France commence à s’intéresser à la question :

Départ vers le large de la 1ere des 3 hydroliennes du futur parc de production d’électricité de Paimpol-Bréhat, qui utilisera les courants des marées.

Conférence de Bernard lugan sur la colonisation et la démocratie en afrique

Bernard Lugan est un historien proche de l’Action Française. ça en fait un pestiféré. Aucun média n’ose lui donner la parole. C’est clairement une atteinte à la liberté d’opinion et d’expression. Or Lugan est l’un des plus grands spécialistes de l’Afrique et de la colonisation. Et même si on ne partage en rien ses lubies politiques, je ne vois pas pourquoi on devrait se priver de son savoir….

1ère partie

2éme partie

Revue de presse et commentaires sur l'actualité