Marine Le Pen: L’Union européenne ressort Bolkestein et veut l’explosion du SMIC (vidéo)

Dans le silence le plus total, la commission européenne présentera mercredi un cocktail explosif de mesures ultralibérales censées relancer l’emploi, mais qui révèlent le vrai visage de cette Europe de Bruxelles : une machine à broyer les peuples et les modèles sociaux.

Deux mesures doivent nous alerter : le retour en pire de l’effroyable directive Bolkestein, avec l’ouverture totale des emplois aux Roumains et aux Bulgares et la fin de toutes les protections pour la fonction publique.

La seconde est la création d’un SMIC variable selon la branche professionnelle : ici un SMIC à 1.000 euros, là un SMIC à 600 euros… Voilà ce qui attend les travailleurs français si rien n’est fait.

L’Union européenne est le rejeton de la gauche, de la droite et du centre.
Sarkozy comme Hollande sont prêts à reprendre à leur compte ces projets parce qu’ils sont le fruit de l’Europe qu’ils ont toujours soutenue.

Raymond Aubrac était un “agent soviétique” – Interview de Stéphane Courtois

Après le décès de Raymond Aubrac survenu mardi les hommages se sont multipliés pour cette figure en général considérée comme emblématique de la résistance à l’occupation allemande pendant la guerre de 39-45. Cependant quelques articles discordants sont venus rappeler une partie des zones d’ombre du personnage, comme cette interview de Stéphane Courtois publiée par Jean-Dominique Merchet sur le blog Secret Défense.

L’historien du communisme, Stéphane Courtois, décrit la face cachée du résistant, décédé aujourd’hui.

Directeur de recherches au CNRS, l’historien Stéphane Courtois est un spécialiste du communisme. Elève d’Annie Kriegel, il a été le maître d’œuvre du Livre noir du communisme. Ses derniers livres sont “le Bolchevisme à la française” (Fayard) et, sous sa direction, “Sortir du communisme, changer d’époque” (PUF). Historien engagé, mais grand connaisseur des archives, il nous décrit la face cachée d’un personnage aujourd’hui encensé.

Qui était vraiment Raymond Aubrac ?
Un agent soviétique, mais pas au sens où il aurait travaillé pour les services d’espionnage de l’Union soviétique. Il était plutôt un membre important du réseau communiste international, un sous-marin communiste si l’on veut ; en tout cas, beaucoup plus qu’un agent d’influence. Un homme comme lui avait évidemment un correspondant à Moscou.

En a-t-on des preuves ?
Nous n’avons pas de documents, comme par exemple dans le cas de l’ancien ministre radical Pierre Cot. Toutefois, l’ancien dissident tchèque Karol Bartosek avait découvert dans les archives du PC à Prague des documents qui montrent qu’Aubrac y était reçu par Klement Gottwald, le chef historique du PC tchécoslovaque, qui fut aussi un agent du Komintern.

Mais Aubrac a toujours expliqué qu’il n’avait jamais été membre du PCF ?
(Rire). C’est exact, formellement, mais tout cela est cousu de fil rouge. Il faisait partie de ce qu’on appelle les “hors-cadres”, des gens de haut niveau dont le PCF n’avait pas besoin qu’ils prennent leur carte. Ils leur étaient plus utile à l’extérieur. Aubrac était un ingénieur, sorti de l’Ecole des Ponts et Chaussées, et le PCF ne voulait pas le mettre en avant. Ce qui ne l’empêchait pas de participer à des réunions de cellules comme “observateur”. Avant guerre, sa future épouse Lucie était elle-même communiste, proche d’André Marty – qui fut représentant du PCF au Komintern. […]
Source et suite sur le blog Secret Défense.

« François Hollande, inch’allah » (vidéo)

Souvenez-vous, il y a un an nous dénonçions le minuscule Montebourg dans un article intitulé: Arnaud Montebourg, caricature de la gauche Inch’Allah
En distribuant des tracts anti-FN en banlieue, le sémillant démondialisator avait été surpris en train de lancer aux habitants des lieux de vigoureux «Inch’Allah». Il semblerait que le PS ce soit habitué à cette apostrophe musulmane, comme s’en indigne Malika Sorel

C’est ce qui est exprimé dans la vidéo ci-dessous (1’13 et 2’19). En arabe, inch’Allah signifie : « Si Allah le veut ». Il est dangereux, pour une République qui a instauré la séparation des Églises et de l’État et surtout une hiérarchie entre les deux, qu’un candidat soit porté par un tel message.

François Hollande ne peut ignorer l’existence de cette vidéo qui est relayée par sa porte-parole Najat Vallaud-Belkacem sur son blog, assortie de ce commentaire : « Transition parfaite entre la fin du festival L’Original Hip Hop à Lyon, et la campagne présidentielle à j-11, c’est à dire à l’heure de la mobilisation générale, et notamment des jeunes… ce très beau clip par 2H12 CREW. Quel talent! Merci à eux! »

J’ai été indignée par les propos de François Hollande (2’34), s’adressant aux populations de l’immigration que cible ce clip, afin de les inciter à aller voter ; voter pour lui, bien sûr. Différentes études, dont celle de Terra Nova, ont en effet déjà mis en évidence le fait que les migrants extra-européens et leurs descendants, lorsqu’ils se rendaient aux urnes, votaient massivement pour la gauche, ce que Ségolène Royal a pu vérifier aux élections présidentielles de 2007.

François Hollande: « Les quartiers, les cités, sont une chance pour la République. Ne sous-estimez pas la force de votre décision.

Avec le suffrage universel une voix en vaut une autre, et si certains sont plus riches que vous, vous, vous être plus nombreux qu’eux. »

Ce qui est grave, c’est le clivage qu’il met en scène de façon subliminale : votez pour moi contre le vote des Français de souche européenne, car nous savons très bien ce que signifient désormais dans la bouche des politiques: « cités, « quartiers », « banlieues »… (…)

 

Le blog de Malika Sorel

 

Mélenchon ami de Patrick Buisson, conseillé de Sarkozy et journaliste d’extrême droite. (vidéo)

Dans le livre « Mélenchon, le Plébéien » écrit par deux journalistes, le candidat anti-système du Front de Gauche avouait son appartenance à la Franc-maçonnerie. Mais il révélait aussi son amitié et ses petites magouilles électorales avec l’avionneur et ultra-libéral Serge Dassault.
Ce 16 Avril, sur les ondes de RMC et BFM-TV, le petit père sans peuple a été interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur les relations qu’il entretiendrait avec Patrick Buisson, actuellement conseiller de Nicolas Sarkozy, et ancien journaliste d’extrême droite du journal Minute.
Très contrarié par cette question, l’antifasciste de carnaval a commencé par dire qu’il ne connaissait pas ce monsieur. Or, en septembre 2007, Patrick Buisson a été décoré de la légion d’honneur par Nicolas sarkozy, cérémonie à laquelle participait Jean-Luc Mélenchon en tant qu’invité et ami.

Notons que Patrick Buisson, a été au centre d’un joli scandale, en 2009, la Cour des Comptes ayant trouvé qu’il était payé 1,5 millions d’euros par an par l’Elysée pour financer des sondages que certains médias publiaient ensuite sans mentionner ce financement occulte.

Incroyable : la France laisse Francfort spéculer sur sa dette !

Nous vous l’annoncions il y a un mois, On va pouvoir spéculer sur la dette Française.
Le journal Marianne se réveille et consacre un article à ce qui est comparable à un coup d’État financier. Le journal Marianne dénonce l’énorme bourde du gouvernement Sarkozy qui nous jette une nouvelle fois dans les bras de l’Allemagne… une folie. Notons que Marine Le Pen fut la seule à dénoncer cette situation dans un communiqué de presse.

Lire l’ article de Marianne


Les marchés financiers ont déjà bousculé la démocratie à Rome, à Madrid et à Athènes. Ils empoisonnent déjà la campagne électorale française, et ce n’est qu’un début. Marianne est en mesure de révéler que ces pressions s’organisent avec la passivité, si ce n’est la complicité, si ce n’est du pouvoir politique, du moins de l’administration du Trésor.

L’histoire commence par l’ouverture lundi prochain 16 avril  d’un marché à terme sur les emprunts d’Etat français, qui va mettre de l’huile sur le feu. Créé par Eurex, une filiale de Deutsche Börse (l’homologue allemande de la Bourse de Paris), le contrat à terme permettra à partir de lundi 16 avril de parier à la baisse ou à la baisse sur les Obligations assimilables du Trésor (OAT) 10 ans, l’emprunt phare de la France.
Concrètement, n’importe qui pourra, moyennant environ 10 000 euros, miser sur une hausse ou une baisse du taux d’emprunt de la France, alors qu’avant la création de ce contrat, le ticket d’entrée s’élevait à 10 millions d’euros, la valeur d’une OAT. Grâce à l’effet-levier, on met 10 000 euros sur la table, mais on joue sur 100 000 euros, soit un levier de 10. Ce qui signifie que, par exemple, si la dette française varie d’un point, le joueur gagnera ou perdra 250 euros.

Bien sûr, les partisans du marché développent toutes sortes d’arguments rationnels pour défendre ce type d’opération : les « futures », qui existent déjà pour les emprunts allemands ou italiens,  devraient permettre une meilleure liquidité (possibilité d’acheter et de vendre plus facilement) des emprunts. Actuellement les échanges sur les OAT 10 ans sont de l’ordre du milliard par jour. (…)

(…) On ne peut rien imposer à ces grands établissements mais il est d’usage dans ce monde là de se parler et en général les banquiers évitent d d’embarrasser la puissance publique. Pourquoi le gouvernement français n’a-t-il pas agi discrètement  dans ce sens? Serait-ce pour que vérifier les prophéties catastrophistes comme celles de Denis Kessler, le patron de la Scor, de Marc Fiorentino qui annonce que « le 7 mai, les marchés attaqueront la France « , et même celles de François Fillon et Alain Jupp é, surtout si elle est présidée par François Hollande ?

De plus, Marianne est en mesure de révéler l’énorme bourde du gouvernement : Continuer la lecture de Incroyable : la France laisse Francfort spéculer sur sa dette !

Manipulation de masse et conformisme: l’expérience de Asch (vidéo)

L’expérience d’Asch, publiée en 1951, est une expérience du psychologue Solomon Asch qui démontre le pouvoir du conformisme sur les décisions d’un individu au sein d’un groupe. C’est exactement ce que cherchent à produire les instituts de sondages sur les électeurs.
Solomon Asch invita un groupe d’étudiants de 17 à 25 ans à participer à un prétendu test de vision. Tous les participants étaient complices avec l’expérimentateur, sauf un. L’expérience avait pour objet d’observer comment cet étudiant (le sujet) allait réagir au comportement des autres.

Les complices et le sujet furent assis dans une pièce et on leur demanda de juger la longueur de plusieurs lignes tracées sur une série d’affiches. À chaque fois, il fallait qu’ils désignent laquelle était la plus courte, lesquelles étaient de même longueur, etc. Au début, les complices donnent à l’unanimité la même fausse réponse avant de laisser le sujet répondre en dernier.

Tandis que la plupart des sujets répondirent correctement, beaucoup furent assez perturbés, et un grand nombre (33 %) finissait par se conformer aux mauvaises réponses soutenues à l’unanimité par les complices. Les sujets étaient même amenés à soutenir des réponses allant contre l’évidence et leur propre vue , pour par exemple affirmer que deux lignes avaient la même longueur, alors que l’écart était très visible car de plus de 5 cm.

Lorsqu’il n’y avait pas unanimité parmi les complices, les sujets s’émancipaient du groupe pour soutenir la réponse vraie, mais dissidente et contrariante pour le groupe ;
Des sujets témoins qui n’étaient pas soumis à un point de vue majoritaire, n’eurent aucun mal à donner toujours la bonne réponse.
Après l’annonce des résultats, le sujet attribuait généralement sa piètre performance à sa propre « mauvaise vue ». Ceci rejoint dans une certaine mesure l’expérience de Milgram où le sujet accuse l’expérimentateur d’être responsable de son comportement. Dans les deux cas, le sujet se dédouane

Mélenchon : « Marseille vous dit que notre force, c’est le métissage ! Nous sommes fiers et contents d’être mélangés »

L’islamo-gauchiste franc-maçon était à Marseille. L’occasion pour lui de déclarer sa flamme à l’immigration de masse. Et de nous resservir le négationnisme historique sur la supériorité de la culture arabo-musulmane comparé à la chrétienté.
Nous reviendrons dans un prochain article sur les mensonges historiques de la baudruche médiatique. Notons seulement que Mélenchon comme sarkozy fait la promotion du métissage. Nous rappelons que le métissage est une conception racialiste de la politique qui s’oppose clairement à la diversité dont mélenchon vante aussi les mérites. Il est en effet contradictoire de parler à la fois de métissage et de diversité.
Le métissage ne résulte que de la fusion consentie entre deux individus de race ( Hou le vilain mot !), de religion, d’ethnie… différentes. Il ne pourrait y avoir de politique d’État en la matière. Un État qui imposerait une politique de métissage serait un État racialiste et totalitaire.
Pour finir, l’attrape-bobo Mélenchon ne doit pas bien connaitre Marseille. Car la cité Phocéenne se caractérise par la juxtaposition des diverses communautés qui la composent. Il n’y a aucun métissage à Marseille, bien au contraire. Seuls les conflits communautaires, la maffia et la libanisation de la société caractérisent aujourd’hui la ville de Marseille… on est loin des délires démagos du petit père sans peuple.
Cet homme est résolument une escroquerie intellectuelle et politique.

Extraits du Figaro:

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a estimé samedi à Marseille, pour son troisième meeting en plein air sur la VIe République, que la « chance » de la France était « le métissage », faisant une ode à la Méditerranée. […]

Le potentiel troisième homme de la présidentielle s’est ensuite livré à une ode à la Méditerranée, « notre bonne mère à tous », jugeant que « Marseille est la plus française des villes de notre République ». Le natif de Tanger (Maroc) a souligné qu’ »ici il y a 2.600 ans une femme a fait le choix de prendre pour époux l’immigré qui descendait d’un bateau, c’était un Grec et ce couple est né Marseille ».

« Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos soeurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

« Notre chance c’est le métissage », a lancé l’eurodéputé, sous les « youyous », avant de saluer « Arabes et Berbères » par qui sont venus en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine » au temps où « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain ». Refusant « l’idée morbide et paranoïaque du choc des civilisations », il a dit sa pensée aux Maghrébins « qui ont libéré le sol de la patrie des nazis ». « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos soeurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

Et de s’en prendre à Nicolas Sarkozy qui lors de ses visites à Marseille « parle exclusivement de la sécurité qu’il n’est pas capable d’assurer », et aux « partis extrémistes de la haine qui montrent du doigt au nom de sa religion », « foutez-nous la paix ! »  « La France n’est pas une nation occidentale vouée à suivre le char des Etats-Unis d’Amérique » mais « une nation universaliste », et « de la Méditerranée nous voulons faire une zone de paix », a-t-il souhaité, voulant le départ des « 40 navires de guerre des Etats-Unis d’Amérique » qui mouillent dans la zone et la « fin de la politique absurde de l’Union européenne ».

Le Figaro

Marine Le Pen condamne une énième fermeture de maternité de La Seyne-sur-Mer (Var)

Samedi 14 avril 2012, Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012, était en déplacement dans le Var pour dénoncer la fermeture d’une maternité à La Seyne-sur-Mer qui permettait de donner naissance à 1.500 bébés. Marine Le Pen défend en effet le maintien des structures hospitalières dite « moyennes ».


Marine Le Pen à la maternité de La Seyne sur Mer… par Boccaletti83

Propagande: François Lenglet a encore menti face à Marine Le Pen (vidéo)

Les journalistes des média-menteur sont en mission. D’une mansuétude incroyable avec l’attrape-BOBO Mélenchon, ils nous servent les pires arguments mensongers face à Marine Le Pen , ou même Nicolas Dupont-Aignan. Face aux candidats souverainistes et patriotes, les journalistes sortent de leur rôle pour devenir des opposants politiques. Un débat inégal car les journalistes n’ayant aucun courage ne se présenterons jamais au suffrage universel. Ils peuvent donc se faire les complices et les propagandistes de la doxa. Se mettre du côté du manche. Et ils sont très bien payés pour cela.
François Lenglet, confronté à marine Le Pen a prétendu que les États-unis ne faisaient jamais marcher la planche à billet. C’est Faux. Toute personne qui s’intéresse un minimum à la politique et à l’économie sait que les américains inondent les marchés de billets verts. La preuve dans cette vidéo.


La preuve que Lenglet raconte n'importe quoi par Hprod2008

À l’occasion de cette campagne électorale les média dominants auront été d’une médiocrité accablante et d’une connivence dictatoriale avec l’oligarchie. Si vous voulez échapper à cet endoctrinement éclatez votre téléviseur à coup de batte de base balla quand vous y voyez dépasser la tête de Pujadas. Balancez votre poste radio si vous y entendez sortir la voix d’un journaliste de France inter ou de RMC. Et allumez votre barbecue avec les journaux comme Libé, le Monde dipomatique, le Figaro, le Nouvel Obs, L’express, Télérama, Charlie Hebdo, l’Humanité…..

Libérez-vous de vos chaines !

Louis Aliot et Gilbert Collard manifestent à Perpignan contre le « racolage actif » de Sarkozy

L’UMP est devenu l’Union des Maquereaux et des Prostituées. Son président-candidat est tour à tour l’un ou l’autre. Le 14 avril, après 5 ans de pouvoir, le maquereau de la droite d’argent a revêtu ses habits de catins pour courtiser et tapiner chez les harkis. À une semaine du premier tour, LA petite tapineuse est allée leur promettre le 7ème ciel pour pas cher.
Que les harkis ne se laissent pas séduire par cette hétaïre de bas étage…. les putes de cet acabit sont souvent vérolées.

50 ans que le problème perdure. Les Harkis et les Pieds-Noirs rapatriés en France après les terribles événements de la guerre d’Algérie attendent toujours une reconnaissance de l’abandon de la France à leur égard et un dédommagement pour toutes les pertes qu’ils ont subi.
Comme le dit Abdellah Krouk, fils de Harkis, « l’après 19 mars a été une date sanguinaire pour les Pieds-noirs et les Harkis, 10.000 Pieds-noirs massacrés et 150.000 Harkis massacrés. Il ne faut pas oublier qu’il y a eu 30.000 soldats Français qui ont été donner leur vie là-bas », et il ajoute : « En France, on fait priorité aux enfants du FLN ! »


Continuer la lecture de Louis Aliot et Gilbert Collard manifestent à Perpignan contre le « racolage actif » de Sarkozy

Christophe Guilluy vs Zemmour: Les classes moyennes sont devenues un mot euphémique, pour dire « blanc » (vidéo)

On vous le dit sur ce blog depuis longtemps, le travail de Christophe Guilluy est essentiel pour comprendre la France d’aujourd’hui. Un peu comme celui de J.C.Michéa sur la gauche et le libéralisme. Un peu comme celui de feu Maurice Allais sur l’économie. Un peu comme celui de Raymond Boudon sur le relativisme. Loin du discours médiatique et des dogmes que l’on nous impose ils produisent une réflexion enrichissante basée sur une perception lucide du réel.

Dans son livre, « Fractures françaises » publié en 2010, , Christophe Guilluy montre que le multiculturalisme nous entraine vers le séparatisme culturel.

Conséquence directe du « mondialisme », ce multiculturalisme, que les « élites » de droite et de gauche ont préféré à l’assimilation républicaine, s’est accompagné d’un discours sur la diversité, le métissage, le relativisme, le différentialisme. Toute une rhétorique dont la gauche use avec abondance afin de désigner le camps des bons et et des méchants.

Car sous l’emprise culturelle des bobos, c’est la lutte en faveur des minorités, l’ouverture des frontières à l’immigration, le refus du protectionnisme français, et l’antiracisme de carnaval, qui s’est imposé à gauche, au détriment des classes populaires constituées d’employés et d’ouvriers, qui contrairement à ce que l’on pense, ne sont nullement en banlieue, mais résident dans les villes des zones péri-urbaines et les campagnes.

Il suffit pour s’en convaincre de lire les textes de Terra Nova, think tanks du PS (Quand la gauche dit « adieu » aux ouvriers) ou les discours de Mélenchon comme celui de Marseille pour comprendre la fracture intellectuelle qui existent aujourd’hui entre la gauche et les classes populaires.

 » On a eu un vote ethnique en 2007. On a 90% des gens qui se déclarent musulmans qui ont voté pour Ségolène Royal. Et 80% des gens qui se déclarent catholiques pratiquants ou juifs qui vont voter Nicolas Sarkozy. » Éric zemmour

Les catégories populaires d’immigration récente ne vivent pas là où vivent les catégories populaires d’origine française ou d’immigration ancienne.
C’est un constat visible sur les cartes. C’est statistiquement imparable. Ils ne vivent plus au même endroit.
C’est un choc gigantesque, y compris pour les immigrés, car aujourd’hui les flux migratoires arrivent dans les métropoles et les villes les plus riches de France. Du coup cela crée des representations délirantes, c’est à dire qu’aujourd’hui vu de la métropole, on a un clivage social qui recouvre un clivage ethnique… ça c’est explosif ! – Christophe Guilluy

Onfray ne votera pas Mélenchon : il a horreur de la Terreur

(…) L’idée selon laquelle une même personne répète inlassablement son éternel credo comme si elle était dans l’impossibilité de se renouveler, a été invalidée à 100% et devinez par qui ? Par le supposé « philosophe médiatique » dont je pensais jusque là qu’il avait fait de l’anticléricalisme et de l’antifreudisme ses thèmes de prédilection, je veux parler bien sûr de Michel Onfray.

Et voilà que notre rebelle hédoniste déboulonne non pas Dieu, ni Freud, ni je ne sais quelle figure incarnant l’ordre symbolique, mais lance ses anathèmes contre Robespierre et Saint-Just dont la radicalité sanguinaire, explique-t-il, affleure en permanence sous les références du candidat du Front de Gauche.

Quel renversement d’entendre Michel Onfray, condamner la lecture soboulienne de la Révolution pastichée par Mélenchon.

Quel paradoxe réconfortant de voir ce partisan de la démocratie directe en appeler aux Girondins, à Condorcet et donc à la modération, à la représentation.

Et comme si les fantômes des royalistes et des contre-révolutionnaires venaient lui souffler la réplique, il traite, avec raison, Robespierre et Saint-Just de massacreurs, et Carrier, celui qui a mis au point les noyades de Nantes, de « Eichmann de la Révolution française ».

Puis il se fait plaisir en dézinguant les analyses dogmatiques de ces confrères et concurrents, Badiou et Zizek, qui s’efforçent à réhabiliter la vertu de l’Incorruptible et donner l’absolution au communisme version bolcheviks. (…)

Mais là où il pousse la lucidité à son comble c’est lorsqu’il dénonce le traitement médiatique réservé aux références culturelles des extrêmes.

Et en écoutant ainsi Michel Onfray s’offusquer devant le scandale provoqué par Le Pen citant Brasillach et le mutisme de la presse devant la mise au pinacle des théoriciens et praticiens de la Terreur par Mélenchon

, je me suis dit qu’il avait peut-être été finalement touché par la grâce. Ai-je raison, ai-je tort ? Dieu seul le sait…

Causeur

Marine Le Pen: « Nicolas Sarkozy n’a aucune chance d’être réélu »

Marine Le Pen estime dans un entretien à l’AFP que Nicolas Sarkozy « n’a aucune chance d’être réélu » et maintient qu’elle obtiendra le double de voix de son adversaire du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

QUESTION: Vous voulez donner une grande place aux référendums. Quel serait votre premier référendum si vous êtes élue à l’Elysée?

REPONSE: « La modification de la Constitution française, non pas pour la bouleverser sur le plan institutionnel mais pour y intégrer des éléments essentiels, comme la priorité nationale, et le fait que la République ne reconnaît aucune communauté ».

Q: Et sur la sortie de l’euro?

R: « Sur à peu près six mois, je veux me tourner vers les responsables européens pour organiser des référendums sur la question, si possible le même jour d’ailleurs, dans tous les pays qui ont le référendum dans leur Constitution. Cette monnaie n’est pas viable, la situation de l’Espagne me donne raison« .

Q: Si les Français disent non, que reste-t-il de votre programme économique, puisque vous n’aurez pas la main sur la banque de France, dont vous voulez qu’elle prête 100 milliards d’euros par an à l’Etat à taux zéro?

R: « Il reste beaucoup de choses: la hausse de 200 euros sur les salaires jusqu’à 1,4 fois le Smic, le fonds de financement des PME qui sera abondé par 15% des résultats des 50 plus grosses capitalisations boursières, la possibilité pour les PME-PMI de payer la TVA à l’encaissement et non à la facturation, la séparation des banques de dépôt et des banques d’affaires… Je renégocierai un certain nombre de traités (européens) pour permettre un protectionnisme de l’économie française aux frontières nationales« .

Q: Jean-Marie Le Pen a récemment affirmé que la sortie de l’euro a été mal comprise par l’opinion et que vous avez peut-être « négligé l’aspect purement électoral » des choses. Est-ce que vous partagez ce sentiment? Continuer la lecture de Marine Le Pen: « Nicolas Sarkozy n’a aucune chance d’être réélu »

Katyn, 69e anniversaire du massacre dont ne vous parlera jamais Mélenchon (vidéo)

Le 13 avril 1943, il y a 69 ans jour pour jour, la radio allemande annonçait la découverte dans la forêt de Katyn, à 20 km de Smolensk, en URSS, de l’un des plus grands charniers de l’histoire contemporaine. Au printemps 1940, sur ordre de Staline, la police politique de l’Union soviétique (le NKVD) y a exécuté d’une balle dans la nuque puis enterré quelque 15.000 officiers polonais, tous membres de l’élite intellectuelle. Au procès de Nuremberg en 1946, les alliés imputeront ces crimes à l’armée allemande. Quelques historiens opiniâtres demanderont la révision de ce pan de l’histoire de la seconde guerre mondiale. Avec succès, puisque le 26 novembre 2010, soixante‑dix ans après les faits, la Douma russe votera une résolution selon laquelle les documents conservés dans les archives secrètes du Kremlin prouvent l’unique responsabilité des Soviétiques dans ce massacre. Ce revirement mesure la fiabilité des conclusions du Tribunal de Nuremberg. (13 avril 2012)

Un film formidable a été réalisé par le cinéaste Andrzej Wajda. Il y raconte l’histoire du massacre qui l’a privé de son père. En France, il n’a trouvé aucun diffuseur. La télévision française lui préfère les éternelles soirées sur les crimes nazis….

Cette rétention de l’information ressemble à de la censure. Elle explique que les français sont si conciliants avec la gauche et ses crimes…
Ah, oui, j’allais oublier.. c’est Robert Brasillach qui a révélé ce crime…

Voir aussi l’émission de Michel Field et d’Éric Zemmour: Katyn, la vérité sur un massacre: Continuer la lecture de Katyn, 69e anniversaire du massacre dont ne vous parlera jamais Mélenchon (vidéo)

Marine Le Pen dans l’Yonne pour défendre les Services publics

Marine Le Pen était en déplacement en Bourgogne dans l’Yonne dénonce le désengagement systématique de la droite comme de la gauche, de l’État dans les campagnes :

« Ça fait 25 ans que dans toutes les élections, on voit les candidats aller au chevet de la France des quartiers difficiles, mais aussi ici c’est difficile ! (…) Ici les gens doivent se débrouiller tout seul. Eh, bien non ! Il n’y a pas de sous-citoyen, il n’y a pas de sous-Français, il n’y a pas de sous-territoire, il n’y a pas de raison que ceux qui travaillent, qui payent des impôts n’en voient pas de temps en temps un petit peu les bénéfices »

Revue de presse et commentaires sur l'actualité