Le pape François inscrit l’opposition à la peine de mort dans le catéchisme

Il apparait comme une évidence que benoît XVI a été mis sur la touche pour imposer ce pape délirant. François confond les évangiles avec les droits de l’Homme, le catéchisme avec la justice des hommes rendue par les hommes pour les hommes.
J’aimerais que les cathos de gauche m’expliquent : Pourquoi sous prétexte de défense inconditionnelle de la vie, la peine de mort serait plus hérétique que l’avortement?. D’autant qu’avec le changement du « notre père » l’église vient de faire un pas de plus vers la question du libre arbitre.
Les cathos réfléchissent-t-ils à tout cela ou se contentent-ils de suivre comme des chèvres les bonnes paroles des jobastres qui les guident?
Ne sont-ils rien d’autre que des sophistes. Tout n’est-il réthorique chez eux?


La phrase s’affiche en une du site de L’Osservatore Romano, le journal du Vatican : “La peine de mort est inadmissible”. Le pape François a inscrit dans le catéchisme de l’Église catholique une opposition catégorique à la peine de mort.

“Que le pape François fût absolument opposé à la peine de mort et qu’il en demandât l’abolition partout dans le monde, on le savait”, rappelle le Corriere della Sera en Italie. Cette opposition est désormais inscrite dans l’enseignement officiel de l’Église par une insertion, approuvée le 11 mai dernier mais rendue publique seulement ce 2 août.

L’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle et elle s’engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde”

peut-on lire dans la nouvelle version française du catéchisme. Dans la version italienne d’origine, le texte parle de “mesure inadmissible”.  (…)