Paris : 4 policiers tués dans une attaque au couteau à la Préfecture de police, l’assaillant abattu (L’assaillant était converti à l’islam)

L’imam de la mosquée fréquentée par le terroriste de la Préfecture n’a pas été expulsé. Pire, un titre lui a été accepté car il était marié avec un enfant.

Mickaël Harpon pouvait accéder à la liste des policiers infiltrés dans les mosquées

Une clé USB contenant des vidéos de Daesh et les coordonnées de collègues policiers a été retrouvée chez Mickaël Harpon.

Tuerie à la Préfecture : la hiérarchie de l’assaillant musulman était au courant de son « comportement troublant », affirme un témoin

Attaque à la Préfecture : le tueur était habilité au « secret Défense »

Tuerie à la préfecture de police : l’auteur des faits « signalé » depuis 2015 selon le Parisien, Castaner avait dit l’inverse

4 policiers tués à Paris : l’assaillant aurait crié « Allah Akbar ! » la nuit précédente, selon le témoignage d’un voisin, policier lui aussi

La traduction de la vidéo islamique que Mickael Harpon le meurtrier de la Préfecture .. passait sur son Facebook..

L’assaillant s’était converti à l’islam il y a 18 mois, a indiqué au Figaro une source policière. Son épouse, placée en garde à vue en fin d’après-midi, serait elle aussi musulmane, selon le voisinage.

Selon nos informations, l’agresseur était muni d’un couteau en céramique, indétectable aux portiques de sécurité. Il travaillait à la Direction du renseignement de la préfecture de police (Le Point)

Quatre fonctionnaires de police ont été tués au couteau ce jeudi à la préfecture de police de Paris. L’agresseur a été abattu. Il était fonctionnaire administratif au sein de cette préfecture. La piste du confit interne est privilégiée. Selon les informations, l’assaillant s’était converti à l’Islam depuis 18 mois.

BFM TV

Le conflit interne au service est privilégié… de mieux en mieux…..

L’assaillant, âgé de 45 ans, né à Fort-de-France et porteur d’un handicap, a été abattu dans la Cour de la préfecture.

L’assaillant, un agent administratif de la DR-PP, aurait manifestement perdu contrôle de lui-même et distribué des coups de couteau autour de lui. Sur les cinq personnes attaquées, quatre ont été tuées, indique cette source policière.La préfecture de police reste extrêmement prudente sur la piste terroriste. Il pourrait s’agir d’un règlement de compte. Il n’y aurait pas d’autre assaillant.Le Figaro

14h28. Le bilan revu à la hausse : 5 morts dont l’assaillant. Quatre personnes ont été tuées, en plus de l’assaillant, a appris Le Parisien de sources concordantes.

Le Parisien


Selon les informations recueillies par 20 Minutes auprès d’une source proche du dossier : dans un des bâtiments, l’assaillant a d’abord attaqué une policière au couteau. Il est ensuite descendu par les escaliers, et s’est attaqué à une autre policière qu’il a croisée. Il est ensuite sorti dans la cour. C’est à ce moment-là qu’il a été neutralisé par les policiers.


Plusieurs policiers ont été attaqués à l’arme blanche, ce jeudi 3 octobre à midi, dans la cour de la préfecture de police de Paris. Selon nos informations, un policier est décédé. (Marianne)


13h59 : L’assaillant est lui-même un fonctionnaire de la préfecture. Armé d’un couteau, il était dans l’enceinte, lorsqu’il s’en est pris à deux femmes fonctionnaires elles aussi.

Deux policiers ont été attaqués avec une arme blanche ce jeudi midi à la préfecture de police de Paris. L’homme est entré à l’intérieur du bâtiment. Les policiers ont répliqué avec leur arme de service. L’assaillant a été tué. Au moins un policier est blessé.

France Bleu