Pas deux fois Sarkozy !!! (vidéo)

Dette, immigration, discrimination positive, laïcité ouverte, islamisation, métissage, abandon de notre souveraineté, vente de la France aux marchés financiers, au Qatar et à l’Europe de Bruxelles… Sarkozy au pouvoir c’est la gauche qui gagne.

Pour l’élection de ce Week-End, nous connaissons déjà la fin du film : si Sarkozy est au second tour, il perdra devant un autre candidat tout aussi mondialiste et anti-national que lui. La présence de Sarkozy au second tour est donc totalement inutile. Il faut dés le premier tour préparer l’avenir en créant un pôle de rassemblement patriote, souverainiste et républicain. C’est la seule solution pour résister ensemble à l’hégémonie culturelle et politique d’une gauche inquisitrice qui s’apprête à accaparer tous les pouvoirs, de l’Université aux principaux médias, de la plupart des grandes villes, départements et régions françaises jusqu’au Sénat et pour finir la Présidence de la République… au bout de cinq ans, avec les bobo-collabos au pouvoir, la France ne sera plus que l’ombre d’elle même.
Européistes, immigrationnistes, multiculturalistes, différentialistes, cleintélistes, maffieux, ils ne feront que poursuivre le travail de destruction entrepris depuis plus de trente ans, et dont sarkozy fut l’un des artisans. Car les électeurs de gauche qui croient encore à leurs idéaux risquent vite de déchanter. Ils sont l’incarnation bien vivante de la phrase d’Ortéga y Gasset:  » Se dire de droite ou de gauche, c’est souffrir d’hémiplégie Morale ». Dans l’Histoire, la défense des intérêts de la France n’a jamais rien eu de commun avec les ambitions sectaires de gauche ou de droite. Et se dire fier d’appartenir à l’un ou à l’autre des deux camps relève plus de l’endoctrinement et de la fidélité fanatique qu’à de la politique.

C’est pour cela qu’au-dessus des partis mondialistes et anti-France, il est urgent de créer un rassemblement patriotes et républicains constitué d’éléments hétérogènes mais dont l’ objectif commun sera de rétablir la liberté et l’indépendance d’une Nation qui fut toujours souveraine.