Économie, Écologie...,  Fil Info,  Politique

Pendant ce temps, en Suède, on baisse les impôts des retraités

Alors que les pays qui ont l’euro courent vers la faillite. Alors que la France rentre dans la spirale infernale de l’austérité. Alors que Le Faux président de la République envisage de mettre davantage à contribution les retraités, la Suède, qui a eu l’intelligence de ne pas adopter l’euro prend le chemin inverse en décidant d’abaisser leur niveau d’imposition.
Une mesure incluse dans les 2,78 milliards d’euros de dépenses supplémentaires et de baisse de la fiscalité des entreprises et des ménages prévus dans le budget 2013.
source : La tribune

Entre 58 et 81 euros en moins par an

Les retraités paieront donc entre 500 et 700 couronnes suédoises (entre 58 et 81 euros) d’impôts en moins par an, ont détaillé les dirigeants des quatre partis de la coalition gouvernementale dans une tribune publiée lundi par le journal Dagens Nyheter. Pour les caisses de l’Etat, cette mesure représentera un surcoût de 1,15 milliard de couronnes suédoises (133 millions d’euros) par an. Le gouvernement réfléchirait en outre à revaloriser les pensions des retraités célibataires et affirme qu’il se penchera de nouveau sur la situation fiscale des retraités lors de l’examen du budget 2014, année des prochaines élections générales suédoises.

Dépenses supplémentaires et réductions d’impôts

En attendant, ce coup de pouce aux retraités aura donc un coût limité pour la Suède. Au total, le gouvernement a prévu 24 milliards de couronnes (2,78 milliards d’euros) de dépenses supplémentaires et de réductions d’impôts pour son budget 2013. La semaine dernière, il avait déjà annoncé son intention de diminuer le taux d’imposition sur les sociétés en le ramenant à 22%, soit 1,5 point en dessous de la moyenne mesurée dans l’Europe des Vingt-Sept. Pour compléter son dispositif de relance, le gouvernement prévoit également d’augmenter ses investissements dans les infrastructures et la recherche.

La dette publique à peine supérieure à 30% du PIB

« Une grande partie de la population européenne va devoir vivre avec des hausses d’impôts et une baisse des prestations sociales pendant de nombreuses années à venir », écrivent ainsi les dirigeants des partis de coalition qui soulignent « une situation différente » en Suède « grâce aux politiques responsables qui ont assuré à l’économie suédoise un terrain solide et stable. » Et on peut difficilement leur donner tort. Le royaume bénéficie en effet d’un contexte économique plutôt favorable. En août, la prévision de croissance a ainsi été relevée à 1,6% pour cette année, contre 1,1% précédemment. Le retour à l’excédent budgétaire prévu pour 2014 devrait par ailleurs permettre à la dette publique de passer sous les 30% avant 2020, alors qu’en 2010 elle frôlait les 40%. De quoi faire pâlir d’envie ses voisins européens.

One comment on “Pendant ce temps, en Suède, on baisse les impôts des retraités

  1. les retraités ont été nombreux à voter pour FH ! imaginez leur déception !
    stéphanie