Le père de Thierry Henry se lâche sur Mbappé, Deschamps et Knysna

Patriotisme, tout ça, tout ça… hi,hi,hi.

Le père de Thierry a raison sur plusieurs choses, mais l’une d’entre elles me semble essentielle quand on aime le foot: il ne suffit pas de gagner il faut aussi y mettre la manière. Le foot est un esthétisme avant d’être une gloire pour les « patriotes » de la baballe


Le meilleur buteur de l’histoire des Bleus se trouvera ce mardi au côté des Diables rouges, dont il est l’entraîneur-adjoint.

Tourné après le huitième de finale France-Argentine (4-3), l’entretien a ressurgi à la faveur de la demi-finale France-Belgique de ce mardi. Dans une vidéo Facebook animée par un de ses amis, Tony Henry, le père de Thierry Henry, égratigne l’équipe de France, Didier Deschamps ou encore Antoine Griezmann.

« On le voit : la meilleure équipe de la Coupe du monde, c’est la Belgique », lâche rapidement le père du meilleur buteur de l’histoire des Bleus, devenu entraîneur adjoint des Diables rouges.

« Buts de raccroc »

Tony Henry étrille particulièrement le coaching de Didier Deschamps à la tête des Bleus. « Les trois premiers matchs, la France passe mais je n’ai rien vu, juge-t-il. Moi, j’aime le beau football. Ils sont passés avec des buts de raccroc. Ensuite, regarde bien le match en huitièmes : ils prennent trois buts contre l’Argentine ! »

« Griezmann-Mbappé pourraient joueur comme Trezeguet-Henry, évoque-t-il encore. L’autre (Deschamps, ndlr), il met Giroud en 9 […]. C’est pour dévier ! : qu’est-ce qu’il a dévié contre l’Argentine ? En jouant comme ça, qu’est-ce que tu attends ? Un contre, un centre à 100 mètres, Giroud va dévier pour Griezmann ? Mais là tu te fais des films… »

Et d’ajouter, provocateur : « Quelle équipe a mis plus de buts en Coupe du monde ? Ce n’est pas la France. Deschamps va jouer en contre (pendant le tournoi). On est une machine de guerre et on ne va jouer que le contre. Arrête ton cinéma ! »

« Zizou a beaucoup de chance »

Le père de l’ancien attaquant d’Arsenal s’en prend aussi aux joueurs qui composent l’équipe de France. A commencer par Antoine Griezmann. « Alors, parce que Godin est le parrain de ton enfant, tu es Uruguayen ? demande-t-il, en réaction aux propos du Madrilène. Parce que tu bois ton maté, tu es Uruguayen ? Déjà, les trois premiers matchs (de la phase de poules, ndlr), tu es passé au travers. Les Uruguayens, s’ils passent au travers, le maillot est mouillé quand même », tranche-t-il.

Tony Henry ne tarit en revanche pas d’éloges sur son fils. Quitte à minimiser l’importance des autres joueurs de l’équipe de France. « Zizou a beaucoup de chance, lance-t-il. Qui est-ce qui emmène la France (en finale lors de la Coupe du monde 1998, ndlr) ? Qui a été expulsé contre l’Arabie saoudite ? Zizou a 18 cartons rouges en carrière ! Tous les matchs en 2006, le boss sur le terrain c’était Thierry Henry. Qui marque contre le Brésil, c’est Zizou ? Thierry est le meilleur buteur et le meilleur passeur de l’équipe de France. Youri Djorkaeff a eu des meilleures statistiques que Zizou ! »

Mais aussi, sur la nouvelle star des Bleus : « Moi, j’aimerais que Mbappé fasse la moitié de la carrière de Thierry Henry. Il aurait réussi sa carrière ».

 

Accusant le staff de l’équipe de France d’avoir « voulu tuer (son) fils » et de ne pas avoir « voulu » de lui, Tony Henry insiste sur la différence de traitement dont bénéficierait Thierry Henry dans la sélection belge. « Quand Lukaku regarde Thierry Henry, il voit le messie, assure-t-il. Il voit le Seigneur Jésus. »

Enfin, le père de l’ancien Gunner revient, au fil de cet entretien de plus d’une heure, sur un des épisodes le plus marquants de l’histoire des Bleus : la grève des joueurs à Knysna, en 2010. « Thierry aurait parlé, tout le monde aurait embrayé, jure-t-il. Mais Domenech a pris Thierry pour un boloko (idiot en créole). Il ne parlait même pas à Thierry. Et tu veux que Thierry l’aide ? Il appelle Thierry, il ne le fait pas jouer, il raconte des bêtises et Thierry va aller sauver sa tête ? Non ! Thierry il a dit : moi papa, je m’en fous, il se démerde ! ».

 

source