Perpignan (66) : après un acte de malveillance, la mosquée va installer 15 caméras, financées par l’Etat

Un vrai scandale; surtout quand on sait que ce sont les églises qui sont les plus touchées par le vandalisme. Et encore faudrait-il savoir qui est à l’origine du vandalisme. On a vu à de muttiples occasion que les tensions qui existent à l’intérieur de la communauté musulman sont à l’origine du vandalisme.


 

Deux mois après avoir subi un acte de malveillance, la grande mosquée de Perpignan va installer un système de vidéosurveillance.

[…] L’idée était déjà dans les tuyaux depuis plusieurs mois, mais l’acte de malveillance survenu début janvier a fini de convaincre les responsables de la mosquée. Une tête de sanglier avait été jetée par dessus le mur d’enceinte, lui même tagué d’une croix gammée et d’une inscription « dehors ».

Les 15 caméras qui seront installées d’ici le printemps ont pour but de rassurer le millier de fidèle qui participe chaque vendredi à la grande prière. Mais aussi de surveiller les lieux 24 heures sur 24, quand ils sont déserts. Il faut dire que la grande mosquée est une proie facile, à l’écart du centre-ville, loin des habitations.

L’installation du dispositif est estimée à prés de 10 000 euros. Mais c’est l’Etat qui devrait en payer la plus grande partie, à travers un fonds spécial (FIPD), destiné à mieux sécuriser les lieux sensibles, et notamment les lieux de culte.

France Bleu