Philippot dénonce notamment le retour de l’expression « Français de souche »

Depuis son départ, Florian Philippot critique son ancien parti à tout-va. Ce vendredi, il dénonce notamment le retour de l’expression « Français de souche » dans les communiqués du Front national.

Tous les coups sont permis. Depuis son départ du Front national, Florian Philippot est passé de la dissidence à la critique permanente. Après avoir dénoncé l’euro-réformisme » du FN et le « revirement extraordinaire » de Marine Le Pen sur l’UE, il s’en prend à la place des identitaires au sein de la formation politique. « Indéniablement, les identitaires occupent le terrain. Et ça fait même deux ans qu’ils sont nommés un peu partout dans les fédérations », déclare le président des Patriotes dans Le Figaro ce vendredi.

« Quand je vois les communiqués de presse publiés par le FN aujourd’hui… C’est plein de fautes. J’y ai même trouvé la notion de “Français de souche”, alors qu’elle avait été formellement été bannie par Marine Le Pen », ajoute-t-il, sans nommer le communiqué en question.

Du temps de son appartenance au FN, la fracture était déjà nette entre sa ligne et celle incarnée notamment par Nicolas Bay. Quand elle était députée du Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen a ouvert la voie à plusieurs personnalités issues du milieu identitaire (du Bloc identitaire ou de sa section jeunesse, Génération identitaire). Quelques mois après son retrait de la politique, ils sont toujours là, à l’image de Philippe Vardon, qui incarne l’ascension du mouvement au sein du parti.

(…)

BFMTV