Philippot: Vos islamistes de l’UOIF invitent des antisémites à leur congrès sans que vous les condamniez.

Et si le scénario du roman de Michel Houellebecq « soumission » se mettait en place. Je rappelle que dans son livre c’est Bayrou qui devient président…