Pierrefitte-sur-Seine (93) : « Ici les enfants sont à 95 % d’origine africaine »

À écouter « Momo », un retraité franco-tunisien qui vit sur place et a longtemps dirigé une association locale, il y aurait eu effectivement « beaucoup de cambriolages » ces derniers temps dans le secteur, et une partie de la population les a attribués aux Roms, très nombreux en Seine-Saint-Denis.

« Je ne comprends pas, dit-il. Pourquoi aller cambrioler des pauvres ? Ici, les gens n’ont rien ! C’est un ghetto. Regardez les enfants : à 95 %, ils sont d’origine africaine. »

[…]

La Croix