Plusieurs moutons volés et un décapité dans une exploitation du Gers

Découverte macabre ce matin pour un exploitant gersois. En inspectant son troupeau composé normalement d’une centaine de moutons, ce dernier a trouvé le corps d’une de ses bêtes décapitée à même le sol. Après comptage, cinq bêtes manquent à l’appel.

Dans la nuit de lundi 29 mai à mardi, ce propriétaire basé au lieu-dit Le Trouillon, appartenant à la commune de Maignant-Tauzia, a été réveillé par les aboiements de ses chiens. Il s’est donc levé pour allumer son éclairage extérieur et tenter d’apercevoir un éventuel fauteur de trouble. Mais il n’a vu personne. C’est donc seulement ce matin qu’il a constaté que son exploitation avait été visitée.

Sans doute apeuré(s) à l’idée de se faire repérer, le ou les voleurs ont dû partir précipitamment, en laissant sur place le cadavre de l’une des bêtes décapitée.

Cette découverte écarte l’hypothèse de moutons dévorés par des bêtes. En effet, il n’y a aucune trace de morsure sur l’animal. Tout semble donc indiquer une piste criminelle. Dès ce matin, les gendarmes étaient sur place pour effectuer les premières constatations.

Les propriétaires victimes de ce vol devraient aller déposer plainte à la gendarmerie samedi.