Pour la gauche, Marine Le Pen est soit une salope bonne à baiser, soit une nazi, soit une semi-démente…

Les grands démocrates du parti socialistes veulent faire voter les étrangers. Mais ils sont pour que les 20% de la population qui s’apprêtent à voter Marine Le Pen ne puissent pas le faire (1). J’aimerais que l’on m’explique en quoi ces gens-là sont encore républicains ? Et en quoi ils sont plus démocrates que le mouvement que préside Marine Le Pen ?.
Car enfin, je rappelle que le programme du Fn prévoit depuis plus de 10 ans le rétablissement de la république référendaire, l’instauration de la proportionnelle, ainsi que la mise en place de référendum d’initiative populaire au niveau local. En matière institutionnelle, le programme de Marine Le Pen envisage d’en finir avec les gabegies de la décentralisation en supprimant les nombreuses strates administratives accumulées au fil des années et dont la seule efficacité aura été d’alourdir notre endettement public puis d’éloigner le peuple des centres de décisions. En ce qui concerne la présidence, la candidate propose la mise en place d’un septennat non renouvelable afin d’éviter à l’exécutif d’avoir le nez fixé sur les échéances électorales.

Je ne vois ici que des propositions qui renforcent la République et la démocratie. Peut-on en dire autant des autres candidats ? Surement pas. Ils semblent même éprouver de plus en plus de mal avec les fondamentaux de la démocratie et du débat public.

Marine Le Pen semi-démente.

Constatons en effet qu’en lieu et place d’un débat crédible sur les programmes, la gauche et la droite insultent et diffament. Menacent et mentent. Nullement réputé pour être un grand démocrate jean-Luc Mélenchon ira jusqu’à parler, à l’occasion d’un meeting, d’épuration politique à l’égard de Marine Le Pen. Consigne qui sera aussitôt suivie par ses nervis en tabassant le responsable du Front National de la Jeunesse. Mélenchon qui déclare sur RMC que Marine Le Pen représente le mal absolu… pour sa patrie républicaine, oublie qu’il a dans son staff de campagne des islamistes, qu’il est soutenu par une organisation islamiste (les musulmans avec Mélenchon), que son bras Droit Alexis Corbierre appartient à la libre pensée (officine trotskyste léniniste proche des islamistes algériens) et que son mentor Chavez est un allié de l’antisémite président Iranien Ahmadinejad. Mais Mélenchon peut traiter Marine Le Pen de semi-démente et de chauve-souris, sans que cela n’émeuve la classe médiatique. Celle-ci oubliant au passage de rappeler que Mélenchon a manifesté avec Marie-George Buffet et Besancenot en compagnie des représentants et des supporters du Hamas et du Hezbollah.

Le petit père sans peuple et rabatteur de voix pour François Hollande, peut-être rassuré, il est rejoint dans son combat par BHL. Le philosophe soutien inconditionnel des islamistes Libyens, ami de Sarkozy et que l’on a vu récemment déjeuner avec François Hollande dans un restaurant parisien au menu duquel figure notamment des «truffes noires et salade de mâche, toasts « melba » »… à 140 euros., vient donc renforcer la campagne du leader du front de gauche. On aura Tout vu. Le Franc-maçon et ami de Serges Dassault soutenu par BHL ça la fout mal pour un candidat qui s’échine à nous faire croire qu’il est le candidat anti-système.

Marine Le pen, une salope bonne à baiser.

Mais cette campagne de calomnies qui touche Marine Le Pen n’a pas commencé avec Mélenchon. Si la candidate Fn a réussi à convaincre une partie des citoyens, c’est loin d’être le cas au sein de la classe politico-médiatique. Car il faut être lucide: la dé-diabolisation espérée par Marine Le Pen est impossible avec les idéologues qui sont aux commandes des média français.

Le 17 mars 2011, l’écrivain de gauche (en France pour écrire dans les journaux, les écrivains sont obligés d’être de gôche) Regis Jeauffret en appelait dans les pages de Libération au viol de la candidate :

«Jean’s, bottes à talons, plus sexy que son père». Mais de qui s’agit-il ? Début de réponse un peu plus loin. «C’est exactement le genre de fille qu’on a envie de sauter entre deux portes en espérant qu’elle vous demande de lui donner des baffes avant de jouir pour pouvoir se mettre un instant dans la peau d’un sans-papier macho et irascible».

On mesure la finesse de l’écrivain subversif. Mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans un océan de délire éditorial et de bassesse. Depuis Janvier 2011, on comptabilise plus de 10 livres contre Marine Le Pen.

Marine Le Pen est nazi

Cette campagne de propagande a un grand avantage pour nos pseudo-résistants, elle fournit aux média-complices des arguments pour lutter contre le FASCISME désigné par la Gôche.
C’est ainsi que l’on a entendu sur RMC, l’entrepreneur communautaire et complice du maffieux socialiste Guérini, Karim Zéribi, prétendre que le programme de Marine Le Pen était National Socialiste (voir Vidéo). Sur la même antenne, Guy Bedos a pu dire que la candidate du FN était plus proche de Hitler que ne l’était son père. On voudrait relativiser les horreurs du régime nazi, on ne s’y prendrait pas autrement.


Je trouve Marine Le Pen plus proche d’Hitler que… par warrant

Idem pour Thierry Ardisson (vidéo) et pour Laurent Ruquier qui n’a rien trouver de mieux que de représenter l’arbre généalogique de la Famille Le Pen en forme de croix Gammée. On rappellera à cet humoriste de fin de banquet que Jean Marie Le Pen a bien des défauts mais surement pas celui d’avoir été collabo. Il fut même l’un des plus jeunes résistants de France. En revanche cette caricature irait très bien à bon nombre de candidats à gauche. Ou même à Michel Drucker.


Ruquier Marine le Pen et la croix gammée par snoopyves1

Encouragée par cette chasse aux sorcières, SOS racisme s’est senti pousser des ailes. Adepte du reductio ad Hitlerum, l’association stipendié par le PS et avec la complicité des média, a fait croire que marine Le Pen avait participé à un bal à Vienne organisé par des nostalgiques du troisième reich. C’est une vieille tactique usée jusqu’à la corde qui aura servi à la gauche pour désigner comme Fasciste ou nazi De Gaulle, Chirac et Sarkozy. Pendant ce temps elle pouvait soutenir un président avec la francisque en bandoulières, et tisser des liens d’amitiés avec tous les dictateurs socialistes et communistes de la terre.

On aimerait vivre dans une France où la démocratie et le débat d’idée puissent avoir toute leur place. On aimerait aussi ne pas courir le risque de se faire trainer devant les tribunaux pour dire ce que l’on pense. On aimerait que l’honnêteté intellectuelle remplace le terrorisme intellectuel.

Mais j’ai bien peur que tout ceci ne soit encore qu’un vœux pieux.

(1) :
Un représentant des verts se dit prêt à faire péter le champagne si marine le pen n’ a pas ses 500 signatures.

Le gauchiste Pierre Marcelle en appelle à interdire le front national et déclare dans sa chronique :
«Le Pen inéligible honorerait la démocratie»

Martine Aubry : « Si Marine Le Pen ne les a pas et bien elle ne sera pas candidate »

Julien Dray, fondateur de SOS racisme et membre du PS ne se dit pas choqué que Marine le Pen n’ait pas ses 500 parrainages.