Politique

Premières failles en vue au Front de Gauche entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent ?

La soupe est bonne ! les apparatchiks du PCF sont toujours aussi enthousiastes à l’idée de participer au gouvernement Hollande…. Mélenchon qui avait jusqu’ici fait sa campagne sur la rupture à l’air malin. On ne passe du jour au lendemain du statut de sénateur embourgeoisé sur le dos des contribuables à celui de révolutionnaire démago…

Et c’est la famille Degauche, pour qui Télérama et le Monde Diplomatique représentent le paroxysme de l’intelligence, qui va, une nouvelle fois, se faire cocufier.

Mélenchon: le Vote attrape-bobo

 

Dans un entretien à l’Humanité paru dimanche, le patron du PCF Pierre Laurent dit ne pas exclure une participation de ministres communistes à un gouvernement Hollande. Une éventualité pourtant écartée par son candidat, Jean-Luc Mélenchon. Des dissensions en vue au Front de Gauche ? Pas pour Patrick Apel-Muller, directeur de la rédaction de l’« Huma »

Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon, les deux hommes forts du Front de Gauche, sont en désaccord sur la stratégie à adopter vis-à-vis du PS.

 Alors que Jean-Luc Mélenchon avait exclu toute participation du Front de Gauche (FG) à un gouvernement socialiste, le secrétaire national du PCF Pierre Laurent vient d’affirmer le contraire dans les colonnes de L’Humanité. Les divergences entre communistes et mélenchonistes au sein du FG sont-elles en train de réapparaître ?

Patrick Apel-Muller : Je ne vois pas quelle division il pourrait y avoir. Ce que dit Pierre Laurent, c’est qu’il n’y a pas de limites aux ambitions du Front de Gauche – ce qui a toujours été la démarche du mouvement. […]

Atlantico