« Le Président de la République tente d’anesthésier les catholiques pour pouvoir demain s’attaquer à la loi de 1905. »