Politique

Présidentielle. Sondage : Macron progresse, Fillon résiste, Hamon baisse

La dynamique réenclenchée la semaine dernière par Emmanuel Macron se poursuit. Il est aujourd’hui crédité de 26 % des intentions de vote. Soit 2 points de plus en une semaine et 5 en 15 jours. Cette évolution s’explique sans doute par 3 ressorts concomitants : les ralliements toujours plus nombreux à sa candidature, la présentation de son programme qui générait de fortes attentes ainsi que les difficultés de ses concurrents, en particulier Benoît Hamon et François Fillon.

Fait notable, le socle électoral du candidat d’En Marche ! se solidifie, même s’il demeure friable : parmi ses électeurs potentiels, 56 % se déclarent désormais sûrs de leur choix, soit 7 points de plus que lors de notre dernière vague.

Pour autant, un peu plus de 40 % de ses électeurs peuvent encore changer d’avis et choisir un autre candidat. Le socle électoral de Marine Le Pen reste beaucoup plus solide et semble encore se renforcer : 83 % de ses électeurs potentiels sont sûrs de leur choix (+5 points depuis notre dernière vague).