Présidentielle : Une loi pour supprimer l’égalité de temps de parole

Une proposition de loi sera discutée à l’Assemblée cette après-midi qui prévoit notamment la fin de l’égalité stricte du temps de parole des candidats, qui passerait de cinq à deux semaines. Une « honte », dénonce Nicolas Dupont-Aignan.

Une proposition de loi déposée par Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas sur la «modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle» sera discutée cette après-midi à l’Assemblée nationale. Cette loi fait plusieurs propositions qui devraient changer sensiblement cette élection majeure, et surtout en limiter l’accès aux petits candidats.

Le Figaro