Sous la pressions de SOS Racisme et du MRAP, RTL décide d’évincer éric Zemmour.

Les comités de salut public sont entrés en guerre contre la bête immonde. L’épuration avait déjà commencé avec l’éviction de robert Ménard de l’émission « On refait le Monde ».
Aujourd’hui les gestapistes du MRAP et de SOS racisme viennent d’obtenir la tête du seul chroniqueur à la parole dissidente: Eric Zemmour.
Sous la pression exercée par les officines staliniennes de la gauche hégémonique; RTL a donc choisi de se séparer de son chroniqueur.
La dictature du Bien s’étend. Et comme à son habitude la gauche renforce son pouvoir en coupant des têtes dans les média, les universités, les syndicats, la justice….

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) et SOS Racisme qui ont dénoncé hier les propos « racistes » et « machistes » tenus mercredi dernier sur RTL par le chroniqueur Eric Zemmour à l’encontre de la ministre de la Justice Christiane Taubira, apprendront, ici, que le chroniqueur de cette station ne sera plus à l’antenne de RTL, le matin, en septembre.
Mercredi, dans sa chronique sur RTL, Eric Zemmour s’en était pris à Christiane Taubira, fustigeant sa volonté de faire voter rapidement une nouvelle loi réprimant le harcèlement sexuel et disant son intention de supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs.

« En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais », avait dit Eric Zemmour. « Les femmes votent majoritairement à gauche depuis 1981, et dans les banlieues, Hollande a réalisé des scores de dictateur africain », disait également le polémiste.

Média

Communiqués des agents de la police de la Pensée:

Le MRAP:

« Éliminer la haine raciste et misogyne de Zemmour sur les ondes de RTL. (…) Le MRAP en appelle donc au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour que sa mission s’exerce contre une radio qui donne un tel espace à la haine raciste et misogyne. » MRAP

Et celui des inquisiteurs de SOS Racisme, association qui reçoit en moyenne chaque année 579 000 euros de subventions publiques alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros

« Que cessent les attaques d’Eric Zemmour contre Christiane Taubira. (…) Espérons qu’un jour les complexes d’Eric Zemmour se résoudront sur un divan plutôt que par l’expression radiophonique d’une haine quotidienne obligeamment permise par la sollicitude de RTL à l’endroit de ce personnage. » Dominique Sopo (SOS Racisme)