Procès Clément Méric : 7 et 12 ans requis contre les deux principaux accusés

Une bagarre « évitable » et d’une « sauvagerie parfaitement inadmissible ». Ce sont les mots du procureur de la République dans son réquisitoire contre les accusés du procès Clément Méric. Poursuivis pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Esteban Morillo et Samuel Dufour risquaient 25 ans de réclusion criminelle.

Contre le premier, qui a reconnu être l’auteur des coups mortels, l’accusation a requis la peine la plus lourde : 12 ans de réclusion criminelleSept ans ont été demandés pour Samuel Dufour, porteur d’une « arme » – poing américain ou bagues -, et une peine de quatre ans dont deux avec sursis contre Alexandre Eyraud, arrivé plus tard mais dont la seule présence a favorisé « l’action collective ». Lui était poursuivi pour violences aggravées.