Propagande : La blonde c’est des fois raciste, et des fois non ! (images et vidéos)

En juin dernier, à Bollène, le Front d Gauche s’insurgeait contre le panneau d’accueil disposé à l’entrée de la ville montrant une enfant trop blonde, trop européenne. “Une honte pour notre ville et pour tous les enfants issus de l’immigration dont les parents sont venus construire le canal ou la centrale de Tricastin”, s’était exclamé alors le représentant du Front de Gauche Serge Fiori dans le quotidien La Provence.

Afficher une enfant blonde est devenu une insulte envers ces enfants d’immigrés non-européens dont on se demande bien comment la France à pu se passer pendant de nombreux (trop nombreux !) siècles.
Et que dire de cette avenue Jean Giono… un auteur aussi réactionnaire, mais quelle honte !

En revanche, dans le monde orwellien d’une société multiculturaliste, il est tout a fait souhaitable pour le vivre ensemble que la blonde puisse incarner le mal. C’est ainsi que la CAF, dans le cadre d’une campagne d’information de lutte contre la fraude, a choisi de désigner la menteuse et la fraudeuse sous les traits d’une femme blonde, quarantenaire et mère de 4 enfants.

Sous cet aspect, la blonde est à sa place. Elle est le mal. Pas de risque de stigmatisation. Pas d’amalgame. Pas de racisme. Pas de dérive d’extrême droiaaaaate….
Les militants du Front de gauche sont satisfaits, la dictature du bien est entre de bonnes mains.
Mais qu’auraient dit les agents de la police de la pensée si, à la place de cette femme blonde, la CAF avait choisi de montrer un homme noir ou une femme magrébine ?.

La représentation aurait-elle été si éloignée du réel ?. Mais la gauche est elle capable de regarder le réel ?????


Un lundi matin 9h à la CAF de Saint Ouen by confiteor-II