Quand Act UP célébrait un mariage homosexuel dans une cathédrale et bousculait un prêtre ! (vidéo)

Génération Identitaire est menacé de dissolution. Certains de ses responsables ont été mis en examen. Pourtant leur action n’a consisté qu’à occuper le toit d’une mosquée en construction (c’est à dire non consacrée) pour demander un référendum sur l’immigration et la construction des mosquées en France. Pas de quoi fouetter un infidèle.
Surtout que ces dernières années les organisations de gauche ont multiplié le nombre d’occupations de lieux stratégiques ou sacrés sans jamais être inquiétées. De l’atterrissage d’un ULM de Greenpeace sur une centrale Nucléaire à leur intervention au sein de l’assemblée nationale en passant par l’occupation des églises par des sans papiers, on ne compte plus les occasions qu’aurait eu les gouvernements successifs pour dissoudre tous ces groupes. Et n’évoquons même pas le soutien incongru de la ministre Cécile Duflot au groupe de Punk russe les Pussy Riot…. on serait prêt à en rire si ce n’était aussi pathétique.

Alors comment expliquer ce deux poids deux mesures. Est-ce-que l’on doit comprendre que la démocratie et la liberté d’expression sont le privilège des groupes de pression et d’intimidation que la gauche finance ?

En 2005, des activistes d’ACT UP avaient investi la cathédrale de Notre Dame de Paris afin de parodier un mariage homosexuel entre deux femmes. L’un des membres était déguisé en prêtre. L’action a tourné au pugilat. L’archiprêtre, monseigneur Patrick Jacquin a été roué de coups. A-T-on entendu les média s’indigner et crier au fascisme ?
L’hégémonie culturelle de la gauche est un problème pour notre démocratie. Et il serait temps que nos élus s’en rendent compte avant qu’il ne soit trop tard.
Si Génération identitaire est dissout, il faudra alors faire le nécessaire pour que les associations de gauche le soient aussi.

 

 

Comme l’a si justement fait Joachim Véliocas de l’ Observatoire de l’islamisation nous vous présentons le budget de cette association financée par vos impôts et qui n’a jamais été inquiétée pour ses actions parfois violentes. Vous remarquerez qu’elle peut compter sur la générosité du PS.

Le  de l’association Actup indique qu’elle a reçu :

  • 302 354 euros des ministères
  • 45 000 de la région Île-de-France PS
  • 11 088 du Cnasea
  • 131 500 de laboratoires
  • 100 000 de la Fondation Pierre Bergé

les  des adhérents n’étant même pas indiquées au dit budget. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a signé, en septembre, une convention triennale avec l’  d’un montant annuel de 35 000 euros (une somme versée depuis 2003 chaque année).

Une lecture des  de cette association très médiatique mais totalement absente du véritable terrain de la prévention contre le SIDA montre qu’elle compte “environ 137 adhérents” et “cinq salariés”.

On pourrait rappeler la parabole de la paille et la poutre très à propos de Jésus Christ, qui transcende décidément le temps. En fait, si Génération Identitaire avait investi une mosquée en activité tout en giflant l’imâm pour la déconne, peut être toucherait-elle des subventions de félicitation du PS. Avec nos impôts évidemment. Ils ont été trop timorés samedi, trop petits bras, qu’ils se ressaisissent ! CQFD.

Joachim Véliocas- Observatoire de l’islamisation.

3 réflexions sur « Quand Act UP célébrait un mariage homosexuel dans une cathédrale et bousculait un prêtre ! (vidéo) »

  1. Mais quelle honte!! j’en suis malade de voir mon pays dirigé par ces hypocrites!!! mais quand va t-on enfin les envoyer au tribunal pour actes de haute trahison??!!! plus c’ets gros, plus ça passe!

Les commentaires sont fermés.