Quand Bernard Guetta, nouveau député européen LREM, touchait 95000 euros par an pour une chronique de 5mn sur France Inter.

C’est 10 000 euros par mois… et pas par an comme dit dans le tweet qui suit.

1991-2018… de la chute de l’URSS à la poignée de mains historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, le journaliste Bernard Guetta a inlassablement décrypté la marche du monde durant ses 27 années aux commandes de la chronique géopolitique de France Inter. Une longévité exceptionnelle, qui a valu à l’eurodéputé macroniste un traitement de faveur au sein de la station. Avant qu’il passe la main à Pierre Haski, à la rentrée 2018, France Inter lui versait ainsi un salaire net annuel de 94.500 euros selon la déclaration d’intérêts qu’il a dû récemment transmettre à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en raison de son élection comme député européen. Soit un montant voisin de 123.000 euros bruts par an. La HATVP exige des responsables publics qu’ils communiquent les rémunérations perçues durant les cinq années qui précèdent l’élection.

Inchangé depuis au moins 2013, ce salaire annuel représente un peu plus de 10.000 euros bruts par mois. Ramené au jour et donc à la chronique – cinq par semaine, du lundi au vendredi – ce sont donc 500 euros bruts environ que Bernard Guetta empochait à chaque passage dans le studio de France Inter.

Lire la suite sur Capital