Quand christine Boutin se faisait violemment exclure d’une manifestation par les cerbères du syndicalisme français

On l’a vu avec les agressions répétées contre Marine Le Pen ou contre Dupont-Aignan, la gauche considère qu’elle est la seule à pouvoir s’adresser au peuple et à occuper la rue.
A l’occasion d’une manifestation sur l’éducation nationale, Christine Boutin, député de droite et ralliée du sarkozysme, avait elle aussi fait l’amère expérience de la censure des syndicats de gauche. Accompagnée de Xavier Lemoine, Maire de Montfermeil, Christine Boutin fut plaquée contre une barrière, la privant de sa liberté de circuler au sein de la manifestation.
Quoi que l’on puisse penser de Christine Boutin, en se pliant aux règles de la démocratie et en affrontant le suffrage universelle, elle est une élue et donc une représentante du peuple… on ne peut pas en dire autant des syndicalistes fonctionnarisées qui défilent tous les 4 matins… et dire que ce sont ces crétins qui éduquent vos gosses !