Quand France 2 tord la réalité de la violence au sein des hôpitaux avec Omar Sy en acteur de propagande