Quand le donneur de leçon Bruno Roger-Petit fait un jeu de mot xénophobe contre les portugais.

L’anti-fasciste d’opérette Bruno Roger-Petit aurait-il osé faire une blague de potache aussi nulle sur Bruel ou sur Debbouze ?