Quand mélenchon appelait à voter sans condition pour François Hollande (vidéo)

Mélenchon est le petit père sans peuple de la gauche. Un vulgaire rabatteur de voix. Proche de Mitterand il a contribué à la fin des années 80 à mettre en place la financiarisation de l’économie. En soutenant Sos racisme, il a aidé à la création d’une véritable police de la pensée différencialiste et racialiste dont l’objectif était de mettre fin à l’assimilation républicaine, à faire régner la terreur sur la question de l’immigration et à diaboliser les opposants au système socialiste immigrationiste. Il a voté Maastricht. Ministre de Jospin, il n’a pas démissionné quand ce dernier a signé le traité de Lisbonne. Mélenchon est un bouffon dont le programme est une ineptie de la première à la dernière lettre.
À peine quelques minutes après son échec à l’élection présidentielle, le petit père sans peuple appelait à voter sans condition pour François Hollande. Aujourd’hui il joue les roues de secour avec des nostalgiques de la faucille et du marteau… mais les français ne sont pas des enclumes.


Mélenchon appelle à voter, sans condition… par CptAnderson