Renseignement pénitentiaire: 454 détenus susceptibles de commettre un attentat. 1800 en voie de radicalisation.