Fil Info,  Laïcité

Robert Ménard : « Un mode de vie halal » (Boulevard Voltaire)

90% des jeunes Français de 18 à 25 ans issus du Maghreb, du Sahel et de Turquie respectent les prescriptions alimentaires de l’islam ainsi que le Ramadan. C’est ce que nous rapporte le sociologue Hugues Lagrange, directeur de recherche au CNRS, dans une étude à paraître en 2013.

La présence régulière à la prière atteint 30% chez les 21-25 ans alors qu’elle est inférieure à 20% pour les plus de 40 ans. A titre de comparaison, à peine 5% des catholiques vont régulièrement à la messe. Et ils sont le plus souvent des personnes âgées.

En clair — et contrairement à ce qu’ont voulu nous faire croire les défenseurs de l’intégration —, ce sont les plus jeunes des immigrés et de leurs descendants venus des pays musulmans qui sont les plus pratiquants. 28% de ces musulmans voient même un conflit entre leur religion et les lois de la République. […]

La machine à intégrer est en panne. Plus homophobe, plus violente, plus sexiste, plus antisémite, le portrait robot d’une partie de la jeunesse issue de l’immigration a de quoi inquiéter. On le sait dans les banlieues. Et depuis pas mal de temps. Même si nos intellectuels — à l’exception d’une poignée, les plus audacieux — continuent à le nier. Contre toute évidence. Par paresse ? Par aveuglement ? Ou par lâcheté…

Lire l’intégralité du billet sur Boulevard Voltaire