Robert Ménard: « Comment y-a-t-il encore des gens qui défendent Che Guevara ? »

Che Guevara est mort il y a 50 ans. Pour Robert Ménard, maire de Béziers, il est incompréhensible que cette figure révolutionnaire soit encore célébrée aujourd’hui. Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de Gauche, lui répond.

« Comment y a-t-il encore des gens qui défendent Che Guevara ? », s’est interrogé sur Europe 1 Robert Ménard, après avoir énuméré plusieurs citations, la plupart à caractère raciste, issues

de la bouche de cette figure révolutionnaire d’Amérique latine morte il y a 50 ans. « C’est une grande tradition française de défendre des gens indéfendables », a insisté le maire de Béziers dans l’émission Hondelatte Raconte.

« Un idéal de révolution et de justice sociale ». En réponse, Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de Gauche, reconnait que les propos rapportés par Robert Ménard sont « hallucinants » mais elle souhaiterait « revoir dans quel contexte » ils ont été prononcés. Selon elle, Che Guevara représente « un idéal de révolution et de justice » et qu’il est un homme politique « qui a joué un rôle extrêmement important » pour l’Amérique latine.

D'autres articles: