Roger Vétillard : 20 août 1955 dans le nord-constantinois. (vidéo)

EN 1955, le FLN est en perte de vitesse. Certains de ses responsables déplorent le manque d’engagement de la population musulmane au sein de la révolution.
Zighout Youssef est l’un d’entre eux. Musulman fervent, il décide de lancer le 20 août 1955 une attaque contre 40 localités du constantinois. Deux cent hommes ont pour mission de soulever la population. 12 000 musulmans sont mobilisés. L’objectif est d’accroitre le fossé qui sépare les européens des musulmans. Certaines attaques se feront au nom d’Allah et à l’appel du muezzin. De Philippeville à El Halia en passant par Ain Abid, ce sont des centaines d’européens qui seront en quelques heures massacrés.
Face à de telles atrocités, l’armée réprimera aveuglément cette insurrection. Le 20 Aout 1955 est un tournant dans l’Histoire de la guerre d’Algérie. Mais c’est aussi les premiers pas d’une logique terroriste terrifiante que l’on retrouvera tout au long de la fin du 20 ème siècle.

Dans son dernier ouvrage, 20 août 1955 dans le nord-constantinois, Roger Vétillard raconte avec précision et justesse, la chronologie de ces évènements. Il met à mal la propagande, et rétablit la vérité sur des mensonges rabâchés par une histoire trop souvent militante.

À lire :

– Le site de Guy Pervillé : Roger Vétillard, 20 août 1955 dans le Nord-Constantinois : un tournant dans la guerre d’Algérie ? (2012)

– l’excellent site de l’historien Michel Renard, complice de Daniel Lefeuvre :
une étude historique minutieuse des massacres, du 20 août 1955 dans le Constantinois,

Et une interview de Roger Vétillard