Saint-Etienne : le Maroc devient propriétaire de la mosquée du Soleil.

Et encore un établissement musulman construit sur notre territoire national qui devient la propriété d’un pays étranger !(1) L’avenir religieux, culturel et politique de ce qu’il est encore convenu d’appeler la France s’annonce radieux !

Baptisée Mohammed VI en hommage au roi du Maroc, la grande mosquée de Saint-Etienne est passée, ce mois-ci, dans l’escarcelle de son généreux mécène.Après avoir bénéficié de larges subsides du souverain (plus de 4 millions d’euros), l’établissement a été cédé au patrimoine du ministère des Affaires islamiques marocain.

«Nous cherchions un bienfaiteur institutionnel, explique Aldo Oumoudan, conseiller du rectorat et chargé de communication pour le centre culturel marocain. C’est nous qui avons fait la demande, pas eux. Nous avons chiffré notre budget de fonctionnement annuel à 500 000 euros. Il nous est impossible de le financer sans ressources extérieures. Il faudrait que chaque fidèle verse 150 euros par mois à vie. Grâce à la cession, nous bénéficierons de subventions».
Une première en France qui suscite l’interrogation. «En tant que personnes privées, nous nous réjouissons de voir un lieu de culte permettre aux fidèles de pratiquer leur foi, mais en tant qu’élus, nous sommes inquiets de cette décision qui semble semer le trouble, y compris dans la communauté musulmane, a expliqué, lundi soir en conseil, Gaël Perdriau, président de l’Union pour l’Avenir des Stéphanois. Nous avons besoin de construire un Islam de France et non un Islam en France, il nous semble donc indispensable de clarifier cette situation, afin de comprendre l’étendue exacte des prérogatives accordées au royaume du Maroc, notamment en ce qui concerne la pratique du culte, et ce afin de dissiper tous les malentendus qui pourraient voir le jour».

Source : la gazette de la Loire

(1) voir
Strasbourg : Création d’une faculté libre de théologie islamique pilotée par l’État turc
L’islam en France : Paris sous influence étrangère