Sébastien Chenu: Bruxelles se mettra automatiquement autours de la table des négociations si Marine Le Pen est élue

Le Brexit nous met en position de force face à Bruxelles. La commission européenne et Merkel ne pourront pas prendre le risque de voir la France sortir de l’UE. Ils seront donc obligés de faire d’énormes concessions et rediriger l’UE vers une Europe des patries souveraines. S’ils ne le font pas ce sera la fin de l’UE.
La question de la sortie de l’euro est presque secondaire dans ce contexte. Elle sera une conséquence des négociations qui auront eu lieu.

Entretien intégral: