Securite Sociale: Fillon retire de son site internet la proposition contestée

Incapable de résister à des critiques de gauche, comment Fillon pourrait résister à Merkel ou la commission européenne.
Ses années de premier ministre ont été désastreuses. Il ne ferait pas mieux en tant que président.

La proposition la plus contestée du candidat LR à la présidentielle François Fillonsur l’assurance-maladie a été retirée aujourd’hui du site internet du candidat, a constaté l’AFP.

« Pour assurer la pérennité de notre système de santé, je propose de (…) focaliser l’assurance publique universelle sur des affections graves ou de longue durée, et l’assurance privée sur le reste. Les moins favorisés ne pouvant accéder à l’assurance privée bénéficieront d’un régime spécial de couverture accrue », était écrit sur un visuel sur fond vert, partie III des propositions santé de François Fillon sur son site internet (fillon2017.fr).

Visible et consulté aujourd’hui à midi par l’AFP, le visuel avait disparu à 17 heures, alors que les visuels des quatre autres parties étaient encore présents. Le document PDF intégral des propositions « Vers un système de santé fondé sur la liberté et la responsabilité » n’était pas non plus accessible, alors qu’il l’était dimanche.

La proposition de M. Fillon, critiquée par la gauche comme par l’extrême droite, figurait aussi sur le site dans une page détaillant les « propositions pour les patients », mais a été retirée vers 17h30.

Dans une tribune au Figaro destinée à préciser ses propositions sur la réforme de l’assurance-maladie publiée ce matin, M. Fillon n’évoquait déjà plus ce point, même si son porte-parole pendant la primaire, Jérôme Chartier, disait encore mardi matin que le député de Paris n’avait « pas varié » sur ce sujet.

Source