Selon le magistrat Charles Prats la fraude sociale serait de 30 milliards d’euros

Interrogé en commission d’enquête parlementaire, le magistrat a évoqué de nouveaux documents et s’est montré plus alarmiste que jamais.