Sondage : les enseignants alertent sur la laïcité en danger

Selon un sondage Ifop, réalisé pour le Comité national d’action laïque (CNAL) et révélé par Le Monde, 59 % des enseignants estiment la laïcité en danger. 72 % des Français partagent d’ailleurs ce constat, selon l’Ifop.

Les situations problématiques

Si à peine plus d’un enseignant sur dix évoque des contestations « régulières » et/ou « de temps en temps » de la loi du 15 mars 2004 sur le port de signes religieux, des problèmes liés à cette loi atteignent un « score préoccupant » pour le CNAL en REP (label qui a succédé, en 2014, à celui de ZEP), écrit Le Monde. Des contestations sont également remarquées « autour des questions de restauration scolaire, des fêtes religieuses ou des sorties, par exemple », précise le quotidien.

En outre, plus du tiers des enseignants affirme « s’être déjà autocensuré en classe pour éviter des incidents – plus de la moitié en éducation prioritaire », écrit encore Le Monde. Parmi les situations problématiques rapportées, 20% des enseignants évoquent l’enseignement moral et civique, la mixité filles-garçons (22%) ou encore le temps de recueillement post-attentat (33%).

Source