Sortie de l’euro : François Lenglet rejoint Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan

Il y a quelques semaines nous avions tapé sur le crane lisse et luisant de François Lenglet directeur de la rédaction de BFM Business. Face à Marine Le Pen, à l’occasion de l’émission inquisitoriale « Des paroles et des actes » il avait sorti l’artillerie lourde de l’illusionniste: statistiques bidons, infographies mensongères, arguments d’autorités, mensonges économiques, approximations dans les chiffres… la totale panoplie du petit terroriste intellectuel en mission pour terrasser l’infâme.
Sauf que pour conserver un minimum de crédit au sein de la profession, François Lenglet avait été obligé de dire la vérité quelques semaines plus tard…. Et quand François Lenglet dit la vérité, il parle comme Marine Le Pen.

Lors du débat qui a suivi la dernière opération de propagande du président Sarkozy, François Lenglet s’est une nouvelle fois libéré du carcan politiquement correct et du dogme de la pensée unique pour affirmer en quoi l’euro était une mauvaise chose pour un grand nombre de pays européens. Une émancipation salutaire, mais qui arrive bien tard…


Crise / euro – François Lenglet partage l'avis… par FranceDomTom

Aujourd’hui, après l’annonce de l’organisation d’un référendum en Grèce, François Lenglet a franchi une nouvelle étape en déclarant:

On nous dit que c’est impossible de sortir de l’euro, c’est évidemment des bêtises, c’est des problèmes techniques. Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, il y a des pays comme la Tchécoslovaquie qui se sont séparés, chacun des pays a préparé une nouvelle monnaie. L’histoire monétaire est jonchée d’unions monétaires qui se font et qui se défont.