SOS Racisme : 50.000 euros de subventions grâce à la réserve parlementaire

Des communes aux associations sportives en passant par la Cour des comptes et le Conseil constitutionnel, quelques bénéficiaires de la réserve parlementaire :

– Les grandes gagnantes sont les communes : record (500 000 euros) au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) par son maire, le député UMP et président de la commission des Finances de l’Assemblée Gilles Carrez. Jean Leonetti (UMP), Michel Françaix (PS), Jacqueline Fraysse et Huguette Bello (Front de gauche) versent l’intégralité de leur réserve à la commune dont ils sont maires ou conseillers, respectivement Antibes (140 000 euros), Chambly (130 000), Nanterre (88 000) et Saint-Paul à La Réunion (130 000). Sur ses 520 000 euros de réserve, le président de l’Assemblée, Claude Bartolone (PS), met 200 000 euros à la disposition du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), où il a été longtemps élu, et 195 000 euros aux Lilas. […]

Alors que la plupart des soutiens aux cultes vont aux catholiques, Vincent Feltesse (PS) est inter-religieux : 50 000 euros à la Fédération musulmane de la Gironde et 10 000 euros à l’Association cultuelle israélite de la Gironde. […]

Sur les 5,5 millions d’euros de la réserve de la présidence de l’Assemblée nationale (à distinguer des 520 000 euros de Claude Bartolone), 250 000 euros vont au Conseil d’État, autant à la Cour des comptes, 50 000 euros au Conseil constitutionnel, 100 000 euros à la Fondation Claude Pompidou et autant à la Fondation Danielle Mitterrand, 100 000 euros aux Restos du coeur, 50 000 euros à SOS Racisme… et 50 000 euros à la crèche Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). […]

Le Point