Média-mensonge et propagande,  Non classé,  Politique,  vidéo

Le PS et SOS Racisme mène des opérations de propagande avec l’argent du contribuable. (vidéo)

Le concert du 14 Juillet de Paris a été concédé à l’officine de propagande du PS, SOS Racisme.
Cette grande aubade pour l’égalité aura couté pas moins de 230 000 euros aux contribuables parisiens. (1)
L’objectif de cette sérénade de la bien-pensance est de s’opposer au retour de la bé-bête immonde (2). Pour ce faire, SOS racisme avait invité une palanquée de ménestrels capables de transformer un troupeau de pacifistes dépressifs en guérilleros sanguinaires: Yannick Noah, Benabar, Kassav’, Nèg’Marrons, Abd Al Malik, Idir… tous des maquisards du bien, des rebelles de la bonne cause, des franc-tireurs de la tolérance et de l’amour de l’Autre.

Les parisiens les plus mélomanes ont cependant échappé au pire, ils auraient pu subir les aboiements affectés du chanteur Cali. Heureusement pour eux, l’ âne bâté de Perpignan a été choisi par la municipalité PS de Toulouse pour braire à tue-tête sur les allées Jean Jaurès.
Ce concert de SOS racisme marque le retour aux bonnes vieilles méthodes de manipulation que la gauche finance sans gène avec les impôts des travailleurs français.
Une intoxication pour gogo qui n’est pas pour déplaire au gesticulateur payé pour ne rien dire Claude Askolovitch… cela doit lui rappeler des souvenirs de jeunesse ! (3)

Il faudra bien qu’un jour ou l’autre ces mascarades dispendieuses cessent, et qu’il soit interdit aux élus de se servir de l’argent du contribuable pour mener des opérations de propagande et de manipulation des masses.

Jérôme Cortier

(1) Rappelons qu’en 2009, derniers chiffres connus, SOS Racisme percevait, pour fonctionner, 904 596 euros de subventions publiques et …. 18 669 euros de cotisations de ses membres !!!
Le PS dépense sans compter quand il s’agit de ses potes. C’est normal c’est contre le racisme.

(2) Pour promouvoir sa soirée de malfaisance, Dominique Sopo, président fonctionnarisé de SOS Racisme et fouquier-Tinville à ses heures perdues, s’est répandu dans les média. Sur le site Bondit Blog, il déclare:
– Le but est de promouvoir le principe d’égalité en ce jour particulier qu’est le 14 Juillet. Il s’agit aussi de rendre à cette partie de la devise républicaine toute son importance. Depuis des mois, les attaques contre le principe d’égalité se multiplient, que ce soit contre les jeunes, les immigrés, les femmes ou encore les homosexuels. Des personnalités prêtent leur voix à ces attaques mais ils sont bien loin de représenter le peuple. La France ce n’est pas eux, c’est nous.

De qui parlez-vous ?

Eric Zemmour ou Marine Le Pen, par exemple. Cette dernière semble un peu trop, à mon goût, donner le ton des derniers débats politiques. En plus des propos qu’ils tiennent sur l’immigration ou les jeunes de banlieues, ces personnes semblent affirmer que ceux qui, comme nous, défendent cette valeur d’égalité sont une minorité. Ils seraient, selon leurs discours, les porte-drapeaux d’une majorité qui en auraient assez des valeurs que nous prônons. C’est bien sûr complètement faux. […]

(3)

Concert gratuit pour l'égalité

par Europe1fr