Stéphane Bern en réponse aux crétins de gauche: La pierre nourrit les hommes