Strasbourg : l’église Saint-Louis a été profanée

« On pense toujours que ça n’arrive que chez les autres, mais non… Et puis tout de suite, en bon Alsacien, je me suis dit qu’il allait falloir nettoyer tout ça, mais cette fois j’ai eu le réflexe d’appeler la police. »

À son arrivée, un voisin l’avait averti que deux extincteurs gisaient au sol, devant l’église. En entrant dans le bâtiment, ouvert au public de 9 h à 19 h, le père Muntzinger a constaté que ceux-ci avaient été vidés sur les bancs et les murs, mais aussi – surtout – que l’autel avait été dégradé.

De la cire avait été renversée, tout comme le cierge pascal et la statue en bois de saint Joseph qui y trônaient, sans compter les linges d’autel arrachés, la couronne du Christ détachée, la vasque jetée dans le confessionnal…

Prévenue, la police s’est rendue sur place, à l’instar de l’adjointe de quartier, Nicole Dreyer. « Il ne faut pas laisser passer ça, sinon, c’est l’escalade. Ce n’est pas une poubelle renversée, nous sommes dans un lieu de culte ! » s’insurge-t-elle.

« L’église Saint-Louis de la Robertsau à Strasbourg vient d’être dégradée et profanée. Un acte qui s’ajoute à une liste déjà bien trop longue d’actes qui témoignent d’une crise profonde des valeurs dans notre pays, et d’une remise en question du vivre ensemble. Les auteurs doivent être vite identifiés et condamnés », commente de son côté la conseillère départementale Françoise Pfersdorff.

[…]

Les Dernières Nouvelles d’Alsace