Sur le négationisme de l’identité française ( vidéos Bergé / zemmour)

« Nous sommes tous des enfants d’immigrés » était la « pensée-slogan » que les officines de la gauche racialiste nous imposèrent au cours des années 8O. C’était les années United Color of Benetton. Le mensonge influent et sans cervelle appliqué à la politique. Adieu la bonne vieille propagande façon Staline, bienvenue au markéting aguicheur et festif. Mais, si sur la forme le discours était différent, l’objectif restait le même: abrutir les masses.

Suite à ça, le français de souche est devenu étranger sur sa propre terre. Et parce que dans la tête de nos idéologues en multiculturalisme stagne l’eau saumâtre de la francophobie, il est vivement conseillé aux français de souche de s’inventer un passé d’immigré pour plaire à la bienpensance.
C’est ce flic flac de purin que l’on entend quand pierre bergé mécène de la gauche immigrationiste et  actionnaire du journal de désinformation Le Monde, ouvre la bouche…..

« Je suis malheureusement complétement français. »


Pierre Bergé : « Je suis malheureusement… par cdmanon

Cette haine de soi – dont les propos de P.Bergé sont la parfaite illustration – est à l’origine de la fin du système assimilationniste en France. Certains patriotes pensent le ressusciter. Peine perdue. De part leur nombre grandissant et de part leur culture d’origine, les immigrés qui vivent sur notre sol (et auxquels on donne généreusement la nationalité française) sont inassimilables. Dans certains territoires ils constituent même une force colonisatrice. Et si rien ne change, la France sera condamnée à la guerre civile. Déjà, ici où là, pointent les problèmes que la république a rencontré en Algérie quand les musulmans lui ont fait savoir que la charia serait leur seul code civil.

Tariq ramadan, et une grande partie des musulmans avec lui, ont compris les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de l’affaiblissement de notre modèle et donc de notre civilisation. Leur position est aisée. Il leur suffit de reprendre le discours des idiots utiles et autres islamo-collabo de la gauche francophobe qui consiste à nier l’identité française faite de racines chrétiennes et de culture gréco-latine :

« Des noms comme Aïcha ou Mohamed sont français »

« Le fait d’être Français de souche est une construction idéologique. Le Français de souche est juste un immigré de plus longue date. » – Tariq Ramadan

Voilà où nous en sommes. Les citoyens sont-ils conscients des enjeux de cette guerre idéologique ? Certainement pas. Beaucoup sont encore victimes de l’endoctrinement auquel nous soumettent les troupes d’occupations mentales que sont les média, l’éducation nationale, les partis de gauche, les syndicats, les associations « anti-racistes » … etc… etc….
Des chercheurs militants et des universitaires partisans s’entêtent à nous faire croire que la France est une terre d’immigration. Jusqu’ici nous étions nombreux à dénoncer et démontrer leurs foutaises. Mais le temps avance, et les troupes d’occupations croissent en nombres. Le mensonge gagne du terrain. Pour certains l’évidence n’est plus la même; à leurs yeux un africain fut de tout temps un français comme un autre.

Il reste encore médiatiquement Zemmour. Et aussi Finkielkraut, ou encore Malika Sorel. Ils disent ce que les français de souche sont interdits de dire. Mais le rétablissement de la vérité comme s’y est dernièrement employé zemmour suffira-t-il à interrompre cette fuite en avant suicidaire ?…. Pas sûr.