Syrie : Najat Vallaud-Belkacem se contredit à une minute d’intervalle (Vidéo)

La porte-parole du gouvernement semble très mal à l’aise, ce matin : après un « bonjour » à peine audible, elle se contredit, avouant qu’elle n’a aucune preuve de ce qu’elle vient de dénoncer :

« Un chef d’état comme Bachar El Assad qui gaze des innocents, hommes, femmes, enfants… c’est un crime contre l’humanité »
puis plus loin « Avant de réagir, il nous faut toutes les preuves«