Syrie: « Les rebelles nous empêchaient de sortir de la Ghouta, on était des prisonniers ».