Fil Info,  Politique

Toulouse : Bouadellah, frère d’un des meurtriers de Jérémy Roze, agressait des ados pour leur téléphone.

Un jeune homme de 18 ans a été condamné à une peine de prison ferme pour une série d’agressions sur des collégiens. Il volait des téléphones et des baladeurs iPod.

Le retour en France de Bouadellah F., 18 ans et maintes fois impliqué en tant que mineur dans des affaires de vols avec violence, n’est pas passé inaperçu dans les statistiques de la police. À peine arrivé à Toulouse, ce garçon a repris ses vieilles habitudes en agressant des adolescents, parfois à l’aide d’un couteau, pour leur voler téléphone portable et autres objet de valeur.

Très vite, les enquêteurs du groupe des atteintes aux personnes de la sûreté départementale font le lien entre une série d’agressions commises, ces derniers jours, sur des jeunes gens et le retour de Bouadellah. Un garçon qui est aussi le frère cadet de l’un des trois individus mis en examen dans l’affaire Jérémy Roze, cet étudiant béarnais tué d’un coup de couteau, en février 2011, à Saint-Michel. Interpellé mardi et jugé en comparution immédiate ce jeudi pour trois affaires de vol et d’extorsion par violence, Bouadellah a été condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et mise à l’épreuve durant deux ans. En perquisition, les enquêteurs ont retrouvé à son domicile deux baladeurs iPod volés la semaine dernière. Durant sa période de mise au vert en Algérie, ce garçon soupçonné de 17 agressions lorsqu’il était mineur, en a aussi profité pour revendre une partie des objets volés à ses victimes.

La Dépêche