Toulouse : des policiers pris à partie par une trentaine d’assaillants avec des fusées, des cocktails Molotov et des grosses pierres dans le quartier du Mirail

Dimanche, peu avant 22 heures, un véhicule incendié est signalé au 17. Un équipage de police secours décide de se rendre sur les lieux pour constater les dégâts. En arrivant sur place, les fonctionnaires s’aperçoivent rapidement qu’une partie de la route est bloquée par des conteneurs poubelles incendiés. Les forces de l’ordre sont alors rapidement visées par des projectiles très dangereux lancés principalement depuis les coursives d’immeubles. Parmi les objets jetés : des fusées explosives utilisées normalement pour des fêtes, des gros cailloux et surtout plusieurs cocktails molotov.

Au bout de quelques minutes des renforts sont arrivés sur place pour les aider à sortir de ce guet-apens. Rapidement entourés par une trentaine d’assaillants, les policiers ont utilisé un lanceur de balles de défenses (LBD) et plus d’une dizaine de grenades lacrymogènes pour s’en sortir et permettre aux pompiers d’intervenir en sécurité. Personne n’a été blessé, ni interpellé. Le syndicat Alliance Police Nationale constate  » que le confinement n’est pas le même pour tous »

[…]

Un acte « solidaire » à Villeneuve-la-Garenne ?

Ce guet-apens est-il lié à la pénurie de produits stupéfiants constatée depuis le début du confinement ? Ou est-ce pour faire écho aux évènements survenus à Villeneuve-la-Garenne ce week-end, comme certains participants à l’échauffourée l’ont revendiqué sur le réseau social Snapchat ?

[…]

La Dépêche