Toulouse. Fusillade en pleine rue dans le quartier des Izards

Des coups de feu ont été tirés, hier, en plein après-midi, sur des façades de commerces aux Izards. Une personne a été légèrement blessée. Une enquête est ouverte.

Deux hommes à scooter. Une rafale de coups de feu. Quatre impacts de balles à hauteur d’homme. Hier, en plein après-midi, le quartier des Izards a été le théâtre de ce qui ressemble à un règlement de comptes.

Un peu avant 16 heures, un témoin qui se trouvait devant le salon Iz’art coiffure, 8 chemin des Izards, a remarqué un scooter arrêté sur la chaussée près de l’établissement. «Il y avait deux personnes sur le scooter avec des casques et des cagoules, relate Lahcen. Ils sont restés un peu plus loin et celui de derrière a sorti une mitraillette ou une kalachnikov. Quand il a tiré le premier coup, j’étais à côté. Je suis parti. Au début je me suis dit peut-être qu’ils rigolent ou que c’est un pétard mais non.»

Au total, quatre impacts de balles étaient visibles hier soir. Trois sur le salon de coiffure et un autre sur le tabac presse voisin.

«Il y avait un client dans le salon de coiffure, poursuit, choqué, Lahcen. Il a reçu des éclats de verre et il est sorti, blessé au visage.» Après leur forfait, les malfaiteurs sont vite repartis sans faire d’autre victime.

Prévenus, les services de police sont rapidement arrivés sur les lieux où ils ont bouclé le périmètre. Les hommes de l’identité judiciaire ont procédé aux premières constatations. Audition des témoins, relevés, photographies, ils ont passé au peigne fin les lieux de cette agression en plein jour.

Sur place, les habitants du quartier s’avouaient choqués. «On est mercredi après-midi. Des enfants auraient pu être là pour acheter des bonbons au tabac !» se désolait une mère de famille. «C’est des fous ! Si un petit avait pris une balle perdue…» s’affole un jeune homme.

Zone de sécurité prioritaire

lire la suite la Dépêche du Midi