Toulouse: L’association Hébraïca annule sa participation au forum des langues par crainte d’attentat

Pas de stand d’hébreu

«Ce choix a été fait la mort dans l’âme mais la crainte d’un attentat était trop importante». Telles sont les explications de Maurice Lugassy, président de l’association Hebraïca pour justifier l’absence inédite d’un stand hébreu au Forom des Langues. «Nous faisons une cible idéale et nous n’avons donc pas souhaité prendre de risque dans cette période exceptionnelle», a-t-il ajouté comparant par ailleurs l’état actuel du Centre du Judaïsme à un «bunker». Claude Sicre, quant à lui, considère cette absence comme un «échec».

source


 

Pour la première fois l’association Hébraïca ne participera pas au forom des langues sur la place du capitole de Toulouse ce week end. Son président dit craindre un attentat.

L’association Hebraïca « médiateur entre la culture juive et celles des citoyens » dit craindre une nouvelle attaque terroriste ou des agressions à Toulouse. Le stand Hebraïca qui représente l’hébreu ne sera pas présent cette année place du capitole pour le traditionnel forom des langues qui réunit chaque année au printemps les pays du monde sur la place du capitole. Dans la ville qui a vécu les attaques de Merah, et quelques mois après les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hypercasher, le président de l’association, Maurice Lugassy  explique jeudi que « Ce choix a été fait la mort dans l’âme mais la crainte d’un attentat était trop importante ».

Ces dernières années, les actes antisémites se sont multipliés dans toute la France. La lutte contre l’antisémitisme et le racisme a été élevée au rang de priorité nationale par le président de la République François Hollande. Pour faire face à ces actes, plusieurs dispositifs ont été mis en place ces derniers mois par les autorités. Notamment sur internet et les réseaux sociaux. Il convient de rappeler ici que le plan vigipirate reste actuellement un niveau élevé en France et à Toulouse.

 

source