Politique

Toulouse : Le maire Pierre Cohen s’augmente de 10 %.

Le 12 juillet dernier, les élus du Capitole ont accordé à Pierre Cohen une augmentation de plus de 350 € de son indemnité de maire de Toulouse. Un peu plus d’un mois plus tôt, les élus du Grand Toulouse lui avaient attribué le salaire maximum de président.

Le texte présenté par François Briançon a été adopté au creux de l’été, parmi un agrégat de délibérations sportives. Le 12 juillet 2012, trois semaines après les élections législatives auxquelles il avait renoncé à se présenter en application du principe anti-cumul adopté par le PS, Pierre Cohen a obtenu à l’unanimité du conseil municipal une augmentation de son indemnité de maire de Toulouse. En langage administratif, le pourcentage de l’indice brut 1015 sur lequel repose le système de rémunération des élus locaux a été, dans son cas, ajusté à la hausse de 74 % à 83,5 %. Plus prosaïquement, Pierre Cohen perçoit désormais du Capitole 3174,22 € bruts, contre 2813 € auparavant, soit un bonus de 361,22 €.

Lire la suite sur La Dépêche

NB: Comme l’article le précise cette rémunération ne concerne que le mandat de maire. Il faut donc l’additionner à celle de l’agglomération toulousaine dont Pierre Cohen est le président. Or, Le 31 mai 2012, trois semaines après la victoire de François Hollande et dix jours avant le premier tour des législatives, l’assemblée intercommunale a attribué à Pierre Cohen le montant maximum des indemnités auxquelles peut prétendre un président d’une communauté urbaine de plus de 200 000 habitants : 145 % de l’indice brut 1015, soit 5512,13€ bruts de salaire mensuel.

5512,13 + 3174,22 = 8 686, 35 euros c’est le salaire de Pierre cohen.

2 comments on “Toulouse : Le maire Pierre Cohen s’augmente de 10 %.

  1. 3100€ brut, c’est pas la mer à boire pour un élu d’une ville comme Toulouse.
    C’est le salaire d’un cadre moyen en début de carrière.

    Maintenant, si l’objectif est de faire le buzz avec le patronyme de l’élu, c’est une autre affaire. Mais ca ne vous grandit pas des masses.

    • Votre sagacité et la défense courageuse que vous faites du parti socialiste m’aura permis de préciser l’information donnée par la dépêche.

      Cette rémunération ne concerne que le mandat de maire. Il faut donc l’additionner avec celle de l’agglomération toulousaine dont Pierre Cohen est président. Or, Le 31 mai 2012, trois semaines après la victoire de François Hollande et dix jours avant le premier tour des législatives, l’assemblée intercommunale a attribué à Pierre Cohen le montant maximum des indemnités auxquelles peut prétendre un président d’une communauté urbaine de plus de 200 000 habitants : 145 % de l’indice brut 1015, soit 5512,13€ bruts de salaire mensuel.

      5512,13 + 3174,22 = 8 686, 35 euros c’est le salaire de Pierre cohen.

      Je vous précise à titre amical que Monsieur le Maire est payé par nos impôts…. la comparaison avec un cadre en début de carrière qui travaille dans le privé ne relève donc pas de la même catégorie.
      Merci de faire preuve d’un minimum d’esprit critique et d’honnêteté intellectuelle avant de vous faire l’avocat de la maffia PS.